Institut de recherche et de documentation en économie de la santé - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Institut de recherche et de documentation en économie de la santé.

Institut de recherche et de documentation en économie de la santé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (août 2014). Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).
Institut de recherche
et documentation
en économie de la santé
IRDES
Histoire
Fondation
1985 : Credes
2004 : Devient Irdes
2015 : Statut GIP
Cadre
Sigle
IRDESVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Domaine d'activité
Siège social
Paris
Pays
Coordonnées
Organisation
Chercheurs
Équipe
Direction
Denis Raynaud
Affiliation
Site web
Identifiants
SIREN
data.gouv.fr

L’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (plus connu sous l'acronyme IRDES) est un organisme français chargé de produire des données statistiques et des analyses sur le système de santé en France. De sa création en 1985 jusqu'en juin 2004, l'organisme était appelé Centre de recherche, d'études et de documentation en économie de la santé (ou CREDES).

L'IRDES mobilise des études et recherches interdisciplinaires (économie de la santé, médecine, statistique, épidémiologie).

Histoire

L’IRDES est depuis juin 2004 le nouveau nom du CREDES, association loi de 1901 créée en 1985[1] pour assurer les missions remplies jusque-là par un des départements du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC). À son origine, en 1955, il y a eu une petite équipe de quatre médecins hospitaliers dirigée par le Dr Rösch dans le cadre du CREDOC et subventionnée à l’époque par le Commissariat au plan afin de travailler sur les problèmes d'économie de la santé. Elle s'est peu à peu renforcée avec le concours de statisticiens et d'économistes, ce qui a permis de former la Division d’économie médicale (la DEM), bureau d’étude ayant pour mission de fonder un système statistique permettant de saisir l’étendue et la complexité du système de santé en France.

La DEM a peu à peu étendu ses missions : après avoir contribué à établir les « comptes de la santé » en France pour la préparation du budget et du plan, elle a mis en place les premières enquêtes françaises sur les consommations médicales. Ce faisant, elle s’est heurtée à certains gestionnaires de la santé extérieurs au monde médical. Ainsi, dans les années 1960, le développement des « missions RCB » destinées à rationaliser les choix budgétaires sur le modèle du « Planning Programming Budgeting System » du Pentagone a débouché sur un projet de définition d’un « prix de la vie humaine », ce qui est devenu contradictoire avec l’éthique médicale des médecins de la DEM[2].

Missions

Producteur de données et d'analyses en économie de la santé, l'IRDES a pour objectif de contribuer à nourrir la réflexion sur l'avenir du système de santé. Multidisciplinaire, l'équipe de l'IRDES observe et analyse l'évolution des comportements des consommateurs et des producteurs de soins à la fois sous l'angle médical, économique, géographique... La mise à disposition de l'information ainsi que la formation font également partie de ses missions.

Notes et références

  1. « Audit stratégique de l'Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (IRDES) », sur ladocumentationfrancaise.fr,
  2. Voir à ce sujet la thèse de sociologie de Magali Robelet « Les figures de la qualité des soins – Rationalisations et normalisation dans une économie de la qualité », LEST, 2003.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Institut de recherche et de documentation en économie de la santé
Listen to this article