Andromède (Corneille) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Andromède (Corneille).

Andromède (Corneille)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Andromède est une pièce à machines de Pierre Corneille, écrite en 1650.

Versions

  • Version de 1650 : elle résulte d'une commande de Jules Mazarin en 1648 mais ne sera créée qu'en 1650. Corneille dédicace la pièce à une dame inconnue désignée par quatre M majuscule. Selon Abel Lefranc il s'agirait de Madame de Motteville, la confidente et mémorialiste d'Anne d'Autriche[1].
  • Version de 1682. Lors de la reprise par La Comédie-Française le , la pièce comporte la musique pour solistes, chœur, flûtes, cordes, et basse continue composée par Marc-Antoine Charpentier, H.504.

Argument

  • Prologue : hommages au Roi
  • Acte I : Vénus prédit le mariage d’Andromède tandis qu'une dernière victime sera choisie pour le monstre.
  • Acte II : c'est Andromède qui est désignée.
  • Acte III : Persée tue le monstre ; les néréides promettent de se venger.
  • Acte IV : Phinée, éconduit, veut tuer Persée. Il reçoit l'aide de Junon.
  • Acte V : Persée méduse Phinée ; tous les personnages sont alors enlevés au ciel pour y être divinisés.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. Lefranc, Abel, « Le mythe d'Andromède dans la tragèdie de Corneille », Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Persée - Portail des revues scientifiques en SHS, vol. 72, no 3,‎ , p. 246–248 (DOI 10.3406/crai.1928.75614, lire en ligne, consulté le 29 septembre 2020).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Andromède (Corneille)
Listen to this article