Bernard Gouëffic - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Bernard Gouëffic.

Bernard Gouëffic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bernard Gouëffic
Biographie
Nationalité Français
Naissance (74 ans)
Lieu
Saint-Brieuc
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 1967-1979
Poste Défenseur puis entraîneur-joueur
Parcours junior
Années Club
1957-1963
Stade briochin
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1963-1966
Stade briochin
1966-1973
Stade rennais FC
090 (1)
1967-1969 00
Bat. Joinville
032 (0)
1973-1976
FC Lorient
100 (1)
1976-1979
Amicale de Lucé
091 (1)
1979-1981
FC Lorient
042 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1968
France olympique
002 0(0)
1970
France espoirs
001 0(0)
1972
Bretagne
001 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1977
Amicale de Lucé
3v 3n 4d
1979-1981
FC Lorient
1981-1982
CO briochin
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 06/07/2020

Bernard Gouëffic, né le à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor, Bretagne), est un footballeur français. Il évolue au poste de défenseur du milieu des années 1960 au début des années 1980, en tenant le rôle d'entraîneur-joueur lors des dernières saisons.

Biographie

Enfance et formation au Stade briochin

Le père de Bernard Gouëffic, Émile, est auparavant éducateur et entraîneur de l'équipe première du Stade briochin[1]. Bernard intègre le club de sa ville natale à dix ans et y fait toutes ses classes.

En 1966, il participe au seizième de finale de la Coupe Gambardella contre le Red Star à Brest, en lever de rideau du seizième de finale de Coupe de France entre Saint-Brieuc et l'Olympique de Marseille. Les jeunes Bretons l'emportent 6-0[2]. L'équipe junior élimine ensuite celle du Racing Paris. Bernard Gouëffic est alors élève au lycée technique d'État du Vau Méno où il prépare le brevet de technicien[3]. Évoluant comme demi-central[4], il est repéré par le Stade rennais[5].

Remplaçant en D1 avec le Stade rennais

Arrivé en 1966 au Stade rennais, Bernard Gouëffic fait ses débuts en équipe première un an plus tard. Le 4 octobre 1967 à domicile face au FC Metz (0-0), il remplace Victor Mosa[5]. Il joue trois rencontres avec Rennes sur la saison 1967-1968 avant de devoir quitter le club pour effectuer son service militaire.

L'équipe de France aux JO 1968 (Goueffic en bas à g.).
L'équipe de France aux JO 1968 (Goueffic en bas à g.).

Ses premières années rennaises entrecoupées d’un passage au bataillon de Joinville[5]. Gouëffic évolue en deuxième division avec l'équipe militaire de décembre 1967 à mars 1969[6]. Pour la suite de la saison 1967-1968, il prend part à 19 rencontres de D2, puis treize sur la partie de l'exercice 1968-1969. En octobre 1968, Bernard Gouëffic fait partie de l'équipe de France disputant les Jeux olympiques. Le Breton joue le troisième match de poule perdu contre la Colombie (1-2), alors que les Bleus sont déjà qualifiés, puis entre en jeu à la place de Gilbert Planté lors de la défaite en quart de finale face au Japon (1-3)[7].

De retour à Rennes, Gouëffic participe à huit matchs de D1 pour la fin de la saison 1968-1969.

À partir de 1969, ce défenseur s’impose comme le premier remplaçant à ce poste, ce qui lui permet d’obtenir un temps de jeu variable. Le 15 mars 1970, Gouëffic marque son seul but avec Rennes lors de la réception de l'Olympique de Marseille (85e, 1-1) pour la 25e journée de Division 1[5]. Le , Gouëffic connaît sa seule sélection en équipe de France espoirs en Roumanie (0-0). Cette saison 1969-1970 le voit disputer 22 matchs de championnat et sept de Coupe nationale, son meilleur total avec Rennes.

C’est aussi avec ce statut de remplaçant qu’il participe au parcours victorieux du Stade rennais en Coupe de France 1971, disputant trois matchs mais pas la finale[5]. Additionné à ses seuls dix matchs de championnat, le total tombe à treize rencontres jouées sur la saison 1970-1971.

L'exercice 1971-1972 est pire avec douze matchs disputés.

Le 1er août 1972, Gouëffic prend part au premier match de l'histoire de l'équipe de Bretagne. Gouëffic ne devient titulaire au Stade rennais qu’en 1972-1973, après le départ de Zygmunt Chlosta et la retraite de René Cédolin[5].

Division 2 avec Lorient puis Lucé

En 1973, Bernard Gouëffic rejoint le FC Lorient où il prend une place de titulaire en deuxième division durant trois ans. L'équipe manque l'accession de peu en 1974-1975 et 1975-1976.

Pour la saison 1976-1977, Bernard Gouëffic rejoint l'Amicale de Lucé, promu en Division 2. Le défenseur participe à toutes les rencontres de championnat. De plus, il tient le rôle d'entraîneur-joueur à partir du suite au départ de Bernard Chiarelli et jusqu'à la fin de saison. Il prend donc une part importante à la quatrième place obtenue par l'équipe.

En 1977-1978, Gouëffic retrouve André Grillon, son entraîneur aux JO de 1968, qui vient diriger l'équipe de Lucé. Bernard joue 32 matchs de championnat et marque son seul but avec Lucé.

Sur l'exercice 1978-1979, le défenseur prend part à 22 matchs de D2.

Entraîneur-joueur de Lorient et St-Brieuc

En 1979, Bernard Gouëffic fait son retour au FC Lorient descendu jusqu'en Division d'honneur en quelques années après un dépôt de bilan. Il tient le rôle d'entraîneur joueur durant deux saisons[8].

En 2013, il est toujours engagé auprès des jeunes du Stade briochin[9]. En 2018-2019, il est éducateur sur la plus jeune catégorie (U6-U7)[10].

Statistiques

Statistiques de Bernard Gouëffic au 8 juillet 2020[6],[8]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Sélection Total
Division M B M B Équipe M B M B
1963-1964
Stade briochin
DH - - - - - - 0 0
1964-1965
Stade briochin
DH - - - - - - 0 0
1965-1966
Stade briochin
DH - - - - - - 0 0
Sous-total - - - - 0 0 0 0
1966-1967
Stade rennais UC
D1 - - - - - - 0 0
1967-0000
Stade rennais UC
D1 3 - - - - - - 3 0
Sous-total 3 0 0 0 - 0 0 3 0
1967-1968
Bataillon de Joinville
D2 19 - - - - - - 19 0
1968-1969
Bataillon de Joinville
D2 13 - - -
France olympique
2 - 15 0
Sous-total 32 - - - - 2 0 34 0
0000-1969
Stade rennais UC
D1 9 - - - - - - 9 0
1969-1970
Stade rennais UC
D1 22 1 7 -
France espoirs
1 - 30 1
1970-1971
Stade rennais UC
D1 10 - 3 - - - - 13 0
1971-1972
Stade rennais UC
D1 11 - 1 - - - - 12 0
1972-1973
Stade rennais FC
D1 24 - 1 -
Bretagne
1 - 26 0
Sous-total 66 1 21 0 - 2 0 89 1
1973-1974
FC Lorient
D2 33 - 3 - - - - 36 0
1974-1975
FC Lorient
D2 28 - 3 - - - - 31 0
1975-1976
FC Lorient
D2 32 - 1 1 - - - 33 1
Sous-total 93 0 7 1 - 0 0 100 1
1976-1977
Amicale de Lucé
D2 34 - - - - - - 34 0
1977-1978
Amicale de Lucé
D2 32 1 3 - - - - 35 1
1978-1979
Amicale de Lucé
D2 22 - - - - - - 22 0
Sous-total 88 1 3 0 - 0 0 91 1
1979-1980
FC Lorient
DH 24 - - - - - - 24 0
1980-1981
FC Lorient
DH 18 - - - - - - 18 0
Sous-total 42 - - - - 0 0 42 0
Total sur la carrière 334 2 22 1 - 4 0 360 3

Palmarès

En octobre 1968, Bernard Gouëffic fait partie de l'équipe de France défaite en quart de finale des Jeux olympiques d'été[7].

C’est avec le statut de remplaçant que le défenseur participe au parcours victorieux du Stade rennais en Coupe de France 1971, disputant trois matchs mais pas la finale[5].

Notes et références

  1. « Emile Gouëffic, ancien du Stade briochin et de l'AS Ginglin », sur Le Telegramme, (consulté le 8 juillet 2020)
  2. « Saint-Brieuc. Le Stade briochin continue son histoire en coupe de France », sur saint-brieuc.maville.com (consulté le 9 juillet 2020)
  3. « Stade Briochin : Bernard Goueffic et les Juniors de 1966 chez Yannick Le Saux - Vidéo Dailymotion », sur Dailymotion (consulté le 9 juillet 2020)
  4. « 100 ans d'histoire - Le Club », sur Stade Briochin - Site Officiel, (consulté le 9 juillet 2020)
  5. a b c d e f et g « Bernard Goueffic », sur Stade Rennais Online (consulté le 8 juillet 2020)
  6. a et b « Fiche de Bernard Goueffic », sur footballdatabase.eu
  7. a et b (en) « Football Tournament 1968 Olympiad », sur www.rsssf.com (consulté le 8 juillet 2020)
  8. a et b « Lorient 80/81 », sur footballvintage.net (consulté le 8 juillet 2020)
  9. François Grégoire, « Un nouveau souffle pousse le Stade briochin », sur ouest-france.fr, (consulté le 9 juillet 2020)
  10. « Organisation - Le Club », sur Stade Briochin - Site Officiel, (consulté le 9 juillet 2020)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Bernard Gouëffic
Listen to this article