Grand Prix automobile du Brésil 2008 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Grand Prix automobile du Brésil 2008.

Grand Prix automobile du Brésil 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Grand Prix du Brésil 2008
Données de course
Nombre de tours 71
Longueur du circuit 4,309 km
Distance de course 305,909 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur
Felipe Massa,
Ferrari,
h 34 min 11 s 435
(vitesse moyenne : 194,866 km/h)
Pole position
Felipe Massa,
Ferrari,
min 12 s 368
(vitesse moyenne : 214,354 km/h)
Record du tour en course
Felipe Massa,
Ferrari,
min 13 s 736
(vitesse moyenne : 210,378 km/h)

Le Grand Prix du Brésil 2008, disputé sur le circuit d'Interlagos le 2 novembre 2008, est la 803e course du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la dix-huitième et dernière manche du championnat 2008. Il donne lieu au plus serré des dénouements pour le titre mondial des pilotes. Au départ de la course, Lewis Hamilton est tête du championnat avec sept point d'avance sur son dernier rival, Felipe Massa, pilote de la Ferrari F2008, qui doit obligatoirement l'emporter pour être sacré alors que le jeune britannique n'a besoin que d'une cinquième place. Si Massa s'impose, sous la pluie et devant son public, le suspense dure jusqu'au dernier virage. L'ensemble de l'équipe Ferrari croit à son sacre, l'espace de quelques secondes ; en effet, au moment où le Brésilien franchit la ligne d'arrivée, Hamilton est en sixième position. Dans la montée vers la ligne droite des stands, il prend le meilleur sur Timo Glock et récupère la cinquième place qui lui permet d'enlever le titre avec un point d'avance et de devenir, à 23 ans, 9 mois et 26 jours, le plus jeune champion du monde de l'histoire de la Formule 1. Massa et Kimi Räikkönen apportent à Ferrari son seizième titre chez les constructeurs.


Déroulement de la course

Essais libres

Vendredi matin

Malgré un hat-trick pour son Grand Prix national, Felipe Massa échoue pour un point dans la conquête du titre mondial.
Malgré un hat-trick pour son Grand Prix national, Felipe Massa échoue pour un point dans la conquête du titre mondial.
Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1
Felipe Massa
Ferrari 1 min 12 s 305
2
Lewis Hamilton
McLaren-Mercedes 1 min 12 s 495 0 s 190
3
Kimi Räikkönen
Ferrari 1 min 12 s 507 0 s 422
4
Robert Kubica
BMW Sauber 1 min 12 s 874 0 s 569
5
Heikki Kovalainen
McLaren-Mercedes 1 min 12 s 925 0 s 620
6
Fernando Alonso
Renault 1 min 13 s 061 0 s 756

Vendredi après-midi

Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1
Fernando Alonso
Renault 1 min 12 s 296
2
Felipe Massa
Ferrari 1 min 12 s 353 0 s 057
3
Jarno Trulli
Toyota 1 min 12 s 435 0 s 139
4
Kimi Räikkönen
Ferrari 1 min 12 s 600 0 s 304
5
Mark Webber
Red Bull-Renault 1 min 12 s 650 0 s 354
6
Sebastian Vettel
Toro Rosso-Ferrari 1 min 12 s 687 0 s 391


Samedi matin

Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1
Fernando Alonso
Renault 1 min 12 s 141
2
Lewis Hamilton
McLaren-Mercedes 1 min 12 s 212 0 s 071
3
Heikki Kovalainen
McLaren-Mercedes 1 min 12 s 225 0 s 084
4
Felipe Massa
Ferrari 1 min 12 s 312 0 s 171
5
Sebastian Vettel
Toro Rosso-Ferrari 1 min 12 s 389 0 s 248
6
Nick Heidfeld
BMW Sauber 1 min 12 s 402 0 s 261

Grille de départ

Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1
Felipe Massa
Ferrari 1 min 11 s 830 1 min 11 s 875 1 min 12 s 368
2
Jarno Trulli
Toyota 1 min 12 s 226 1 min 12 s 107 1 min 12 s 737
3
Kimi Räikkönen
Ferrari 1 min 12 s 083 1 min 11 s 950 1 min 12 s 825
4
Lewis Hamilton
McLaren-Mercedes 1 min 12 s 213 1 min 11 s 856 1 min 12 s 830
5
Heikki Kovalainen
McLaren-Mercedes 1 min 12 s 366 1 min 11 s 768 1 min 12 s 917
6
Fernando Alonso
Renault 1 min 12 s 214 1 min 12 s 090 1 min 12 s 967
7
Sebastian Vettel
Toro Rosso-Ferrari 1 min 12 s 390 1 min 11 s 845 1 min 13 s 082
8
Nick Heidfeld
BMW Sauber 1 min 12 s 371 1 min 12 s 026 1 min 13 s 297
9
Sébastien Bourdais
Toro Rosso-Ferrari 1 min 12 s 498 1 min 12 s 075 1 min 14 s 105
10
Timo Glock
Toyota 1 min 12 s 223 1 min 11 s 930 1 min 14 s 230
11
Nelsinho Piquet
Renault 1 min 12 s 348 1 min 12 s 137
12
Mark Webber
Red Bull-Renault 1 min 12 s 409 1 min 12 s 289
13
Robert Kubica
BMW Sauber 1 min 12 s 381 1 min 12 s 300
14
David Coulthard
Red Bull-Renault 1 min 12 s 690 1 min 12 s 717
15
Rubens Barrichello
Honda 1 min 12 s 548 1 min 13 s 139
16
Kazuki Nakajima
Williams-Toyota 1 min 12 s 800
17
Jenson Button
Honda 1 min 12 s 810
18
Nico Rosberg
Williams-Toyota 1 min 13 s 002
19
Giancarlo Fisichella
Force India-Ferrari 1 min 13 s 426
20
Adrian Sutil
Force India-Ferrari 1 min 13 s 508


La grille de départ du Grand Prix.
La grille de départ du Grand Prix.

Classement de la course

Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 2
Felipe Massa
Ferrari 71 1 h 34 min 11 s 435 (194,866 km/h) 1 10
2 5
Fernando Alonso
Renault 71 + 13 s 298 6 8
3 1
Kimi Räikkönen
Ferrari 71 + 16 s 235 3 6
4 15
Sebastian Vettel
Toro Rosso-Ferrari 71 + 38 s 011 7 5
5 22
Lewis Hamilton
McLaren-Mercedes 71 + 38 s 907 4 4
6 12
Timo Glock
Toyota 71 + 44 s 368 10 3
7 23
Heikki Kovalainen
McLaren-Mercedes 71 + 55 s 074 5 2
8 11
Jarno Trulli
Toyota 71 + 1 min 08 s 433 2 1
9 10
Mark Webber
Red Bull-Renault 71 +1 min 19 s 666 12
10 3
Nick Heidfeld
BMW Sauber 70 + 1 tour 8
11 4
Robert Kubica
BMW Sauber 70 + 1 tour 13
12 7
Nico Rosberg
Williams-Toyota 70 + 1 tour 18
13 16
Jenson Button
Honda 70 + 1 tour 17
14 14
Sébastien Bourdais
Toro Rosso-Ferrari 70 + 1 tour 9
15 17
Rubens Barrichello
Honda 70 + 1 tour 15
16 20
Adrian Sutil
Force India-Ferrari 69 + 2 tours 20
17 8
Kazuki Nakajima
Williams-Toyota 69 + 2 tours 16
18 21
Giancarlo Fisichella
Force India-Ferrari 69 + 2 tours 19
Abd. 6
Nelsinho Piquet
Renault 0 Accrochage 11
Abd. 9
David Coulthard
Red Bull-Renault 0 Accrochage 14

Résumé de la course

La situation est très claire pour Felipe Massa qui doit absolument remporter le Grand Prix ou terminer second pour espérer être titré. Il ne tient pourtant pas son destin entre ses mains car Lewis Hamilton peut se contenter d'une cinquième place finale en cas de victoire du Brésilien pour remporter la couronne de lauriers.

Massa réussit la première partie de sa tâche en décrochant la pole position devant Jarno Trulli et son coéquipier Kimi Räikkönen alors qu'Hamilton n'est que quatrième sur la grille. A quelques minutes du départ, une violente averse contraint tous les pilotes à chausser les pneus pluie.

Dès le début du Grand Prix, David Coulthard, dont c'est le dernier Grand Prix, perd le contrôle de sa monoplace et finit dans le rail, provoquant la sortie de la voiture de sécurité. À la relance, les positions n'évoluent pas et resteront stables jusqu'au moment des premiers arrêts ravitaillement.

Sebastian Vettel, qui a ravitaillé avant tout le monde, pointe alors au second rang et commence à harceler Massa tandis qu'Hamilton est désormais sixième derrière Giancarlo Fisichella sur sa modeste Force India. L'Anglais ne réussit à prendre l'avantage sur l'Italien qu'au bout de six tours, puis remonte à la quatrième place lorsque Vettel effectue son deuxième arrêt au stand.

En tête de course, Massa signe le meilleur tour en course tandis que Räikkönen fait de son mieux pour se rapprocher d'Alonso, solide second. A seulement sept tours du terme de l'épreuve, la pluie refait son apparition. Certains pilotes choisissent alors de rentrer aux stands chausser des gommes adaptées tandis que d'autres font le pari de rester en pneus pour le sec.

Hamilton, qui a stoppé, se retrouve alors cinquième derrière Timo Glock qui est en pneus secs mais dans l'avant-dernier tour, Vettel dépasse Hamilton, qui perd virtuellement le titre de champion du monde puisque Massa franchit la ligne en vainqueur en signant un hat-trick devant Alonso et Räikkönen. L'espace d'une trentaine de secondes, le stand Ferrari explose de joie, puisque Hamilton est sixième quand Massa franchit la ligne d'arrivée. Mais ces effusions de bonheur vont se transformer en désarroi.

En effet, dans le dernier virage, Glock, à l'agonie avec ses pneus non adaptés à l'état de la piste, est dépassé par Hamilton qui se classe donc cinquième de la course à 39 secondes du vainqueur, résultat suffisant pour décrocher la couronne mondiale. Heikki Kovalainen se classe septième et Trulli empoche le dernier point mis en jeu.

Pole position et record du tour

Tours en tête

Classements généraux à l'issue de la course

Pilotes
Pos Pilote Écurie Points
1
Lewis Hamilton
McLaren-Mercedes 98
2
Felipe Massa
Ferrari 97
3
Kimi Räikkönen
Ferrari 75
4
Robert Kubica
BMW Sauber 75
5
Fernando Alonso
Renault 61
6
Nick Heidfeld
BMW Sauber 60
7
Heikki Kovalainen
McLaren-Mercedes 53
8
Sebastian Vettel
Toro Rosso-Ferrari 35
9
Jarno Trulli
Toyota 31
10
Timo Glock
Toyota 25
11
Mark Webber
Red Bull-Renault 21
12
Nelsinho Piquet
Renault 19
13
Nico Rosberg
Williams-Toyota 17
14
Rubens Barrichello
Honda 11
15
Kazuki Nakajima
Williams-Toyota 9
16
David Coulthard
Red Bull-Renault 8
17
Sébastien Bourdais
Toro Rosso-Ferrari 4
18
Jenson Button
Honda 3
19
Giancarlo Fisichella
Force India-Ferrari 0
20
Adrian Sutil
Force India-Ferrari 0
21
Takuma Satō
Super Aguri-Honda 0
22
Anthony Davidson
Super Aguri-Honda 0
Constructeurs
Pos Écurie Points
1
Ferrari
172
2
McLaren-Mercedes
151
3
BMW Sauber
135
4
Renault
80
5
Toyota
56
6
Toro Rosso-Ferrari
39
7
Red Bull-Renault
29
8
Williams-Toyota
26
9
Honda
14
10
Force India-Ferrari
0
11
Super Aguri-Honda
0


Statistiques

  • 15e pole position de sa carrière pour Felipe Massa.
  • 11e victoire de sa carrière pour Felipe Massa.
  • 4e hat-trick de sa carrière pour Felipe Massa.
  • 209e victoire pour Ferrari en tant que constructeur.
  • 210e victoire pour Ferrari en tant que motoriste.
  • 16e titre de champion du monde des constructeurs pour Ferrari.
  • 1er titre de champion du monde des pilotes pour Lewis Hamilton.
  • 88e et dernier Grand Prix pour l'écurie Honda Racing F1 Team qui a annoncé le son retrait du championnat du monde.
  • Lewis Hamilton devient le plus jeune champion du monde de Formule 1 à 23 ans 9 mois et 26 jours. Il détrône Fernando Alonso, champion du monde en 2005 à 24 ans 1 mois et 27 jours.
  • 246e et dernier départ en Grand Prix pour David Coulthard qui pilotait une monoplace à la livrée spéciale, blanche et brune, pour l'association Wings of Life.
  • 28e arrivée consécutive parmi les pilotes classés pour Nick Heidfeld qui établit un nouveau record.
  • Comme la saison précédente, le titre mondial des pilotes est remporté avec un seul point d'écart sur le second.
  • Les trophées remis aux pilotes sur le podium ont été dessinés par Oscar Niemeyer[1].
  • Ce Grand Prix était le dernier pour les pneumatiques rainurés, remplacés par des « slicks » en 2009[2].

Notes et références

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Grand Prix automobile du Brésil 2008
Listen to this article