Emmanuel Viau (entrepreneur) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Emmanuel Viau (entrepreneur).

Emmanuel Viau (entrepreneur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Emmanuel Viau
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Emmanuel Viau (né en 1960) est un créateur d'entreprises et producteur français de jeux vidéo. Il est le fondateur, en 1983 d'une des toutes premières sociétés française de jeu vidéo, Ere Informatique, mais aussi fondateur de Softdisk France (1990), Smart Move (1991) et au Canada, de Laboratoire de Tests Enzyme (2002). Il a aussi été le producteur de nombreux jeux vidéo et logiciels ludo-éducatifs.

Vocation

En 1980, Emmanuel Viau découvre la programmation et les premiers micro-ordinateurs grand public lors de son service militaire en achetant un ZX80 afin de tromper son ennui. Très vite passionné de programmation, il prend contact avec l'importateur Sinclair de l'époque, la société Direco International. C'est là qu'il constate le besoin vital de logiciels pour les fabricants de ces machines, qui se vendent déjà à des dizaines de milliers d'exemplaires annuellement. A la sortie de son service militaire, il suit un cours accéléré de programmation et débute un emploi dans une société de service, Audival, tout en programmant divers utilitaires et jeux pour son ZX80. En juin 1983, il fonde Ere Informatique[1] afin de pouvoir non seulement livrer les premières cassettes de logiciels commandées par l'importateur Sinclair, mais aussi publier les auteurs de jeux en mal d'éditeurs, tels Philippe Ulrich et Marc-André Rampon, rencontrés chez Direco.

Entrepreneuriat

Suite au rapide succès de Ere Informatique, grâce en particulier au hit Intercepteur Cobalt, Emmanuel Viau embauche Philippe Ulrich comme Directeur de collection en 1984, tandis que la société, qui connaît une croissance très importante, devient l'une des références pour les auteurs de logiciel[2]. Durant cinq ans, de nombreux succès vont jalonner l'histoire de l'entreprise[3], tels que Mission Delta, Macadam Bumper, Crafton et Xunk, Bubble Ghost, Sram et surtout L'Arche du Captain Blood, hit d'envergure internationale.

En 1989, après son départ[4] de ERE Informatique suite au rachat de l'entreprise[5] par Infogrames, Emmanuel Viau fonde Softdisk France, éditeur du "magazine sur disquette" pour PC et Mac "Périodisk"[6]. En parallèle, il fonde avec Michèle Le Meur la société "Smart Move" laquelle créera l'un des premiers titres pour CD-i, "L'Ange et le Démon", jeu d'aventures entièrement en photographies se déroulant au Mont Saint-Michel, procédé innovant à l'époque. La société Softdisk France sera revendue à ses salariés en 1994.

En 1995, il intègre la société Coktel Sierra comme responsable de gamme, puis dirigeant de sa filiale MDO, société développant les séries ludo-éducatives Adi et Adibou. En 2000, Emmanuel Viau s'expatrie au Québec pour monter la filiale de développement du Groupe ICE et y produira divers ludo-éducatifs et jeux dont des titres de la gamme Adibou et Monsieur Bonhomme.

En 2002, suite à la faillite du Groupe ICE, il fonde avec Yan Cyr les "Laboratoire de Test Enzyme"[7], une des principales sociétés de service spécialisée dans l'assurance qualité du jeu vidéo.

Production de jeux vidéo

Références

  1. « Bâtisseurs de rêves : Enquête sur le nouvel eldorado des jeux vidéo » de Daniel Ichbiah, First, 5 février 1997, 430 pages (ISBN 2876913372).
  2. « Dix trucs pour faire éditer votre jeu », Jeux et Stratégie n°34, Août/septembre 1985, p.30
  3. « Tilt d'Or pour l'Ensemble de son Oeuvre », Tilt d'Or 1988
  4. « Infogrames en crise », SVM n°66, Novembre 1989, p.24
  5. « L'éditeur Infogrames signe le rachat d'Ere Informatique », SVM n°38, Avril 1987, p.10
  6. « Périodisk: la disquette postale », SVM janvier 1991, p.19
  7. (en) Interview dans le quotidien Montréal Gazette, 20 avril 2005
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Emmanuel Viau (entrepreneur)
Listen to this article