Coupe des États-Unis de soccer

compétition de football / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

La Lamar Hunt U.S. Open Cup est une compétition américaine créée en 1914, alors sous le nom de National Challenge Cup, ouverte à toutes les équipes de soccer des États-Unis. Tous les clubs amateurs et professionnels peuvent y participer. En 1999, la Fédération des États-Unis de soccer qui organise la coupe honore Lamar Hunt, l'un des pionniers du soccer professionnel en Amérique du Nord en changeant le nom du tournoi en Lamar Hunt U.S. Open Cup, dénomination actuellement utilisée. Jusqu'en 1979, le trophée remis au vainqueur est la Dewar Cup, retirée à cette date en raison de sa dégradation et est aujourd'hui conservée au National Soccer Hall of Fame. Malgré tout, le nom du vainqueur est toujours gravé chaque année sur le trophée.

Lamar Hunt U.S. Open Cup
Généralités
Sport Football
Création 1913
Autre(s) nom(s) National Challenge Cup
(1913-1989)
U.S. Open Cup
(1989-1998)
Organisateur(s) Fédération des États-Unis de soccer
Éditions 106
Catégorie Coupe nationale
Périodicité Annuelle
Lieu(x) États-Unis
Participants 103 (2022)
Statut des participants Professionnels, semi-pros
et amateurs
Palmarès
Tenant du titre Orlando City SC (2022)
Plus titré(s) Maccabi Los Angeles
Bethlehem Steel (5)
Pour la dernière compétition voir :
Coupe des États-Unis de soccer 2022

La National Challenge Cup est la première coupe de soccer à envergure nationale instaurée aux États-Unis puisque les précédentes compétitions se limitaient à des échelles régionales, ceci étant dû aux difficultés rencontrées dans une telle organisation et les grandes distances à parcourir au début du XXe siècle. Dès son origine, la coupe est régie par la Fédération des États-Unis de soccer qui délègue ce droit en 1985 à la United States Adult Soccer Association alors que la compétition est largement délaissée par les franchises de North American Soccer League avant d'en reprendre le contrôle en 1995 lorsque la compétition se rouvre aux professionnels[1]. Historiquement, le vainqueur de la compétition est qualifié pour la Ligue des champions de la CONCACAF.

Le Maccabi Los Angeles de Californie et le Steel de Bethlehem de Pennsylvanie détiennent communément le record du nombre de titres avec cinq succès chacun tandis que le Greek American AA (New York) et les Seattle Sounders FC sont les seuls à avoir obtenu trois trophées consécutifs. Mais depuis 1996, les équipes de la Major League Soccer dominent l'épreuve et remportent toutes les éditions à l'exception de celle de 1999 lorsque les Raging Rhinos de Rochester (en deuxième division nord-américaine) s'imposent. Pour ce faire, ils battent le Fire de Chicago, le Burn de Dallas, le Crew de Columbus et les Rapids du Colorado avec une victoire 2-0 en finale. En revanche, jamais une franchise de North American Soccer League n'a inscrit son nom au palmarès, préférant ne pas y participer[2].