Broadway–Chambers Building - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Broadway–Chambers Building.

Broadway–Chambers Building

Broadway–Chambers Building
Présentation
Type
Fondation
Style
Architecte
Patrimonialité
New York City Landmark (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : New York
Géolocalisation sur la carte : Lower Manhattan

Le Broadway–Chambers Building est un bâtiment historique situé au 277 Broadway, à l'angle de Chambers Street dans le quartier de Civic Center, à Manhattan. Construit de 1899 à 1900, il est la première réalisation de l'architecte Cass Gilbert à New York. Cet édifice de 18 étages est conçu dans un style Beaux-Arts[1],[2].

Description

À la fin de la construction du bâtiment en 1900, le critique Montgomery Schuyler (en) affirme que le Broadway–Chambers Building est « l'exemple complet de ce type de design pour un grand immeuble »[1]. En 1998, Herbert Muschamp (en) du New York Times écrit du design de Gilbert :

« Gilbert a affiné les proportions entre les éléments de l'immeuble et les a articulés en utilisant un matériau différent pour chacun d'entre eux : la pierre pour les fondations, la brique pour le tronc et la terre cuite pour la couronne. Le briquetage, rouge parsemé de bleu, est particulièrement beau. Contrairement à la pierre et à la terre cuite de couleurs claires, il donne une touche coloniale à la structure dont le reste est conçu de façon classique. Des guirlandes, des couronnes d'abondance et une arcade polychrome d'appartement-terrasse viennent garnir la composition.[3] »

Le bâtiment comporte une des marques de fabrique de Gilbert : l'usage intensif de la sculpture architecturale sur la corniche de l'arcade au sommet de l'édifice, dont des statues de têtes de lions et de femmes[4]. Gilbert deviendra plus tard un architecte prééminent en concevant notamment le Woolworth Building et le bâtiment de la Cour suprême[5],[6].

Plusieurs entreprises créent une exposition sur la construction du Broadway–Chambers Building pour l'Exposition universelle de 1900 à Paris[7],[8].

Le Broadway–Chambers Building est classé Monument de New York en 1992[1].

Notes et références

  1. a b et c (en) Elisa Urbaneilli (réd.), Broadway–Chambers Building Dasignation Report, Commission de conservation des monuments de la ville de New York, (lire en ligne [PDF]).
  2. (en) Matthew A. Postal (éd. et texte) et Andrew S. Dolkart (texte) (Commission de conservation des monuments de la ville de New York), Guide to New York City Landmarks, New York, John Wiley & Sons, , 4e éd. (ISBN 978-0-470-28963-1), p. 30.
  3. (en) Herbert Muschamp, « Cass Gilbert And the City Eclectic », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Norval White et Elliot Willensky, AIA Guide to New York City, New York, Three Rivers Press, , 4e éd. (ISBN 978-0-8129-3107-5), pp. 77–78.
  5. (en) « Cass Gilbert – the Architect – Buildings – Broadway Chambers Building, New York City », Cass Gilbert Society (consulté le ).
  6. (en) Gail Fenske, The skyscraper and the city : the Woolworth Building and the making of modern New York, Chicago, University of Chicago Press, , 400 p. (ISBN 978-0-226-24141-8, lire en ligne), p. 105.
  7. (en) Baker, A. C., « Civil Engineering and Transportation », The New York Times,‎ , p. 19 (lire en ligne, consulté le ) :

    « This is a collective exhibit, participated in by twenty-six firms, and illustrates the construction of the Broadway Chambers Building. New York. »

  8. (en) George A. Fuller Company, Broadway Chambers; a modern office building, exhibited by models at the Paris exposition, 1900., New York, G. A. Fuller co., , 61 p. (LCCN 00005410).

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Broadway–Chambers Building
Listen to this article