Canicule européenne d'août 2017 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Canicule européenne d'août 2017.

Canicule européenne d'août 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canicule européenne d'août 2017
Localisation
Pays
Caractéristiques
Type
Canicule estivale
Date de formation
Date de dissipation
Durée
7 jours
Conséquences
Nombre de morts

La canicule européenne d'août 2017 est une période de forte chaleur qui a affecté particulièrement le sud de l'Europe en [1].

Cet épisode caniculaire intervient après plusieurs mois de sécheresse dans le sud de l'Europe.

Situation météorologique

Depuis le début du mois d'août, des températures caniculaire frappent les pays suivant : l'Italie, la Grèce, l'Autriche, la Serbie, la Hongrie,la Tchéquie, la Slovaquie, la Roumanie et la Bulgarie. La température à grimpé jusqu'à 40°c dans ces pays.

C'est une des pires canicule depuis l'été 2009 en Croatie, Italie et Serbie[2].

Les Balkans

Les Balkans, qui avait été épargnés par les fortes chaleurs touchant l'Espagne et le sud de la France, se voient touchés début août[2].

Carte Topologique des Balkans
Carte Topologique des Balkans

Europe du Sud

Espagne

En Espagne de nombreuses provinces ont été mises en alerte orange, et la température gravitait autour des 42° C.[3] On note qu'au mois d'août à certains moments là température minimale était de 35 °C[4].

France

15 départements du Sud de la France ont été placés en vigilance orange canicule par Météo-France[5]. Des records de température ont été battus, notamment à Montpellier et à Figari, en Corse[1]. Le thermomètre à atteint ou dépassé les 40 °C par endroits.

Italie

La canicule a rudement touché l'Italie et la production de vin et d'olives a pu être affectée, le mercure ayant atteint les 55 °C ressentis, notamment à cause de l'humidité, autour de Naples par exemple. Les italiens ont surnommé cette vague de chaleur « Lucifero »[1].

Pendant la période de canicule, l'activité des services d'urgence a augmenté de 15% à 20%[3].

Conséquences sanitaires

Les fortes chaleurs ont provoqué de nombreux feux et incendies mortels, notamment en Espagne et au Portugal[6]. La canicule a entraîné directement la mort d'au moins 5 personnes en Italie et 5 personnes en Roumanie. Par ailleurs, la canicule a eu un impact sur l'accès à l'eau, notamment en Italie où le lac d'approvisionnement Bracciano, le Tibre et le fleuve Pô ont atteint un niveau particulièrement bas[7].

Ces assèchements sont cependant aussi l'aboutissement de trois années de sécheresse intense en Europe du Sud-Ouest[8].

Conséquences économiques

Les conséquences sur l'agriculture ont été notables, et en 2017 la production de vin en France, Italie et Portugal a été exceptionnellement basse[9]. La canicule est aussi en cause dans la forte baisse de la production d'huile d'olive en France[10].

Autres effets

Sécheresse

L'Espagne et le Portugal frappés par une période de sécheresse historique et intense depuis trois ans, un phénomène qui menace de devenir plus fréquent avec le changement climatique[11].

Une sécheresse historique dans le Sud Est de la France de l'Aude aux Alpes-Maritimes en passant par la vallée du Rhône[12].

Réchauffement climatique

Selon des chercheurs, le réchauffement climatique est la cause de plusieurs canicule en Europe durant l'été 2017, l'activité humaine a rendu 10 fois plus probable des étés de plus en plus chaud. L'été 2017 sera un été normal en 2050 si on n'arrive pas à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère[13].

Références

  1. a b et c « Canicule mortelle en Europe, un avant-goût de l’avenir ? », sur SudOuest.fr (consulté le 18 juillet 2019)
  2. a et b « Europe centrale, Balkans : canicule, jusqu'à 45°C », sur La chaîne météo (consulté le 18 juillet 2019)
  3. a et b Le Point magazine, « Europe du Sud : la canicule d'août, un avant-goût du futur », sur Le Point, (consulté le 18 juillet 2019)
  4. Tony Samson, « Météo en Espagne en 2017 », sur Historique Météo (consulté le 19 juillet 2019)
  5. Franceinfo Twitter, « Canicule : les Pyrénées-Orientales et l'Hérault placés à leur tour en vigilance orange. Au total, 15 départements sont en alerte », sur Twitter (consulté le 16 juillet 2019).
  6. Le Point magazine, « Le sud de l'Europe sous la canicule, un avant-goût de l'avenir », sur Le Point, (consulté le 18 juillet 2019)
  7. « La sécheresse et la canicule du sud de l'Europe en photos et en vidéos », sur RTBF Info, (consulté le 19 juillet 2019)
  8. Paris Match, « L'Espagne et le Portugal frappés par une sécheresse historique », sur parismatch.com (consulté le 19 juillet 2019)
  9. « La production européenne de vin atteint son plus bas niveau historique », sur Europe 1 (consulté le 18 juillet 2019)
  10. « Les chiffres clés de la production d'huile d'olive », sur Jus d'olive, (consulté le 19 juillet 2019)
  11. « L'Espagne et le Portugal frappés par une sécheresse historique », sur rtbf (consulté le 18 juillet 2019)
  12. « 2017 : sécheresse historique dans le Sud-Est », sur Météo France (consulté le 21 juillet 2019)
  13. « Selon des chercheurs, les chaleurs de l'été 2017 en Europe sont dues au réchauffement climatique », sur FranceInfo (consulté le 3 août 2019)

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Canicule européenne d'août 2017
Listen to this article