Alfonso de Galarreta - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Alfonso de Galarreta.

Alfonso de Galarreta

Alfonso de Galarreta

Alfonso de Galarreta en juin 2011.
Biographie
Naissance
Torrelavega (Espagne)
Ordination sacerdotale
Consécration épiscopale par Marcel Lefebvre
Autres fonctions
Fonction religieuse
Évêque de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X

Omnia per Mariam - « Tout par Marie »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Alfonso de Galarreta Genua, né le à Torrelavega en Espagne, est un prélat espagnol. Prêtre catholique traditionaliste, il a encouru l'excommunication latæ sententiæ à la suite de sa consécration faite sans mandat pontifical par Marcel Lefebvre en 1988. Il est l'un des quatre évêques de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX). Depuis , il est le premier assistant du supérieur de la fraternité, l'abbé Davide Pagliarani.

Jeunesse

Né en Espagne, émigré en Argentine, il entra au séminaire de La Plata en 1975, dirigé par l'archevêque Antonio José Plaza, puis rejoignit le séminaire d’Écône en 1978. Il fut ordonné prêtre par Marcel Lefebvre en août 1980, à Buenos Aires puis fut nommé professeur au séminaire de La Reja en Argentine (le second créé par la fraternité), puis devint de 1985 à 1988 supérieur du district d’Amérique du Sud.

Le sacre et l'excommunication

Après son sacre le par Marcel Lefebvre, sans permission expresse du Pape, le cardinal Bernardin Gantin, préfet de la Sacrée congrégation pour les évêques, décrète le excommuniés Marcel Lefebvre, Antônio de Castro Mayer, l'évêque coconsécrateur, et les quatre nouveaux évêques dont Alfonso de Galarreta. Ce décret sera levé en 2009.

Ministère

Il fut recteur du séminaire de la Reja de 1988 à 1994[1]. En 1991, il participa comme coconsécrateur, à l'ordination épiscopale de Licinio Rangel, de l'Union Saint-Jean-Marie-Vianney, pour lui permettre de succéder à Castro-Mayer. En 1994, il devint supérieur de la maison autonome d'Espagne et du Portugal, charge qu'il occupa jusqu'en 2002, date à laquelle il a été nommé second assistant du supérieur général de la FSSPX (jusqu'au chapitre général de la fraternité en 2006).

En 2009, il a repris la direction du séminaire de La Reja après l’expulsion de Richard Williamson d’Argentine et est devenu responsable de la commission de préparation aux discussions avec le Vatican, puis chef de la délégation de discussion elle-même.

En décembre 2011, Galarreta a été libéré de sa charge de supérieur du séminaire de La Reja. La Vie mentionne de vives tensions au sein de la FSSPX à la suite des négociations avec le Vatican.[réf. nécessaire]

Le il est élu premier assistant du nouveau Supérieur général, l'abbé Davide Pagliarani, élu le même jour lors du 4e Chapitre Général de la Fraternité Saint Pie X [2].

Levée de l'excommunication

Par décret de la congrégation pour les évêques du signé par le cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation, l'excommunication qui frappait les quatre évêques consacrés par Marcel Lefebvre, Alfonso de Galarreta, Bernard Fellay, Bernard Tissier de Mallerais et Richard Williamson, est levée[3].

Cependant, le décret ajoute que « On espère que ce pas sera suivi de la réalisation rapide de la pleine communion avec l'Église, de toute la Fraternité de Saint Pie X »[4], signifiant que la fraternité sacerdotale Saint-Pie-X n'est pas encore considérée comme en pleine communion avec l'Église de Rome.

Notes et références

Liens internes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Alfonso de Galarreta
Listen to this article