Chen Qingying - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Chen Qingying.

Chen Qingying

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chen Qingying
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités

Chen Qingying (chinois simplifié : 陈庆英 ; chinois traditionnel : 陳慶英 ; pinyin : Chén Qìngyīng), né le à Nanchong, dans la province du Sichuan, en république de Chine (1912-1949), est un tibétologue chinois[1]

Il est le directeur de l'Institut de recherche historique dépendant du Centre de recherche tibétologique de Chine (Zhongguo Zangxue yanjiu zhongxin).

Études

À l'âge de 17 ans, Chen Qingyin et ses parents vont s’installer dans la province du Qinghai (Chine du nord-ouest).

Il entame des études de physique à l'université des nationalités du Qinghai.

Ses études terminée, il devient en 1964 professeur de physique dans la préfecture autonome mongole et tibétaine de Haixi, enseignant d’abord à l'école secondaire Delingha, puis à l’école normale des minorités ethniques.

Le Qinghai étant peuplé de nombreux Tibétains, Chen Qingling, qui a appris le tibétain à l'université et fait de petits boulots dans les régions tibétaines, se prend d’intérêt pour l'histoire et la culture du Tibet.

Au bout de quelque dix années, il décide de quitter l’enseignement pour devenir tibétologue et obtient une licence de tibétain à l'Institut central des minorités ethniques à Pékin. Il entreprend alors un travail de recherche sur le tibétain ancien dans le cadre d'une maîtrise qu'il obtient en 1981[2],[3].

Carrière

Chen Qingying a mené des recherches sur l'histoire, la religion et la culture du groupe ethnique tibétain à l'Institut central des ethnies minoritaires nationales, à l'Académie des sciences sociales de la province du Qinghai et au Centre de recherche tibétologique de Chine. Il parle couramment le tibétain et même certains dialectes locaux[4],[5].

Domaines d’intérêt

L'un des thèmes majeurs des recherches de Chen Qingying est Drogön Chögyal Phagpa, le cinquième chef de l'école sakya du bouddhisme tibétain et le premier précepteur impérial de la dynastie Yuan de Koubilaï Khan[6].

Publications

Livres

Chen Qingying a écrit plus de 20 livres concernant l'histoire du Tibet[7]. Son chef-d'œuvre, Le Régime de réincarnation du dalaï-lama, repose sur l'étude de données historiques et d'archives[8].

  • Tibetan History (édition en anglais), Series of basic information of Tibet of China, China Intercontinental Press, Beijing, 2003, 181 p., (ISBN 7508502345)
  • L'histoire du Tibet (édition en français), China Intercontinental Press, Beijing, 2004
  • The System of the Dalai Lama Reincarnation (édition en anglais)[9], China Intercontinental Press, Beijing, 2005, 140 p. - Nouvelle édition en 2014 sous le titre The Reincarnation System for the Dalai Lama
  • The System of the Dalai Lama Reincarnation (édition en chinois[10], China Intercontinental Press, Beijing
  • Le Régime de réincarnation du dalaï-lama (édition en français)[11] China Intercontinental Press, Beijing, 2005, 182 p.
  • Reencarnación del Dalai Lama (édition en espagnol), Editorial Intercontinental de China, Beijing, 164 p.
  • Die Reinkarnation des Dalai Lama (édition en allemand), China Intercontinental Press, Beijing, 2004, 194 p.

Article de revue

  • The Qing Dynasty's Golden Urn Lottery Systems: Its implementation in Tibet [Qingdai Jinping Cheqian Zhidu de Zhiding Jigi zai Xizang de Shishi], Journal of Tibet Nationalities Institute [Xizang Minzu Xueyguan Xuebao], 2006, 27, no 6, pp. 1-8
  • (zh) 陈庆英 et 央珍, « 著名藏学家陈庆英先生访谈 », 国藏学, no S1,‎ (présentation en ligne)

Chapitre d'ouvrage collectif

  • (avec Wang Xiangyun) Tibetology in China: a Survey, in Images of Tibet in the 19th and 20th Centuries, Monica Esposito ed., École française d'Extrême-Orient, 2008, pp. 611-681

Direction d'ouvrages

  • Tibet's Historical and Cultural Landscape, Wangchen Gelek and Chen Qingying eds., Foreign Language Press, 2006
  • Xizang Lishi Wenhua Cidian (Encyclopaedia of Tibetan History and Culture), Wang Yao and Chen Qingying eds., Hangzhou: Xizang Renmin Chubunshe & Zhejiang Renmin Chubanshe, 1998
  • (zh) 陈庆英藏学论文集, 北京, 北京大方弘文,‎ , 1264 p. (ISBN 9787800578250, présentation en ligne) ((上下册 / en 2 volumes).

Notes et références

  1. (en) John Powers, The Buddha Party: How the People's Republic of China Works to Define and Control Tibetan Buddhism, Oxford University Press, 2016, 370 pages, p. 9 : « Chen Qingying and Wang Xiangyun, two Chinese tibetologists. »"
  2. (en) Tibet Culture Week in Thailand, crienglish.com, 12 décembre 2003 : « Born in southwest China's Sichuan Province, Chen Qingying moved to northwest China's Qinghai Province with his family at the age of 17 and entered the Physics Department of Qinghai Nationalities College. Qinghai is home to many Tibetan people, and Chen Qingying began to study the Tibetan language. After teaching physics for more than ten years in Qinghai, he entered the Central University for Nationalities in Beijing, majoring in Tibetan. Why did he change from a physics professor to a Tibetologist. 'I studied some Tibetan in college, and also did some jobs in the Tibetan areas, which aroused my great interest in the history and culture of Tibet.' »
  3. Le Régime de réincarnation du dalaï-lama, édition en français (2005) de The System of the Dalai Lama Reincarnation : « Chen Qingying, d'ethnie han, est originaire de Taishan, province du Guangdong. Il est né en 1941 à Nanchong, province du Sichuan. En 1964, après avoir terminé ses études à l'école normale supérieure du Qinghai, il a travaillé comme enseignant à l'école secondaire de Delingha, département de Haixi, et à l'école normale primaire des ethnies minoritaires du département. Plusieurs années plus tard, il a réussi les examens d'admission à la maîtrise et, en 1981, a terminé son travail de recherche sur le tibétain ancien à l'Institut central des ethnies minoritaires, obtenant ainsi une maîtrise ès lettres. »
  4. Tibet Culture Week in Thailand], op. cit. : « 62-year-old Chen Qingying is the Director of the History Research Institute under the China Tibetology Research Center. For years, he has been studying and translating Tibetan historical records and documents. He is a Han Chinese, but Prof. Chen is fluent in Tibetan, and even some local dialects. He has been deeply interested in Tibet and its people for decades, and has made great achievements in this field. »
  5. Le Régime de réincarnation du dalaï-lama, op. cit. : « Il a effectué des recherches sur l'histoire, la religion et la culture de l'ethnie tibétaine à l'Institut central des ethnies minoritaires nationales, à l'Académie des sciences sociales de la province du Qinghai et au Centre de recherche sur la tibétologie de Chine. »
  6. Tibet Culture Week in Thailand], op. cit..
  7. « 陈庆英教授 ».
  8. « The Reincarnation System for the Dalai Lama (Chinese Edition) ».
  9. Chen Qingying, « The System of the Dalai Lama Reincarnation »
  10. Chen Qingying, « The Reincarnation System for the Dalai Lama (Chinese Edition) »
  11. Chen Qingying, « Le Régime de réincarnation du dalaï–lama »

Voir aussi

Articles connexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Chen Qingying
Listen to this article