Daniel Yarnton Mills - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Daniel Yarnton Mills.

Daniel Yarnton Mills

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Daniel Yarnton Mills
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Daniel Yarnton Mills ( à Stroud, au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande - [réf. nécessaire] à Londres au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande) est un joueur d'échecs écossais, plusieurs fois champion d'Écosse et impliqué dans l'organisation et la diffusion du jeu d'échecs Outre-Manche.

Palmarès

Il est le deuxième joueur à remporter le championnat d'échecs d'Écosse, après John Crum. Il le remporte à huit reprises, lors des éditions de 1885[1], 1887[2], 1892[3], trois fois consécutives, en 1895[4], 1896[5], et 1897[6], et à nouveau en 1899[7] et 1900[8]. Il a aussi remporté le championnat britannique d'échecs en 1890.

Il a encore joué lors du match entre le Royaume-Uni et les États-Unis (1896-1911) sans perdre la moindre partie.

Activités fédérales

Très actif, il est l'un des fondateurs du Brittish Chess Club et de la première fédération britannique des échecs (Brittish Chess Association), ainsi que secrétaire de la première fédération écossaise des échecs (Scottish Chess Association).

Notes et références

  1. (en) Alan McGowan, « Daniel Yarnton Mills », sur chessscotland.com, (consulté le 22 août 2016)
  2. « Chess Scotland », sur www.chessscotland.com (consulté le 22 août 2016)
  3. « Chess Scotland », sur www.chessscotland.com (consulté le 22 août 2016)
  4. « Chess Scotland », sur www.chessscotland.com (consulté le 22 août 2016)
  5. « Chess Scotland », sur www.chessscotland.com (consulté le 22 août 2016)
  6. « Chess Scotland », sur www.chessscotland.com (consulté le 22 août 2016)
  7. « Chess Scotland », sur www.chessscotland.com (consulté le 22 août 2016)
  8. « Chess Scotland », sur www.chessscotland.com (consulté le 22 août 2016)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Daniel Yarnton Mills
Listen to this article