Île du Château (Seine) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Île du Château (Seine).

Île du Château (Seine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Île du Château

L'unique habitation contemporaine sur l'île.
Géographie
Pays
France
Localisation Seine
Coordonnées 49° 14′ 38″ N, 1° 23′ 40″ E
Superficie 4,17 km2
Point culminant 10 (5 m)
Administration
Statut Île fluviale privée

Région Normandie
Département Eure
Communes Les Andelys
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Eure

Île du Château
Île du Château

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Île du Château
Île du Château
Île sur la Seine

L'île du Château est une île sur la Seine, en France, appartenant administrativement aux Andelys.

Description

Elle est visible des quais du quartier du Petit-Andely (entre l'hospice Saint-Jacques et la halte fluviale), soit en aval du pont suspendu mais aussi des rives proches du Port-Morin. Elle voit ainsi passer le trafic fluvial touristique ou commercial.

Elle est emblématique du panorama offert sur cette partie de vallée de Seine lorsqu'on se trouve sur le site de Château-Gaillard.

Elle est classée en zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) [1].

L'île du Château constitue un élément paysager attractif avec notamment sa ripisylve composée de vieux arbres de saule blanc. Cette île est habitée, et sa partie Sud est un jardin. Le centre de l'île est composé de fourrés de sureau, de ronce et de cornouiller sanguin [1].

La présence de chèvres permet de maintenir des prairies eutrophes souvent envahies par l'ortie dioïque.

Des petites plages sablo-vaseuses permettent l'installation de plusieurs espèces patrimoniales rares à assez rares : le rubanier simple, le jonc comprimé, le rorippe des champs et le pigamon jaune.

Historique

L'île du Château est formée d'un seul tenant et s'est trouvée reliée par un pont médiéval, à proximité de l'estacade qui barrait le cours du fleuve.

Cette île fut appelée île d'Andeli[2] (Insula de Andele ; Bellum castrum de Insula, 1197 (M.R.)[2]. — Insula Andeliaci, 1202 (Guill. de Nangis)) [2]

À l'époque moderne, on a pu rencontrer les appellatifs île de Savoie ou encore île Contant (1863) du nom des familles qui en furent propriétaires.

En octobre 1922, un sujet britannique, ancien haut magistrat, sir John George Woodroffe, occupant quelque temps l'île qu'il baptise Avalon [3], signe l'un de ses écrits des Andelys de son pseudonyme Arthur Avalon, en référence à la légende arthurienne. On sait qu'il était sur l'île depuis 1909 [4].

Lieux et monuments

Carte du dispositif défensif Château-Gaillard (Viollet-le-Duc).
Carte du dispositif défensif Château-Gaillard (Viollet-le-Duc).

Elle conserve encore des ruines importantes d’un château fort (Bellum castrum de Insula[2]) construit en 1196 [2],[5],[6] en faisant un élément défensif avancé [7] de Château-Gaillard au même titre que le fort du Muret ou celui de Boutavant.

Le château de l'île remonte donc aux temps de Richard Cœur de Lion. Selon les termes d'Eugène Viollet-le-Duc qui commente son schéma, il s'agit de « l'îlot B … qui divise le fleuve [où] Richard éleva d’abord un fort octogone muni de tours, de fossés et de palissades ; un pont de bois passant à travers ce châtelet unit les deux rives. À l’extrémité de ce pont … sur la rive droite, il bâtit une enceinte, large tête de pont qui fut bientôt remplie d’habitations et prit le nom de Petit-Andely ».

Frédéric Gaëtan de La Rochefoucauld-Liancourt, sous-préfet aux Andelys en 1810-1813, consacre plusieurs lignes à la prise du château de l'île en 1202 par Philippe-Auguste [8].

Notes, sources et références

  1. a et b ZNIEFF 230030975 - L'île du Château sur le site de l’INPN..
  2. a b c d et e Dictionnaire topographique de la France
  3. The Serpent Power [1].
  4. Mémoires du Muséum national d'histoire naturelle, Volume 11, 1939 [2]
  5. « Fort », notice no IA00017481, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  6. Jean Mesqui. Le château de l'île des Andelys (Château-Gaillard). In : Bulletin Monumental, tome 159, no 4, année 2001. p. 336. [3].
  7. « Ensemble fortifié », notice no IA00017478, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  8. Histoire de l'Arrondissement des Andelys. Seconde édition - édition Saillot aîné, 1833 - 282 pages, p. 60 et s. En ligne [4].
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Île du Château (Seine)
Listen to this article