Carltheater - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Carltheater.

Carltheater

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carltheater
Le Carltheater vers 1850
Type Salle de théâtre et de concerts
Lieu Vienne
Coordonnées 48° 12′ 54″ nord, 16° 23′ 04″ est
Architecte August Sicard von Sicardsburg
Eduard van der Nüll
Inauguration
Fermeture
Détruit en 1951

Géolocalisation sur la carte : Autriche
Carltheater
Géolocalisation sur la carte : Vienne
Carltheater

Le Carltheater est un théâtre de Vienne ouvert en 1847 à la place du Théâtre de Leopoldstadt, au 31 Praterstraße (de), dans l'arrondissement de Leopoldstadt. Il ferme au public le . Après un bombardement en 1944, il est finalement détruit en 1951.

Histoire

Après de longues difficultés financières, le Théâtre de Leopoldstadt est vendu en 1838 au directeur de théâtre Carl Carl (de) qui dirige aussi le Theater an der Wien.

En 1847, l'ancien bâtiment est partiellement démoli et remplacé d'après les plans des architectes August Sicard von Sicardsburg et Eduard van der Nüll (qui fera élever plus tard le Wiener Staatsoper).

Le théâtre est inauguré par son directeur le sous le nouveau nom de Carltheater. Peter Josef von Lindpaintner ouvre le concert d'inauguration, le clou de la soirée est la première de Die schlimmen Buben in der Schule (de) de Johann Nestroy.

D'autres œuvres de Nestroy et de nombreuses pièces de théâtre font leurs premières au Carltheater. Entre 1854 et 1860, Nestroy est à la fois acteur et directeur du théâtre. Il devient un lieu réputé du théâtre populaire et de l'opérette viennoise.

Après bien des changements d'administration, le théâtre tombe dans des difficultés financières. Il ferme le mais sert pour des enregistrements jusqu'au début des années 1940.

Un bombardement en 1944 détruit presque entièrement l'auditorium du théâtre. La façade restée debout et relativement intacte est gardée pour sa valeur artistique et classée monument historique. Toutefois, en 1951, en raison du danger d'effondrement, il est détruit comme le bâtiment à sa droite. À sa place se trouve aujourd'hui la Galaxy Tower.

Premières

  • Die schlimmen Buben in der Schule (de), opérette en un acte de Johann Nestroy, le
  • Freiheit in Krähwinkel, farce avec chansons de Johann Nestroy, le
  • Judith und Holofernes (de), pièce avec chansons de Johann Nestroy, le
  • Tannhäuser (de), opéra parodique de Johann Nestroy, musique de Karl Binder, le
  • Das Corps der Rache, opérette de Franz von Suppé, le
  • Dinorah oder Die Turnerfahrt nach Hütteldorf, opéra parodique de Franz von Suppé, le
  • Leichte Kavallerie, opérette de Franz von Suppé, le
  • Die Freigeister, opérette de Franz von Suppé, le
  • Banditenstreiche (de), opérette de Franz von Suppé, le
  • Die Frau Meisterin, opérette de Franz von Suppé, le
  • Tantalusqualen, opérette de Franz von Suppé, le
  • Isabella, opérette de Franz von Suppé,
  • Lohengelb oder Die Jungfrau von Dragant (Tragant), opérette de Franz von Suppé, le
  • Can(n)ebas, opérette de Franz von Suppé, le
  • Fatinitza, opérette de Franz von Suppé,
  • Prinz Methusalem (de), opérette de Johann Strauss fils, le
  • Der Teufel auf Erden (de), opérette de Franz von Suppé, le
  • Boccaccio (de), opérette de Franz von Suppé, le
  • Donna Juanita, opérette de Franz von Suppé, le
  • Die Carbonari, opérette de Carl Zeller, le
  • Wiener Kinder, opérette de Carl Michael Ziehrer, le
  • Der Gascogner, opérette de Franz von Suppé, le
  • Das Herzblättchen, opérette de Franz von Suppé, le
  • Der Vagabund, opérette de Carl Zeller, le
  • Die Jagd nach dem Glück, opérette de Franz von Suppé,
  • Ein Deutschmeister, opérette de Carl Michael Ziehrer, le
  • Das Modell, opérette de Franz von Suppé, le
  • Wiener Blut (de), opérette de Johann Strauss fils, le
  • Die drei Wünsche, opérette de Carl Michael Ziehrer, le
  • Das süße Mädel, opérette de Heinrich Reinhardt, le
  • Der Rastelbinder (de), opérette de Franz Lehár, le
  • Der Göttergatte (de), opérette de Franz Lehár, le
  • Die lustigen Nibelungen (de), opérette d'Oscar Straus, le
  • Der Schätzmeister, opérette de Carl Michael Ziehrer, le
  • Krieg im Frieden, opérette de Heinrich Reinhardt, le
  • Ein Walzertraum, opérette d'Oscar Straus, le
  • Die Dollarprinzessin (de), opérette de Leo Fall, le
  • Die geschiedene Frau, opérette de Leo Fall, le
  • Zigeunerliebe (de), opérette de Franz Lehár, le
  • Alt-Wien, opérette de Joseph Lanner, le
  • Majestät Mimi, opérette de Bruno Granichstaedten, le
  • Großstadtmärchen, opérette de Richard Fall, le
  • Fürst Casimir, opérette de Carl Michael Ziehrer, le
  • Polenblut (de), opérette d'Oskar Nedbal, le
  • Die erste Frau, opérette de Heinrich Reinhardt, le
  • Glück bei Frauen, opérette de Bruno Granichstaedten, le
  • Prinzessin Ti-Ti-Pa, opérette de Robert Stolz, 1928
  • Lenin, tragédie d'Ernst Fischer, le

Sources, notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Carltheater
Listen to this article