Coprin - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Coprin.

Coprin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coprin
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
l'appellation « Coprin » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Le Coprin chevelu (Coprinus comatus)

Taxons concernés

Dans l'ordre des Agaricales :

Coprin est un nom vulgaire, issu du genre latin Coprinus, qui désignait un regroupement taxinomique désormais caduc de champignons à lames. De nombreuses espèces conservent néanmoins un nom normalisé formé à partir de ce terme, bien qu'elles ne soient pas apparentées.

Étymologie et définition

Le terme vient du grec ancien copros qui signifie « fumier ». Les coprins sont des champignons à lames au chapeau cylindrique. Ils sont caractérisés par leur lames libres qui deviennent déliquescentes à maturité, et leur sporée violacée, brun pourpre ou noire[1].

Liste alphabétique

  • Coprin à chapeau lisse – Parasola leiocephala[2]
  • Coprin à disque sépia – Coprinellus plagioporus[2]
  • Coprin à fausse volve – Coprinellus ellisii[3]
  • Coprin à feutre roux – Coprinus radians[3]
  • Coprin à odeur de bitume – Coprinus griseofoetidus[3]
  • Coprin à spores anguleuses – Coprinellus marculentus[2]
  • Coprin à tête dorée – Parasola auricoma[2]
  • Coprin à tête rouge – Coprinus erythrocephalus[3]
  • Coprin à voile jaune – Coprinellus xanthothrix[3]
  • Coprin annelé – Coprinus sterquilinus[3]
  • Coprin bisporique – Coprinellus bisporus[2]
  • Coprin blanc de neige – Coprinopsis nivea[3]
  • Coprin blanc et noirCoprinus picaceus[1]
  • Coprin cendréCoprinus cinereus[3]
  • Coprin cheveluCoprinus comatus[3]
  • Coprin conique – Parasola conopilus[2]
  • Coprin de Fries – Coprinopsis friesii[2]
  • Coprin de Kühner – Parasola kuehneri[2]
  • Coprin de Romagnesi – Coprinopsis romagnesiana[2]
  • Coprin de Sprague – Coprinus spraguei[2]
  • Coprin des charbonnières – Coprinellus angulatus[3]
  • Coprin des chaumes – Coprinus friesii[3]
  • Coprin des forêts – Coprinellus silvaticus[2]
  • Coprin des joncs – Coprinopsis martinii[3]
  • Coprin des oyats – Coprinopsis ammophilae[3]
  • Coprin des troncs – Coprinellus truncorum[2]
  • Coprin disséminéCoprinellus disseminatus[1]
  • Coprin domestique – Coprinellus domesticus[3]
  • Coprin doré – Parasola auricoma[3]
  • Coprin du fumier – Coprinus sterquilinus[2]
  • Coprin du peuplier – Coprinus strossmayeri[3]
  • Coprin écailleux – Coprinopsis variegata[2]
  • Coprin éphémère – Coprinellus ephemerus[2]
  • Coprin floconneux – Coprinellus flocculosus[2]
  • Coprin fugitif – Parasola hemerobia[2]
  • Coprin glabre – Parasola leiocephala[3]
  • Coprin grégaireCoprinus disseminatus[3]
  • Coprin gris souris – Coprinopsis laanii[3]
  • Coprin impatient – Coprinus impatiens[3]
  • Coprin insigne – Coprinopsis insignis[2]
  • Coprin laineux – Coprinellus laniger[2]
  • Coprin laineux des charbonnières – Coprinus jonesii[3]
  • Coprin macrocéphale – Coprinopsis macrocephala[2]
  • Coprin micacéCoprinellus micaceus[3]
  • Coprin micace à pied lisse – Coprinellus truncorum[3]
  • Coprin mini-pie – Coprinopsis gonophylla[3]
  • Coprin misérable – Parasola misera[3]
  • Coprin noir d'encreCoprinus atramentarius[3]
  • Coprin noir d'encre pointu – Coprinopsis acuminata[3]
  • Coprin parasol – Parasola plicatilis[3]
  • Coprin pieCoprinopsis picacea[3]
  • Coprin pied-de-lièvre – Coprinopsis lagopus[3]
  • Coprin plissé – Parasola plicatilis[2]
  • Coprin rayonnant – Coprinellus radians[2]
  • Coprin stercoraire – Coprinopsis stercorea[2]
  • Coprin squamuleux – Coprinus romagnesianus[3]
  • Coprin virginal – Coprinellus heptemerus[2]
  • Coprin voilé de blanc – Coprinopsis canoceps[2]

Références

  1. a b et c C. Meyer, « coprins (n. m.) », sur Dictionnaire des sciences animales, (consulté le 21 avril 2020).
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x et y « Index des noms français », sur Mycoquebec.org (consulté le 19 avril 2020).
  3. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad et ae Société mycologique de France, « Les noms français des champignons », sur Mycofrance.fr (consulté le 23 mars 2020).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Coprin
Listen to this article