L’Association française contre les myopathies, ou AFM, est une association française de malades et parents de malades créée en 1958 reconnue d'utilité publique depuis 1976[1].

Association française contre les myopathies
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
AFM
Zone d'activité
France
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Action sociale sans hébergement n.c.a.
Objectif
guérir les myopathies et réduire le handicap qu'elles génèrent
Méthode
promotion de la recherche, diffusion du savoir, sensibilisation, soutien aux familles
Siège
Pays
Organisation
Volontaires
3 244 ()
Effectif
543 employés ()
Fondateur
Président
Vice-président
Jean-François Malaterre (chargé de la recherche), Marina Roussel (chargée du médical et social), Michel Jemmi (chargé du Téléthon)
Secrétaire
Francois Lamy
Trésorier
Marie-Christine Loys
Site web
Identifiants
RNA
SIREN
SIRET

Sur le long terme, son but est de trouver une solution thérapeutique aux maladies neuromusculaires, par le biais de la recherche médicale et plus particulièrement de la recherche sur les thérapies géniques. À court terme, l'AFM a pour objectif d'améliorer le quotidien des malades en favorisant un meilleur accès aux soins, et un meilleur accompagnement social[2].

Initialement consacrée aux seules maladies neuromusculaires, les recherches soutenues par l'AFM couvrent maintenant un large ensemble de maladies génétiques.

Depuis 1987, l'AFM est organisatrice du Téléthon en France, qui lui apporte une très grande part de ses fonds et constitue le vecteur principal de communication de l'association[2].

Laurence Tiennot-Herment est la Présidente de l'AFM, Géraldine Merret assure la Direction Générale et Serge Braun en est le Directeur scientifique.