Curt Goetz - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Curt Goetz.

Curt Goetz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Curt Goetz
Curt Goetz avec Leopoldine Konstantin pour la pièce Die Tänzerin (1917)
Nom de naissance Kurt Walter Götz
Naissance
Mayence, Allemagne
Nationalité
Allemagne
,
Suisse
Décès
Grabs, Suisse
Profession Auteur de pièces de théâtre
Acteur
Scénariste
Réalisateur
Films notables Napoleon ist an allem schuld
Docteur Praetorius
Das Haus in Montevideo (de)

Curt Goetz (né Kurt Walter Götz, le à Mayence, mort le à Grabs) est un écrivain et acteur germano-suisse.

Biographie

Curt Goetz est le fils d'un homme d'affaires évangélique suisse, Bernard Alexander Heinrich Werner Götz, originaire de Binningen, et de son épouse, Selma Rocco. Le père meurt en 1890, sa mère retourne à Halle, sa ville d'origine, où elle dirige une clinique privée. Après son abitur, à 18 ans, il fait seulement un an d'études à l'université de cette ville. Le beau-père encourage d'abord son talent musical - Curt a appris à jouer du violoncelle. Après des cours avec l'acteur berlinois Emanuel Reicher, également financé par le beau-père, il fait ses débuts sur scène en 1907 à Rostock et écrit ses premiers sketchs.

De 1909 à 1911, il joue au Intimen Theater de Nuremberg avant d'aller à Berlin (au "Kleinen Theater", Lessingtheater ou Deutsches Künstlertheater). Il écrit ses premières pièces de boulevard. Il se fait appeler maintenant en tant qu'acteur Curt Goetz.

En 1912, il épousé l'actrice Erna Nitter (de), dont il divorce en 1917. Curt Goetz joue dans de nombreux films muets, principalement des policiers, y compris dirigé par Harry Piel, souvent un adversaire du personnage principal, souvent aussi avec Max Landa. Il commence à écrire des scénarios pour des films muets.

Le 20 décembre 1923, il épouse à Berlin Valérie von Martens (de) qu'il a rencontrée au printemps de la même année à Vienne à l'occasion de la représentation de sa pièce Ingeborg, dans laquelle tous deux jouent les rôles principaux.

En 1927, il rencontre le fondateur de son ensemble et part en tournée avec ses pièces de théâtre. En 1939, il se rend à Hollywood, soi-disant pour étudier le cinéma. Il reste avec sa femme aux États-Unis durant la Seconde Guerre mondiale avec bon nombre de personnages de son entourage professionnel, souvent d'origine juive, comme le réalisateur Reinhold Schünzel.

Sous contrat avec la MGM, Goetz écrit des scénarios. Après le succès de La Femme aux deux visages avec Greta Garbo, on lui propose un contrat de cinq ans qu'il refuse parce qu'il ne veut pas avoir d'expérience américaine. Lui et son épouse achètent une ferme avicole à Van Nuys, près de Beverly Hills.

Il y écrit la nouvelle Tatjana et un roman, Die Tote von Beverly Hills, ainsi qu'une nouvelle version de sa pièce Hokuspokus. Il monte l'acte Die tote Tante, qui fera partie de Das Haus in Montevideo, qu'il joue avec Valérie au Playhouse Theatre à Broadway. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le couple s'installe en Suisse puis, à la fin des années 1950, à Schaan (Liechtenstein). Il meurt en Suisse en 1960 et se fait enterrer au Friedhof Heerstraße à Berlin, où sa tombe est entretenue comme la tombe d'une personne honorifique.

En 1985, sa veuve crée un prix remis tous les cinq ans à des personnes perpétuant son esprit de la comédie et qui est remis à : Carl-Heinz Schroth (de), Anaid Iplicjian, Wolfgang Spier (de), Nicole Heesters, Ilja Richter (de), Harald Martenstein.

Œuvre

Pièces de théâtre

  • Der Lampenschirm (1911)
  • Nachtbeleuchtung (1918, v. 1919)
  • Menagerie (1919)
  • Ingeborg (1922)
  • Die tote Tante und andere Begebenheiten (1924)
  • Hokuspokus (1926)
  • Der Lügner und die Nonne (1928)
  • Dr. med. Hiob Prätorius, Facharzt für Chirurgie und Frauenleiden. 1929
  • Frauenarzt Dr. med. Hiob Prätorius (Nouvelle version) (1934)
  • Das Haus in Montevideo (1945)
  • Hokuspokus Neufassung (1953)
  • Dr. med. Hiob Prätorius (Nouvelle version) (1953)
  • Nichts Neues in Hollywood (1956)
  • Miniaturen (1958)
  • Seifenblasen (1962)

Prose

  • Tatjana (nouvelle,1944)
  • Die Tote von Beverly Hills (roman, 1951)

Filmographie

En tant qu'acteur

  • 1912: Schwarzes Blut
  • 1915: Nur nicht heiraten
  • 1916: Der Mann ohne Kopf
  • 1916: Der Hund mit dem Monokel
  • 1916: Fliegende Schatten
  • 1917: Gefangene Seele
  • 1918: Je ne voudrais pas être un homme
  • 1918: Fantasie des Artiste Caré
  • 1919: Die beiden Gatten der Frau Ruth
  • 1919: Graf Sylvains Rache
  • 1920: Das Skelett des Herrn Markutius
  • 1920: Die Dame in Schwarz
  • 1922: Tragödie der Liebe – 4. Teil
  • 1923: Alles für Geld
  • 1938: Napoleon ist an allem schuld
  • 1950: Docteur Praetorius
  • 1951: Das Haus in Montevideo (de)
  • 1953: Hokuspokus (de)

En tant que scénariste ou dialoguiste

En tant que réalisateur

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • (de) Valérie von Martens, Curt's Geschichten; Kurzgeschichten von und über Curt Goetz, Stuttgart, Deutsche Verlags-Anstalt, 1972 (ISBN 3423010525 et 9783423010528)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Curt Goetz
Listen to this article