Coupe d'Union soviétique de football - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Coupe d'Union soviétique de football.

Coupe d'Union soviétique de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coupe d'URSS
Trophée de la Coupe d'Union soviétique.
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1936
Disparition 1992
Organisateur(s) FF SSSR
Éditions 51 éditions
Périodicité Annuelle
Nations
Union soviétique
Participants Clubs soviétiques
Statut des participants Professionnel

Palmarès
Plus titré(s) Spartak Moscou (10 titres)

La Coupe d'URSS de football (en russe : Кубок СССР по футболу, Koubok SSSR po foutbolnou) est une compétition de football à élimination directe organisée par la Fédération d'Union soviétique de football (FF SSSR). Accessible exclusivement aux équipes de l'Union soviétique, la compétition a principalement été disputée par les clubs issus des divisions soviétiques professionnelles (pouvant aller de un à quatre échelons selon les années), bien que les premières éditions ont accueillies un grand nombre d'équipes amateures.

À partir de 1964, le vainqueur de la compétition se voit attribuer une place qualificative pour la Coupe des coupes.

La Coupe d'Union soviétique a été disputée à 51 reprises entre 1936 et 1992, connaissant une première interruption entre 1940 et 1943 en raison de la Seconde Guerre mondiale, puis une seconde plus brève en 1956. Le palmarès de la compétition est largement dominé par la ville de Moscou, avec 29 éditions remportées par les clubs moscovites, incluant le Spartak Moscou qui est le plus titré avec dix victoires à lui seul pour cinq défaites en finale. Le Dynamo Kiev affiche quant à lui le deuxième meilleur bilan dans la compétition avec neuf titres remportés pour une seule finale perdue. Vainqueur à six reprises, le Torpedo Moscou est avec le Spartak Moscou l'équipe à avoir pris part au plus de finales avec quinze apparitions pour neuf défaites.

En tout, seules quatre des républiques de l'Union soviétique sont parvenues à remporter le trophée : la RSFS de Russie (31 fois), la RSS d'Ukraine (16 fois), la RSS de Géorgie (2 fois avec le Dinamo Tbilissi) et la RSS d'Arménie (2 fois avec l'Ararat Erevan). Les républiques de Biélorussie et d'Ouzbékistan n'ont quant à elles été que finalistes, avec respectivement le Dinamo Minsk par deux fois et le Pakhtakor Tachkent.

Histoire

Annonce pour la finale de l'édition 1936 dans le quotidien sportif Krasny Sport.
Annonce pour la finale de l'édition 1936 dans le quotidien sportif Krasny Sport.

La création de la Coupe d'Union soviétique en 1936 va de pair avec celle du championnat national la même année, la compétition servant à l'origine de tournoi estival entrecoupant les deux saisons du championnat de 1936[1]. Cette première édition voit pas moins de 94 équipes participer au tournoi, dont 66 clubs amateurs issus de championnat locaux aux républiques de l'Union soviétique. Elle s'achève par la suite sur la victoire en finale du Lokomotiv Moscou aux dépens du Dinamo Tbilissi[2]. L'année suivante voit le Dynamo Moscou s'imposer, une fois de plus contre l'équipe de Tbilissi, puis réaliser le premier doublé national en remportant le championnat quelques mois plus tard. Les éditions de 1938 et 1939 sont quant à elles remportées par le Spartak Moscou, qui réalise également le doublé lors de ces deux années.

Les premières éditions voient notamment un grand nombre d'équipes amateurs prendre part au tournoi, le nombre de participants étant alors proche des 300 en 1938. Par la suite, la participation des clubs non-professionnels est nettement réduite, avec la mise en place dès l'édition 1939 de phases préliminaires sous la forme de coupes républicaines, dont seuls les vainqueurs obtiennent le droit d'accéder à la coupe nationale[3]. Cette période voit notamment les deux équipes amateurs du Krasnoïé Znamia Noguinsk et du Dinamo Tachkent atteindre le stade des demi-finales, respectivement en 1936 et 1939.

Non-disputée entre 1940 et 1943 en raison de la Seconde Guerre mondiale, la coupe est le premier tournoi à reprendre ses droits au niveau national dès l'été 1944. Cette édition, à laquelle seules 24 équipes prennent part, voit le succès du Zénith Léningrad, qui devient le premier vainqueur non-moscovite de la compétition[4]. Les années qui suivent demeurent cependant dominées par les clubs de la capitale, le Spartak et le CDKA/CDSA Moscou s'adjugeant chacun trois titres entre 1945 et 1951. Il faut ainsi attendre l'édition 1954 et le succès en finale du Dynamo Kiev face au Spartak Erevan, alors pensionnaire du deuxième échelon pour assister à la victoire d'une équipe non-moscovite mais également non-russe[5].

Les années 1960 sont notamment marquées par plusieurs nouveaux succès pour les équipes issues de la RSS d'Ukraine, le Dynamo Kiev s'imposant par deux fois en 1964 et 1966, de même pour le Chakhtior Donetsk en 1961 et 1962 tandis que le Karpaty Lvov l'emporte en 1969 et devient à cette occasion la seule équipe de la deuxième division à remporter le tournoi[6]. Un autre pensionnaire du deuxième échelon, le Znamia Trouda Orekhovo-Zouïevo, prend également part à la finale de 1962 mais doit pour sa part s'incliner face au Chakhtior[7]. Cette période est également marquée par une réforme du calendrier de la compétition, qui adopte un format sur deux années, d'abord brièvement en 1959-1960[8] puis sur trois éditions successives entre 1965 et 1968, avant de revenir par la suite à un calendrier sur une seule année.

La décennie 1970 ainsi que le début des années 1980 s'accompagne de nouveaux vainqueurs, les plus notables étant l'Ararat Erevan pour l'Arménie et le Dinamo Tbilissi pour la Géorgie qui s'imposent chacun à deux reprises, en 1973 et 1975 pour l'un, et en 1976 et 1979 pour l'autre. À cela s'ajoute également le succès du SKA Rostov, qui devient la troisième équipe de la RSFS de Russie à l'emporter en 1981.

À partir de 1984, la coupe adopte une nouvelle fois le format sur deux années en place durant une partie des années 1960. Cette formule reste par la suite en place pour les dernières éditions de la compétition. Active pendant le reste de la décennie 1980 et le tout début des années 1990, la coupe voit notamment les victoires du Metallist Kharkov en 1988 puis du Dniepr Dniepropetrovsk l'année suivante.

Dans le contexte des derniers jours de l'Union soviétique, les éditions disputées à partir de 1990 sont marquées par plusieurs abandons des équipes de certaines républiques socialistes, notamment celles de Géorgie et des pays baltes. La dernière édition de la compétition, disputée entre 1991 et 1992, voit ainsi les dernières phases du tournoi prendre place dans les mois suivant la dissolution de l'Union soviétique, de sorte que trois clubs moscovites ainsi que l'équipe tadjike du Pamir Douchanbé prennent part aux demi-finales. Cet ultime tournoi s'achève par la suite sur un dixième succès du Spartak Moscou aux dépens du CSKA Moscou durant le mois de mai 1992.

Palmarès

Saison Vainqueur Score Finaliste
1936 Lokomotiv Moscou 2 - 0 Dinamo Tbilissi
1937 Dynamo Moscou 5 - 2 Dinamo Tbilissi
1938 Spartak Moscou 3 - 2 Elektrik Léningrad
1939 Spartak Moscou (2) 3 - 1 Stalinets Léningrad
1940-1943 Non-jouée
1944 Zénith Léningrad 2 - 1 CDKA Moscou
1945 CDKA Moscou 2 - 1 Dynamo Moscou
1946 Spartak Moscou (3) 3 - 2 ap Dinamo Tbilissi
1947 Spartak Moscou (4) 2 - 0 Torpedo Moscou
1948 CDKA Moscou (2) 3 - 0 Spartak Moscou
1949 Torpedo Moscou 2 - 1 Dynamo Moscou
1950 Spartak Moscou (5) 3 - 0 Dynamo Moscou
1951 CDSA Moscou (3) 2 - 1 ap [n 1] SK Kalinine (ru)
1952 Torpedo Moscou (2) 1 - 0 Spartak Moscou
1953 Dynamo Moscou (2) 1 - 0 Krylia Sovetov Kouïbychev
1954 Dynamo Kiev 2 - 1 Spartak Erevan
1955 CDSA Moscou (4) 2 - 1 Dynamo Moscou
1956 Non-jouée
1957 Lokomotiv Moscou 1 - 0 Spartak Moscou
1958 Spartak Moscou (6) 1 - 0 ap Torpedo Moscou
1959-1960 Torpedo Moscou (3) 4 - 3 ap Dinamo Tbilissi
1961 Chakhtior Stalino 3 - 1 Torpedo Moscou
1962 Chakhtior Donetsk (2) 2 - 0 Znamia Trouda Orekhovo-Zouïevo
1963 Spartak Moscou (7) 2 - 1 Chakhtior Donetsk
1964 Dynamo Kiev (2) 1 - 0 Krylia Sovetov Kouïbychev
1965 Spartak Moscou (8) 0 - 0 Dinamo Minsk
2 - 1 ap [n 2]
1965-1966 Dynamo Kiev (3) 2 - 0 Torpedo Moscou
1966-1967 Dynamo Moscou (3) 3 - 0 CSKA Moscou
1967-1968 Torpedo Moscou (4) 1 - 0 Pakhtakor Tachkent
1969 Karpaty Lvov 2 - 1 SKA Rostov
1970 Dynamo Moscou (4) 2 - 1 Dinamo Tbilissi
1971 Spartak Moscou (9) 2 - 2 SKA Rostov
1 - 0 [n 2]
1972 Torpedo Moscou (5) 0 - 0 Spartak Moscou
1 - 1 ap [n 2]
(5 - 1 tab)
1973 Ararat Erevan 2 - 1 ap Dynamo Kiev
1974 Dynamo Kiev (4) 3 - 0 ap Zaria Vorochilovgrad
1975 Ararat Erevan (2) 2 - 1 Zaria Vorochilovgrad
1976 Dinamo Tbilissi 3 - 0 Ararat Erevan
1977 Dynamo Moscou (5) 1 - 0 Torpedo Moscou
1978 Dynamo Kiev (5) 2 - 1 ap Chakhtior Donetsk
1979 Dinamo Tbilissi (2) 0 - 0 ap
(5 - 4 tab)
Dynamo Moscou
1980 Chakhtior Donetsk (3) 2 - 1 Dinamo Tbilissi
1981 SKA Rostov 1 - 0 Spartak Moscou
1982 Dynamo Kiev (6) 1 - 0 Torpedo Moscou
1983 Chakhtior Donetsk (4) 1 - 0 Metallist Kharkov
1984 Dynamo Moscou (6) 2 - 0 ap Zénith Léningrad
1984-1985 Dynamo Kiev (7) 2 - 1 Chakhtior Donetsk
1985-1986 Torpedo Moscou (6) 1 - 0 Chakhtior Donetsk
1986-1987 Dynamo Kiev (8) 3 - 3 ap
(4 - 2 tab)
Dinamo Minsk
1987-1988 Metallist Kharkov 2 - 0 Torpedo Moscou
1988-1989 Dniepr Dniepropetrovsk 1 - 0 Torpedo Moscou
1989-1990 Dynamo Kiev (9) 6 - 1 Lokomotiv Moscou
1990-1991 CSKA Moscou (5) 3 - 2 Torpedo Moscou
1991-1992 Spartak Moscou (10) 2 - 0 CSKA Moscou
  1. La finale de 1951 entre le CDSA Moscou et le SK Kalinine doit être rejouée en raison de protestations contre l'arbitrage lors de la finale originelle, qui s'était également achevée sur le score de 2 buts à 1 en faveur des Moscovites, mais sans passer par la prolongation.
  2. a b et c Match rejoué.

Bilan

Bilan par club

Club Victoire(s) Finale(s) Édition(s) remportée(s)
Spartak Moscou
10 5 1938, 1939, 1946, 1947, 1950, 1958, 1963, 1965, 1971, 1992
Dynamo Kiev
9 1 1954, 1964, 1966, 1974, 1978, 1982, 1985, 1987, 1990
Torpedo Moscou
6 9 1949, 1952, 1960, 1968, 1972, 1986
Dynamo Moscou
6 5 1937, 1953, 1967, 1970, 1977, 1984
CSKA Moscou
5 3 1945, 1948, 1951, 1955, 1991
Chakhtior Donetsk
4 4 1961, 1962, 1980, 1983
Dinamo Tbilissi
2 6 1976, 1979
Ararat Erevan
2 2 1973, 1975
Lokomotiv Moscou
2 1 1936, 1957
Zénith Léningrad
1 2 1944
SKA Rostov
1 2 1981
Metallist Kharkov
1 1 1988
Karpaty Lvov
1 - 1969
Dniepr Dniepropetrovsk
1 - 1989
Krylia Sovetov Kouïbychev
- 2
Dinamo Minsk
- 2
Zaria Vorochilovgrad
- 2
Elektrik Léningrad
- 1
SK Kalinine (ru)
- 1
Znamia Trouda Orekhovo-Zouïevo
- 1
Pakhtakor Tachkent
- 1

Bilan par république

République Victoire(s) Finale(s) Club(s) titré(s)
RSFS de Russie
31 32 Spartak Moscou (10)
Dynamo Moscou (6)
Torpedo Moscou (6)
CSKA Moscou (5)
Lokomotiv Moscou (2)
SKA Rostov (1)
Zénith Léningrad (1)
RSS d'Ukraine
16 8 Dynamo Kiev (9)
Chakhtior Donetsk (4)
Dniepr Dniepropetrovsk (1)
Karpaty Lvov (1)
Metallist Kharkov (1)
RSS de Géorgie
2 6 Dinamo Tbilissi (2)
RSS d'Arménie
2 2 Ararat Erevan (2)
RSS de Biélorussie
- 2 -
RSS d'Ouzbékistan
- 1 -

Notes et références

  1. (ru) Aksel Vartanyan (en), « ГОД 1936. ДЕТИЩЕ "СПАРТАКА" И КОМСОМОЛА », Sport-Express,‎ (consulté le 23 juin 2020)
  2. (ru) Aksel Vartanyan (en), « САМЫЙ ПЕРВЫЙ КУБОК », Sport-Express,‎ (consulté le 2 avril 2021)
  3. (ru) Aksel Vartanyan (en), « Год 1939. Часть пятая : ПОЛУФИНАЛ ПОСЛЕ... ФИНАЛА », Sport-Express,‎ (consulté le 2 avril 2021)
  4. (ru) Aksel Vartanyan (en), « ФУТБОЛ В ГОДЫ ВОЙНЫ. Часть восьмая », Sport-Express,‎ (consulté le 2 avril 2021)
  5. (ru) Aksel Vartanyan (en), « ЛЕТОПИСЬ Акселя ВАРТАНЯНА. 1954 год. Часть пятая », Sport-Express,‎ (consulté le 2 avril 2021)
  6. (ru) Aksel Vartanyan (en), « ЛЕТОПИСЬ Акселя ВАРТАНЯНА. 1969 год. ЧАСТЬ ВОСЬМАЯ », Sport-Express,‎ (consulté le 2 avril 2021)
  7. (ru) Aksel Vartanyan (en), « ЛЕТОПИСЬ Акселя ВАРТАНЯНА. 1962 год. Часть девятая », Sport-Express,‎ (consulté le 2 avril 2021)
  8. (ru) Aksel Vartanyan (en), « ЛЕТОПИСЬ Акселя ВАРТАНЯНА. 1959 год. Часть четвертая », Sport-Express,‎ (consulté le 2 avril 2021)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Coupe d'Union soviétique de football
Listen to this article