Corentin Cariou (métro de Paris) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Corentin Cariou (métro de Paris).

Corentin Cariou (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Corentin Cariou
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 19e
Coordonnées
géographiques
48° 53′ 41″ nord, 2° 22′ 56″ est

Géolocalisation sur la carte : 19e arrondissement de Paris

Corentin Cariou

Géolocalisation sur la carte : Paris

Corentin Cariou
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 3 178 424 (2013)
Historique
Mise en service
Nom inaugural Pont de Flandre
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 22-04
Ligne(s) (7)
Correspondances
Noctilien (N) N42 NOCTILIEN.png
(7)

Corentin Cariou est une station de la ligne 7 du métro de Paris, située dans le 19e arrondissement de Paris.

Situation

La station est implantée sous l'amorce de l'avenue Corentin-Cariou, à hauteur du pont du chemin de fer de la ligne de Petite Ceinture. Orientée selon un axe nord-est/sud-ouest, elle s'intercale entre les stations Porte de la Villette et Crimée.

Histoire

La station est ouverte le avec la mise en service du premier tronçon de la ligne 7 entre Opéra et Porte de la Villette. D'abord desservie par l'ensemble des circulations de la ligne, sa desserte est assurée par un train sur deux à compter de l'inauguration du tronçon entre Louis Blanc et Pré-Saint-Gervais le , exploité sous la forme d'un embranchement.

Elle doit sa dénomination initiale de Pont de Flandre à sa relative proximité avec le pont enjambant le canal Saint-Denis et permettant à la rue de Flandre, principale voie de la commune de La Villette, de déboucher sur la porte du même nom. La gare éponyme de la Petite Ceinture, fermée en 1934, était établie à proximité.

Le , le nom de la station change et devient Corentin Cariou, en même temps que l'ancienne avenue du Pont-de-Flandre est renommée « avenue Corentin-Cariou » par la mairie de Paris en hommage à Corentin Cariou (1898-1942), conseiller municipal communiste du 19e arrondissement, fusillé en tant qu'otage par les nazis durant l’Occupation. La station fait ainsi partie des huit du réseau à avoir vu son nom modifié à l'issue de la Seconde Guerre mondiale afin d'honorer la mémoire de résistants morts pour la France, avec Trinité - d'Estienne d'Orves (ligne 12), Charles Michels (ligne 10), Colonel Fabien (ligne 2), Corentin Celton (ligne 12), Guy Môquet (ligne 13), Jacques Bonsergent (ligne 5) et Marx Dormoy (ligne 12).

Le , la station est de nouveau desservie par l'ensemble des circulations de la ligne à la suite du débranchement de l'antenne vers Pré-Saint-Gervais, laquelle constitue depuis lors une navette indépendante, la ligne 7 bis.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, la station a été entièrement rénovée le [1].

En 2011, 3 090 833 voyageurs sont entrés à cette station[2]. En 2012, ils sont 3 340 314 entrants[3]. Il en a été comptabilisé 3 178 424 en 2013, ce qui la place à la 163e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

Services aux voyageurs

Accès

La station dispose de deux accès débouchant de part et d'autre de l'avenue Corentin-Cariou, au nord-est du pont ferroviaire de la Petite Ceinture, chacun constitué d'un escalier fixe agrémenté d'un mât avec un « M » jaune inscrit dans un cercle :

Depuis 1982, dans un des couloirs d'accès aux quais, est installée une mosaïque de l'artiste français Hervé Mathieu-Bachelot : De la verticale à l'oblique.

Quais

Corentin Cariou est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte et les tympans, et l'éclairage est assuré par deux bandeaux-tubes. Les cadres publicitaires sont métalliques et le nom de la station est inscrit en police de caractères Parisine sur plaques émaillées. Les sièges sont de style « Motte » blancs. La station se distingue cependant par la partie basse de ses piédroits qui est verticale et non elliptique.

Intermodalité

Station Corentin Cariou de la navette fluviale.
Station Corentin Cariou de la navette fluviale.

Une desserte fluviale est organisée depuis par la société ICADE afin d'améliorer la desserte de ses parcs d'activité du Millénaire (Paris 19e) et des Entrepôts et magasins généraux de Paris à Aubervilliers depuis un quai d'embarquement situé sur le canal Saint-Denis à proximité de la station Corentin Cariou. Elle permet aux salariés de se rendre en six minutes au débarcadère de la Darse des magasins généraux, sur le canal Saint-Denis[5]. Depuis 2010, cette navette, beaucoup plus fréquente, assure la jonction avec le centre commercial Le Millénaire, pour le public.

La station est desservie la nuit par la ligne N42 du Noctilien.

À proximité

Notes et références

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 26 avril 2019)
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 5 novembre 2012).
  3. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (fichier Excel) (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 11 janvier 2014).
  4. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  5. Julien Duffé, « Les salaries plébiscitent la navette fluviale écolo », article paru dans l'édition Seine-Saint-Denis du quotidien Le Parisien.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Corentin Cariou (métro de Paris)
Listen to this article