Chemin de fer Montreux-Glion-Rochers de Naye - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Chemin de fer Montreux-Glion-Rochers de Naye.

Chemin de fer Montreux-Glion-Rochers de Naye

Ligne Montreux-Glion-Rochers de Naye
Pays
Suisse
Villes desservies Montreux, Glion, Caux
Historique
Mise en service 1892 – 1909
Concessionnaires GN (1892 – 1909)
MGI (1909 – 1987)
MGN (1987 – 1992)
MTGN (1992 – 2001)
MVR (depuis 2001)
Caractéristiques techniques
Longueur 10,36[1] km
Écartement étroit (800 mm)
Électrification 900 V cc
Pente maximale 220 
Crémaillère De type Abt sur 10.317 km
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire MVR
Exploitant(s) MVR
Trafic Régional
Les Rochers de Naye et son train
Les Rochers de Naye et son train

La ligne Montreux-Glion-Rochers de Naye (MGN) est une ligne de chemin de fer longue de 10,36 km, à voie unique à crémaillère, reliant la gare de Montreux aux Rochers de Naye et une ancienne entreprise ferroviaire.

Elle fait partie du groupe GoldenPass Services, sous la nouvelle appellation MVR Ligne de Naye. Elle est le résultat de la fusion de la compagnie Glion-Les Rochers de Naye (GN) et le Montreux-Glion (MGI)[2].

Histoire

  • 1883 : Inauguration du funiculaire Territet - Glion
  • 1892 : Ouverture du parcours Glion - Rochers de Naye
  • 1909 : Ouverture du parcours Montreux - Glion (inauguration [3])
  • 1938 : le 25 juillet l'électrification de la ligne de chemin de fer fut inaugurée[4].
  •  : Fusion de MGl et GN en Montreux-Glion-Rochers-de-Naye (MGN)[5]
  •  : Fusion de MGN et TG en Montreux-Territet-Glion-Rochers-de-Naye (MTGN)[5]
  •  : Fusion avec notamment les CEV pour former les « Transports Montreux-Vevey-Riviera » (MVR)[5]

Historique du matériel roulant

Des trains à vapeur et à crémaillère de type H 2/3 circulaient dès sur la ligne Glion - Rochers de Naye.

Locomotive HGe 2/2 N.2
Locomotive HGe 2/2 N.2

À l'ouverture de la liaison Montreux - Glion (2.8 km), la compagnie acheta trois locomotives électriques coulissantes du Type HGe 2/2. La ligne devait compenser les nombreuses fermetures du funiculaire pour des raisons de révision. Ces locomotives pesaient 14 tonnes et mesuraient 4.8 mètre pour une puissance de 220 ch, avec une vitesse de pointe de 30 km/h, avec système à crémaillère Abt. Après l'électrification de la ligne supérieure en 1938, les locomotives pouvaient circuler sans changement pour les voyageurs de Montreux aux Rochers de Naye. La numéro 1 a été détruite par une avalanche en 1966. La numéro 3 a été retirée du service après son accident en 2011. La numéro 2 est garée devant le dépôt de la compagnie à Glion[6]


Accidents

Il eut un accident le lundi [7].

Le , un train de service composé d'une locomotive et d'une ballastière déraille après être parti en arrière sur près de 70 m. Cet accident blesse deux cheminots, l'un ayant été expulsé du convoi s'est blessé au bras et l'autre, resté coincé dans le train, s'est blessé au dos. Après hospitalisation, les deux employés s'en sortent sans dangers graves pour leur vie[8].

Caractéristiques

  • Longueur : 10,36 km
  • Écartement des voies : 800 mm
  • Entraînement à crémaillère de type Abt.
  • Exploitation électrique, courant continu 900 volts
  • Pente maximale : 22 %
  • Passagers : 95 000 en 2004
  • Matériel : 8 automotrices et 2 locomotives :
    • Bhe 4/8 301-305
    • Bhe 2/4 203+204+207 - Hem 11+12
  • Taux de couverture : 55 % par les billets
  • Subvention : 2,1 millions de francs suisses en 2005.

Projets

Une acquisition d'automotrices plus performantes devrait permettre, dès , d'effectuer de raccourcir le temps de trajet de Montreux aux Rochers-de-Naye à 40 minutes[9],[10].

Notes et références

  1. Montreux-Territet-Glion-Rochers-de-Naye (MTGN) Fiche technique 121, railsuisse.ch, consulté le 1 avril 2012.
  2. L'abréviation MGl a été utilisée pour éviter toute confusion avec Monte Generoso.
  3. Journal de Genève, le 7 avril 1909
  4. Message du Conseil fédéral, 30 avril 1969
  5. a b et c GoldenPass Transports Montreux – Vevey – Riviera SA, « 2014 - Rapport de gestion », sur mob.ch, (consulté le 30 juillet 2020), p. 4
  6. Eisenbahnen Amateur, Archives Blog le 7 février 2018
  7. Déraillement d'un train de travaux sur la ligne des Rochers de Naye, Service d’enquête sur les accidents des transports publics SEA, consulté le 31 mars 2012.
  8. [(fr) La ligne des Rochers-de-Naye bientôt rouverte (page consultée le 9 septembre 2011)]
  9. Claude Béda, « Train des Rochers-de-Naye: deux ans pour le créer, quatre pour le rénover », Tribune de Genève,‎ (ISSN 1010-2248, lire en ligne, consulté le 30 juillet 2020)
  10. « Après une rénovation titanesque, l'heure est à la fête », sur Batimag, (consulté le 30 juillet 2020)

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Chemin de fer Montreux-Glion-Rochers de Naye
Listen to this article