Camille Tihon - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Camille Tihon.

Camille Tihon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes » (novembre 2016). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.
Camille Tihon
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Nationalité
Activités

Camille Tihon, né à Remicourt le , fait un doctorat en philosophie et lettres à l'université de Liège. Il est archiviste aux Archives de l'État à Mons à partir de 1912, puis détaché aux Archives de l'État à Liège de 1914 à 1918. Il travaille ensuite aux Archives générales du Royaume à partir du et y devient archiviste général de 1939 à 1955. Il décède à Schaerbeek le .

Publications

  • « La Principauté et le diocèse de Liège sous Robert de Berghes (1557-1564) », Bibliothèque de la faculté de philosophie et lettres de l'université de Liège n° 31, Liège, 1922.
  • « Les archives de l'État en Belgique pendant la guerre », Archives, bibliothèques et musées de Belgique, 17 (1940-1946), 1-11.
  • Lettres de Grégoire XI (1371-1378), 4 tomes, Bruxelles, 1958-1975.
  • « Le Défi de trois chevaliers hennuyers à trois chevaliers brabançons en 1400 », dans Bulletin de la Commission royale d'histoire n° 125, 1959, p. 613-642.

Bibliographie

  • Coppens H. et Laurent R. (dir.), Les Archives de l’État en Belgique, 1796-1996, Historique de l’institution et répertoire bio-bibliographique des archivistes, Archives générales du Royaume, publ. 2410, Bruxelles, 1996, p.554-555.
  • L. Van Meerbeeck, « Camille Tihon. 1890-1972 », in Revue belge de philologie et d'histoire, volume 50, 1972, p. 730-732.

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Camille Tihon
Listen to this article