Inorodtsy - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Inorodtsy.

Inorodtsy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le terme inorodtsy (en russe : Инородцы, singulier : инородец, inorodets) désigne une catégorie particulière de sujets de l'Empire russe.

Étymologie

Le mot signifie littéralement « d'extraction différente ». Le terme est parfois traduit par allochtone ou allogènes, ou comme par étrangers, ce qui est un contre sens, dans la mesure où il s'applique à des populations autochtones ou indigènes, notamment en Sibérie, en Asie Centrale ou dans l'Extrême-Orient russe.

Statut

La première loi codifiant le statut des inorodtsy dans l'Empire date de 1822 et s'applique aux populations non slaves de Sibérie. La plupart de ses mesures restent en vigueur jusqu'à la révolution de .

Ce statut reflète la volonté d'intégrer dans le système juridique de l'Empire des populations nomades, semi-nomades ou sédentaires passées sous administration russe lors de l'expansion impériale au XIXe siècle. Il s'applique à des peuples russes pour lesquels des lois de l'empire étaient jugées inappropriées, et sert, dans une certaine mesure, pour protéger leur mode de vie traditionnel. Il incluait par exemple des exemptions de service militaire, une protection des terres de pâturage, ainsi qu'une autonomie religieuse et administrative. Au fil du temps, le terme a acquis une connotation péjorative[1],[2].

Dans le code des lois sur les états juridiques (Своду законов о состояниях) on remarque que l'application du statut a progressivement été étendus aux peuples montagnards du Caucase ainsi qu'aux Juifs.

Notes et références

  1. James R. Millar (ed.) (2004) Encyclopedia of Russian History, MacMillan Reference, (ISBN 0-02-865693-8)
  2. John W. Slocum, "Who, and When, Were the Inorodtsy? The Evolution of the Category of 'Aliens' in Imperial Russia", The Russian Review, vol 57 (1998), pp. 173-190.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Inorodtsy
Listen to this article