Carl Ferdinand Pohl - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Carl Ferdinand Pohl.

Carl Ferdinand Pohl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carl Ferdinand Pohl
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Maîtres
Archives conservées par

Anton Carl Ferdinand Pohl (-) est un organiste, historien de la musique, archiviste et compositeur classique germano-autrichien.

Biographie

Pohl naît à Darmstadt le 6 septembre 1819. Il fréquente l'école secondaire dans sa ville natale et étudie afin de devenir graveur. Parallèlement, il prend des cours de musique avec Johann Christian Heinrich Rinck. En 1841, il se rend à Vienne et poursuit ses études auprès de Simon Sechter. De 1849 à 1855, il travaille comme organiste à l'église protestante de Gumpendorf. Il voyage ensuite. En 1866, il prend le poste d'archiviste de la Société philharmonique de Vienne.

En tant qu'auteur musical, il rédige des livres sur Wolfgang Amadeus Mozart et Joseph Haydn. Parmi ses amis se trouve Johannes Brahms, qu'il encourage à composer les Variations Haydn (Op. 56).

Il meurt à Vienne. Ses archives sont conservées à la Société philharmonique de Vienne.

Écrits sélectionnés

  • (de) Mozart und Haydn à Londres, 2 volumes, Vienne 1867 ( version numérisée )
  • (de) Simon Sechter, dans Jahresbericht des Wiener Conservatoriums 1868
  • (de) Die Gesellschaft der Musikfreunde des Österreichischen Kaiserstaates und ihr Conservatorium, Vienne 1870 ( version numérisée )
  • (de) Denkschrift aus Anlass des hundertjährigen Bestehens der Tonkünstler-Societät, Vienne 1871 ( version numérisée )
  • (de) Joseph Haydn, 3 volumes, Leipzig 1878–1882 (troisième volume complété par Hugo Botstiber )
  • (de) ADB:Friberth, Karl, « Friberth, Karl », dans Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 7, Leipzig, Duncker & Humblot, , p. 376

Références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Carl Ferdinand Pohl
Listen to this article