Îles Kerguelen

archipel de l'océan Indien austral, un des districts des Terres australes et antarctiques françaises / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Cher Wikiwand IA, Faisons court en répondant simplement à ces questions clés :

Pouvez-vous énumérer les principaux faits et statistiques sur Archipel des Kerguelen?

Résumez cet article pour un enfant de 10 ans

AFFICHER TOUTES LES QUESTIONS

Les îles Kerguelen[1],[2], l'archipel Kerguelen[3], l’archipel des Kerguelen[1],[4] ou simplement les Kerguelen, parfois surnommées « îles de la Désolation » ou familièrement abrégées « Ker » par les habitués, sont un archipel français d'îles sub-antarctiques tout au sud de l'océan Indien. Elles constituent l'un des cinq districts des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).

Quick facts: Géographie, Pays , Localisation , Coordonnées...
Îles Kerguelen
Archipel Kerguelen (mul)
Image satellite des îles Kerguelen.
Image satellite des îles Kerguelen.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Localisation Océan Indien, Plaque antarctique, Continent antarctique
Coordonnées 49° 15′ S, 69° 10′ E
Superficie 7 215 km2
Côtes 2 800 km
Nombre d'îles 300
Île(s) principale(s) Grande Terre
Point culminant Mont Ross (1 850 m sur Grande Terre)
Géologie Îles volcaniques
Administration
Statut District des TAAF

Territoire d'outre-mer Drapeau des Terres australes et antarctiques françaises Terres australes et antarctiques françaises
Démographie
Population 120 hab. (2012)
Densité 0,02 hab./km2
Plus grande ville Port-aux-Français
Autres informations
Découverte 12 février 1772 par Yves Joseph de Kerguelen de Trémarec
Fuseau horaire UTC+05:00
Site officiel taaf.fr
Géolocalisation sur la carte : océan Indien
(Voir situation sur carte : océan Indien)
Îles Kerguelen
Îles Kerguelen
Île en France
Close

Elles sont éloignées de plus de 3 245 km de Madagascar, terre à habitat permanent la plus proche. L'île principale, la Grande Terre, qui représente plus de 90 % de la surface, est la troisième plus grande île française (après la Grande Terre de la Nouvelle-Calédonie et la Corse). C'est également la plus grande de toutes les îles sub-antarctiques (devant la Malouine orientale).

Ces îles, d'origine volcanique, au relief montagneux, culminent à 1 850 m, au mont Ross. Les côtes, très découpées, sont entaillées de fjords profonds. L'intérieur des terres est parsemé de nombreux lacs et étangs. La région occidentale est surmontée par la calotte glaciaire Cook qui s'étend sur 400 km2.

Il y règne un climat froid mais non glacial (les températures moyennes d'été sont inférieures à 10 °C mais celles d'hiver sont supérieures à 0 °C), extrêmement venteux.

Ces terres furent découvertes le par le navigateur breton Yves Joseph de Kerguelen de Trémarec qui les avait nommées « France australe »[5]. Elles sont restées, malgré quelques tentatives de colonisation, dépourvues d'habitants permanents.

Jusqu'au début du XXe siècle, les chasseurs de phoques et de baleines ont fréquenté l'archipel et en ont exploité la faune (il n'y avait, hors les mammifères marins, pas de faune mammalienne indigène dans l'archipel). Les populations animales se sont aujourd'hui reconstituées et les côtes accueillent à nouveau de nombreuses colonies de reproduction d'oiseaux et de mammifères marins. Néanmoins, les écosystèmes doivent subir le développement d'espèces introduites volontairement ou involontairement par l'être humain. Les îles et les eaux territoriales sont pour l'essentiel classées en réserve naturelle. La zone économique exclusive est l'une des zones de pêche de la légine.

Depuis 1950, la France assure le fonctionnement continu de la station de Port-aux-Français, base logistique, technique et scientifique où se relayent régulièrement quarante-cinq à cent personnes. C'est donc, en 2024, la 74e mission en cours sur l'archipel.

Oops something went wrong: