Cœur de lilas - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Cœur de lilas.

Cœur de lilas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cœur de lilas

Réalisation Anatole Litvak
Scénario d'après la pièce de
Charles-Henry Hirsch
et Tristan Bernard
Acteurs principaux
Pays d’origine
France
Genre Policier
Durée 90 minutes
Sortie 1932

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cœur de lilas est un film français réalisé par Anatole Litvak, sorti en 1932.

Synopsis

Un directeur d'usine est assassiné sur les fortifications (près du boulevard Sérurier cité dans le film, et donc de la commune des Lilas). Le gant de Couchoux, dite Lilas, est trouvé près du cadavre. La police a un suspect, mais l'inspecteur André Lucot le croit innocent et va s'infiltrer dans le milieu en se disant placier en acier afin de mener l'enquête. Couchoux dite « Cœur de Lilas », une fille du milieu, tombe amoureuse de l'inspecteur qui finit par la croire innocente.

Apprenant que l'homme qu'elle aime est un policier déguisé à la recherche d'un assassin, « Cœur de Lilas » va se livrer elle-même à la police.

Fiche technique

Distribution

Musique

  • La môme caoutchouc (chanson), chantée par Jean Gabin et Frehel : « J'ai une petite gosse extra, Elle est en Gutta-percha, Élastique […] » Chanson reprise à la fin des années 40, par Paul Meurisse.
  • Ne te plains pas que la mariée soit trop belle (chanson), chantée par André Luguet et Fernandel (qui semble doublé vocalement).

Autour du film

  • L'artiste Marcelle Romée s'est suicidée après le film.
  • Des articles de journaux au début et vers la fin du film révèlent l'identité de celle que l'on surnomme « Cœur de Lilas » : Couchoux, un nom qui rime avec caoutchouc.
  • À part ce film, Lydie Villars tourna en 1935 Les Mystères de Paris de Félix Gandera, dans le rôle de Mme Pipelet.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Cœur de lilas
Listen to this article