Parti d'unité prolétarienne (Italie) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Parti d'unité prolétarienne (Italie).

Parti d'unité prolétarienne (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parti d'unité prolétarienne
(it) Partito di Unità Proletaria

Logotype officiel.
Présentation
Fondation 1972
Scission de Parti socialiste italien d'unité prolétarienne
Disparition 1984
Fusionné dans Parti communiste italien
Positionnement Extrême gauche
Idéologie Communisme

Le Parti d'unité prolétarienne (Partito di Unità Proletaria, PdUP) est un ancien parti politique italien, qui a existé de 1972 à 1984[1].

Historique

Lors de la dissolution du Parti socialiste italien d'unité prolétarienne en 1972, ceux des militants qui ne rejoignent ni le Parti socialiste italien ni le Parti communiste italien décident de fusionner leur courant avec la minorité du Mouvement politique des travailleurs, parti de la gauche catholique qui ralliait alors le PSI.

En 1974, le PdUP fusionne avec le groupe issu de la revue Il Manifesto, dont les rédacteurs avaient été exclus en 1969 du Parti communiste italien, et devient le Parti d'unité prolétarienne pour le communisme (en italien : Partito di Unità Proletaria per il comunismo)[1], qui constitue l'année suivante la coalition Démocratie prolétarienne aux côtés de groupes trotskistes et marxistes-léninistes.

En 1976, en vue des élections générales, le PdUP constitue la coalition Démocratie prolétarienne avec d'autres mouvements d'extrême gauche, Avanguardia Operaia, le Movimento Lavoratori per il Socialismo, ainsi que plusieurs autres groupes de moindre importance, notamment trotskistes. Cette coalition attire 1,5 % des voix au niveau national : grâce au système de scrutin proportionnel italien, elle obtient 6 députés, dont 3 pour le PdUP. Entre 1977 et 1978, le PdUP est cependant affaibli par une série de scissions. L'aile gauche du parti le quitte pour rejoindre Démocratie prolétarienne, désormais constitué en parti politique autonome.

En 1979, le PdUP obtient 1,4 % des voix aux élections générales, faisant élire 6 députés. En 1981, il absorbe le Mouvement des travailleurs pour le socialisme, fondé en 1976.

Le PdUP opère ensuite un rapprochement de plus en plus marqué avec le Parti communiste italien[1] après que celui-ci a abandonné la politique de compromis historique avec la Démocratie chrétienne. Il présente des listes d'alliance avec le PCI lors des élections générales de 1983. La fusion des deux partis a lieu l'année suivante : le , le PdUP rejoint le PCI après 10 ans d'existence autonome. Certains de ses leaders se retrouveront ultérieurement au Parti de la refondation communiste ou aux Démocrates de gauche. En 1995, les membres du PRC issus du PdUP donnent naissance au Mouvement des communistes unitaires.

Militants du PdUP

Résultats électoraux

Élections générales

Année Chambre des députés Sénat Rang Gouvernement
% Mandats % Mandats
1976 au sein de Démocratie prolétarienne 7e Opposition
1979 1,37
6 / 630
- - 9e Opposition

Parlement européen

Année % Sièges Rang Groupe
1979 1,2
1 / 81
9e CDI

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Parti d'unité prolétarienne (Italie)
Listen to this article