École des hautes études d'ingénieur - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for École des hautes études d'ingénieur.

École des hautes études d'ingénieur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La mise en forme de cet article est à améliorer (février 2020). La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Comment faire ? Les points d'amélioration suivants sont les cas les plus fréquents. Le détail des points à revoir est peut-être précisé sur la page de discussion. Les titres sont pré-formatés par le logiciel. Ils ne sont ni en capitales, ni en gras. Le texte ne doit pas être écrit en capitales (les noms de famille non plus), ni en gras, ni en italique, ni en « petit »… Le gras n'est utilisé que pour surligner le titre de l'article dans l'introduction, une seule fois. L'italique est rarement utilisé : mots en langue étrangère, titres d'œuvres, noms de bateaux, etc. Les citations ne sont pas en italique mais en corps de texte normal. Elles sont entourées par des guillemets français : « et ». Les listes à puces sont à éviter, des paragraphes rédigés étant largement préférés. Les tableaux sont à réserver à la présentation de données structurées (résultats, etc.). Les appels de note de bas de page (petits chiffres en exposant, introduits par l'outil «  ⧼citoid-citefromidtool-title⧽ ») sont à placer entre la fin de phrase et le point final[comme ça]. Les liens internes (vers d'autres articles de Wikipédia) sont à choisir avec parcimonie. Créez des liens vers des articles approfondissant le sujet. Les termes génériques sans rapport avec le sujet sont à éviter, ainsi que les répétitions de liens vers un même terme. Les liens externes sont à placer uniquement dans une section « Liens externes », à la fin de l'article. Ces liens sont à choisir avec parcimonie suivant les règles définies. Si un lien sert de source à l'article, son insertion dans le texte est à faire par les notes de bas de page. Insérer une infobox (cadre d'informations à droite) n'est pas obligatoire pour parachever la mise en page. Pour une aide détaillée, merci de consulter Aide:Wikification. Si vous pensez que ces points ont été résolus, vous pouvez retirer ce bandeau et améliorer la mise en forme d'un autre article.
École des hautes études d'ingénieur
Histoire et statut
Fondation
Type
École d'ingénieurs privée associative sans but lucratif (loi de 1901)
Forme juridique
Association (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Président
Philippe Cosseron
Directeur
Thierry Occre
Localisation
Localisation
Pays
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Géolocalisation sur la carte : Nord
Géolocalisation sur la carte : Lille
Chiffres-clés
Étudiants
2500
Enseignants
200 permanents et 350 intervenants extérieurs[1]
Budget
17,75 M€
Divers
Devise
« Ingénieurs pour le monde »
Membre de
Site web

L'École des hautes études d'ingénieur (HEI) est l'une des 205 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[3].

Elle a été créée en 1885 par le colonel Henri Arnould et située à Lille, dans le quartier Vauban. Les ingénieurs issus de cette école ont le titre habilité par la Commission des titres d'ingénieurs d'« Ingénieur diplômé de l'école des hautes études d'ingénieur du groupe Yncréa »[4].

Rattachée à l'Université catholique de Lille, elle est membre de la Conférence des grandes écoles et fait partie de la Fédération des établissements d'enseignement supérieur d'intérêt collectif (FESIC) ainsi que du réseau IngéFrance avec l'EPF, l'EIGSI et l'ESIGELEC[5].

L'école est implantée depuis 1885 au 13, rue de Toul (site principal), au 31 ter, rue Colbert (qui accueille depuis 2009 les classes préparatoires intégrées), ainsi qu'au 65, rue Roland (qui accueille l'institut de recherche et de technologie). En 2012, HEI ouvre un nouveau campus à Châteauroux dans la région Centre-Val de Loire.

Historique

  • 1885 : Fondation de l'école[6] (« HEI » signifiait alors Hautes études industrielles)
  • 1935 : Première habilitation par la Commission des titres d'ingénieur.
  • 1968 : Reconnaissance de l'école par l'État.
  • 2003 : 8000e diplômé. L'école change de nom pour devenir l'école des Hautes études d'Ingénieur[7]
  • 2005 : Fusion avec l'ESTIT (ex ITR).
  • 2009 : Installation des classes préparatoires intégrées dans un nouveau bâtiment : l'espace Irène-Devos (situé au 31 ter rue Colbert à Lille, dans le quartier Wazemmes)[8].
  • 2012 : Lancement d'une formation par la voie de l'apprentissage afin de former des ingénieurs généralistes dotés d'une expertise en bâtiment et travaux publics.
  • 2012 : Ouverture d'un nouveau campus à Châteauroux. HEI Campus Centre forme des ingénieurs en apprentissage dans le domaine Mécatronique[9].
  • 2012 : Rapprochement entre les écoles HEI, ISA et ISEN Lille afin de créer le « Groupe HEI ISA ISEN » pour favoriser les relations avec les entreprises[10].
  • 2011-2015 : Importants travaux sur le site historique du 13 rue de Toul[11].
  • 2016 : Le « Groupe HEI ISA ISEN » est renommé en « Yncréa Hauts-de-France ». Le groupe ouvre une école généraliste à Rabat au Maroc.

Formation

Cycle préparatoire intégré

La formation continue commence par un cycle préparatoire intégré de 2 ans ouvert après le bac. La formation suit les programmes des classes préparatoires MP, PSI et PC de l'Éducation nationale en partenariat avec le lycée privé Saint-Pierre à Lille.

Comme dans la plupart des classes préparatoires intégrées, ces enseignements sont adaptés à la formation d'ingénieur à HEI et l'étudiant est intégré dès la première année à la vie étudiante de l'école.

Depuis 2009, environ 80 % des enseignements du cycle préparatoire intégré sont réalisés au 31 ter rue Colbert.

Cycle ingénieur HEI

Le cycle ingénieur est la principale formation de l'école. D'une durée de trois ans, il est ouvert aux élèves ayant effectué le cycle préparatoire intégré à HEI ou une classe préparatoire classique et à certains élèves détenteurs d'un BTS, d'un DUT ou d'une licence.

La première année du cycle ingénieur (troisième année de la formation) est commune à tous les élèves. Les différents modules de cours sont répartis dans 10 pôles : Mathématiques, Mécanique, Fluides et Énergies, Électronique, Informatique, Chimie, Automatique, Organisation et management des entreprises, Formation humaine et Langues.

En quatrième année (deuxième année du cycle ingénieur), les étudiants doivent choisir une spécialité parmi les huit domaines (dits « domaines techniques ») proposés.

Cinq domaines de spécialisation sont proposés en dernière année (les élèves peuvent choisir de poursuivre le domaine commencé l'année précédente ou de bifurquer vers l’un de ces domaines proposés uniquement en dernière année):

Formation par apprentissage à Lille

Depuis 2012, HEI forme des ingénieurs par apprentissage à Lille. Le cursus dure 3 ans.

Deux domaines de spécialisation sont proposés :

  • Bâtiment et Travaux Publics (BTP), depuis 2012
  • Énergies et Systèmes Électriques (ESE), depuis 2016
  • Banque Finance Assurances (BFA), depuis 2016 (cursus uniquement en dernière année, comme dans la formation classique).

Formation par apprentissage à Châteauroux

HEI Campus Centre ouvre en 2012 à Châteauroux, sur le site Balsan au 2 allée Jean Vaillé. Il propose une formation par apprentissage de 3 ans.

Deux domaines de spécialisation sont proposés :

  • Ingénierie Mécatronique et Robotique, depuis 2012
  • Ingénierie Cosmétique et Pharmaceutique, depuis 2016
  • Ingénierie Aéronautique, depuis 2016

Autres formations

L'école propose aussi, en partenariat avec d'autres écoles d'ingénieurs et de commerce, certains masters spécialisés :

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
École des hautes études d'ingénieur
Listen to this article