Charmois (Territoire de Belfort) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Charmois (Territoire de Belfort).

Charmois (Territoire de Belfort)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Charmois

Village de Charmois.

Blason
Administration
Pays
France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Belfort
Canton Châtenois-les-Forges
Intercommunalité Communauté d'agglomération Grand Belfort
Maire
Mandat
Jean-Claude Hauteroche
2014-2020
Code postal 90140
Code commune 90021
Démographie
Gentilé Charmoyens
Population
municipale
325 hab. (2016 en augmentation de 10,92 % par rapport à 2011)
Densité 78 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 22″ nord, 6° 56′ 24″ est
Altitude Min. 330 m
Max. 371 m
Superficie 4,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Charmois

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Charmois

Géolocalisation sur la carte : France

Charmois

Géolocalisation sur la carte : France

Charmois
Charmois, vu de la route de Froidefontaine
Charmois, vu de la route de Froidefontaine

Charmois est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie

La commune, qui dépend du canton de Châtenois-les-Forges, s'est développée sur la rive droite de la Bourbeuse, à 11 km de Belfort, chef-lieu du département.

Communes limitrophes

Rose des vents Novillard Autrechêne Rose des vents
Meroux N Froidefontaine
O    Charmois    E
S
Bourogne

Toponymie

Comme le nom du village voisin d'Autrechêne, Charmois devrait son nom à l'arbre le plus commun de la forêt où le village a pris naissance : le charme.

  • Charmey (1317), Zanweiler (1500), Zarma (1576), Charmois (1655).
  • En allemand: Zarmwiller[1].

Histoire

Le village faisait partie de la dotation du prieuré voisin de Froidefontaine à sa fondation en 1105 et dépendait alors de la mairie de Froidefontaine.

Politique et administration

La mairie-école.
La mairie-école.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 30 avril 2014)
Jean-Claude Hauteroche    

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2016, la commune comptait 325 habitants[Note 1], en augmentation de 10,92 % par rapport à 2011 (Territoire de Belfort : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
121197233236261258275270272
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
232239211215204197198195196
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
17517216213011411199102112
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
116121115203227261286289293
2016 - - - - - - - -
325--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement

il y a une classe de grande section et une classe de CP, ainsi qu'une classe de CE1 et CE2 (dans un préfabriqué).

Santé

Économie

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Le nid de cigognes, au centre du village
Le nid de cigognes, au centre du village
Lavoir couvert, sur le ruisseau de l'Etang
Lavoir couvert, sur le ruisseau de l'Etang

Au centre de Charmois, un nid abritant une famille de cigognes a été construit en 2001.

Début 2017, la commune est « réputée sans clochers »[6]

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

D'argent au rameau de charme de sinople.

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Dictionnaire topographique du département du Haut-Rhin - Georges Stoffel (1868)
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. « Recherches sur critères », Clochers de France.


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Charmois (Territoire de Belfort)
Listen to this article