Arrows A1 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Arrows A1.

Arrows A1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arrows A1
Présentation
Équipe
Arrows Racing Team
Constructeur Arrows
Année du modèle 1978
Concepteurs Tony Southgate
Dave Wass
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium
Suspension avant Bras supérieur, triangle inférieur et ressorts Koni (nl)
Suspension arrière Bras, jambes poussées et ressorts Koni (nl)
Nom du moteur Ford-Cosworth DFV
Cylindrée 2 993 cm3
Orientation du moteur V8 ouvert à 90°
Boîte de vitesses Hewland FGA 400
Nombre de rapports 5
Poids 591 kg
Dimensions Empattement : 2 690 mm
Voie avant : 1 676 mm
Voie arrière : 1 549 mm
Carburant Fina / Valvoline
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Warsteiner
Histoire en compétition
Pilotes 35.
Riccardo Patrese
36.
Rolf Stommelen
Début Grand Prix automobile d'Autriche 1978
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
5000
Championnat constructeur 10e avec 11 points
Championnat pilote Riccardo Patrese : 12e

Chronologie des modèles (1978)

L'Arrows A1 est une monoplace de Formule 1 engagée par Arrows et ayant couru cinq Grands Prix lors du Championnat du monde de Formule 1 1978. Ses pilotes sont Riccardo Patrese et Rolf Stommelen.

Historique

L'écurie Arrows est créée en 1978 à la suite d'un schisme au sein de l'écurie Shadow de Don Nichols. Jackie Oliver (pilote historique de Nichols depuis l'époque de la CanAm), Tony Southgate et Alan Rees (ex-team manager de Shadow) quittent Nicholls pour créer Arrows. Ils sont rejoints par l'ingénieur Dave Wass et par le financier italien Franco Ambrosio. Nichols est profondément perturbé par cette cabale et son ressentiment est encore plus fort lorsqu'il s'avère que la première Arrows, modèle FA1, est en fait une copie de sa Shadow DN9. Il intente alors un procès à Tony Southgate, accusé d'être parti avec le projet Shadow.

L'Arrows FA1 débute aux mains de Riccardo Patrese (ex- Shadow) et Rolf Stommelen (ex-Brabham). En Autriche, après dix courses, la FA1 doit évoluer en A1 à la suite de la perte du procès face à Shadow. Toutes les pièces de la FA1 doivent être cédées à Don Nicholls.

Les performances de la nouvelle A1 sont en retrait par rapport à la FA1 et les pilotes doivent surconduire pour réaliser des résultats. Patrese s'accroche alors avec Didier Pironi au Grand Prix des Pays-Bas et s'attire l'animosité de ses confrères, animosité attisée par Peterson qui n'avait pas apprécié la hargne de l'Italien en Suède. Avant même le début des essais du Grand Prix d'Italie, Patrese est considéré comme un « mouton noir ». Lors de la course, qui tourne en tragédie, il est accusé par James Hunt de l'avoir poussé contre Ronnie Peterson et d'avoir ainsi provoqué l'accrochage qui entraînera le décès du Suédois. Patrese, bouc émissaire idéal, est suspendu au Grand Prix des États-Unis Est. Il a sa revanche lors de la dernière épreuve, au Canada, lorsqu'il termine quatrième.

La saison inaugurale d'Arrows, pour chaotique qu'elle fut, se solde donc par 11 points inscrits, un podium, 37 tours en tête et la neuvième place en championnat du monde, palmarès dû en totalité à Patrese.

Résultats en championnat du monde de Formule 1

L'Arrows A1 en démonstration à Silverstone.
L'Arrows A1 en démonstration à Silverstone.
Résultats détaillés de l'Arrows A1 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1978 Arrows Racing Team Ford-Cosworth
DFV V8
Goodyear ARG BRÉ AFS USO MON BEL ESP SUÈ FRA GBR ALL AUT P-B ITA USE CAN 11* 10e
Riccardo Patrese Abd Abd Abd Forf 4e
Rolf Stommelen Npq Npq Npq 16e Nq

Légende : ici
* 8 points marqués avec l'Arrows FA1.

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Arrows A1
Listen to this article