Diego Alonso - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Diego Alonso.

Diego Alonso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Diego Alonso
Biographie
Nom Diego Martín Alonso López
Nationalité
Uruguayen
Naissance (45 ans)
Lieu Montevideo (Uruguay)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 19972011
Poste Attaquant puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
1992-1996
CA Bella Vista
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1997-1999
CA Bella Vista
048 (24)
1999-2000
Gimnasia La Plata
032 (17)
2000-2002
Valence CF
033 0(8)
2001-2002
Atlético Madrid
039 (22)
2002-2003
Racing Santander
024 0(1)
2003-2004
Málaga CF
027 0(6)
2004-2005
Pumas UNAM
038 (16)
2005-2006
Real Murcie
027 0(2)
2006
Club Nacional
013 0(5)
2007
Shanghai Shenhua
020 (12)
2008-2009
Gimnasia La Plata
038 0(6)
2009-2011
CA Peñarol
057 (17)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1999-2001
Uruguay
008 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2011-2012
CA Bella Vista
9v 3n 13d
2012-2013
Club Guaraní
24v 12n 8d
2013
CA Peñarol
1v 3n 4d
2014
Club Olimpia
14v 9n 7d
2014-2018
CF Pachuca
74v 45n 53d
2018-2019
CF Monterrey
39v 13n 20d
2020
Inter Miami
7v 3n 14d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 7 janvier 2021

Diego Martín Alonso López, dit Diego Alonso, né le à Montevideo, est un footballeur international uruguayen devenu entraîneur. Il est le cousin d'Iván Alonso[1], footballeur entre 1998 et 2017, et de Matías Alonso (en), également footballeur depuis 2003.

Biographie

Carrière de joueur

Carrière en club

Diego Alonso intègre l'équipe des jeunes du CA Bella Vista en 1992. Il fait ses débuts professionnel en Segunda División en 1997 sous les ordres de Julio Ribas. Lors de la Copa Libertadores 1999, il inscrit un triplé face aux Estudiantes de Mérida. Il a inscrit cinq buts en dix matchs, le Bella Vista est éliminé en quarts de finale par le Deportivo Cali[2].

En juillet 1999, il rejoint la Gimnasia y Esgrima La Plata. La saison suivante, il rejoint le Valence CF, évoluant en Primera División. Engagé pour neuf millions de dollars. Le 9 septembre 2000, il fait ses débuts en Primera División lors d'une défaite 2-1 contre le Real Madrid. Le 12 novembre, il inscrit son premier but en Primera División contre le Rayo Vallecano, lors d'un match nul de 2-2. Vers le milieu de la saison, il commence à perdre du temps de jeu au profit de John Carew[3]. Il a inscrit six buts en 12 rencontres de la Ligue des champions de l'UEFA, dont deux doublé contre le Tirol Innsbruck et le Sturm Graz[4]. Valence s'incline en finale face au Bayern Munich.

En juillet 2001, il est prêté à l'Atlético de Madrid qui évolue en Segunda División[5]. Il remporte la deuxième division espagnole[6] et termine meilleur buteur avec 22 buts inscrits[7]. La saison suivante, il rejoint le Racing Santander[8] puis à Málaga CF[9]. En 2004, il rejoint les Pumas UNAM[10], où il remporte le tournoi d'ouverture[11]. Un an plus tard, il retourne en Espagne, et rejoint le Real Murcie, évoluant en Segunda División.

En juillet 2006, il retourne en Uruguay, et rejoint le Club Nacional. Il a inscrit deux buts en six rencontres en Copa Sudamericana. En juillet 2007, il rejoint le club chinois de Shanghai Shenhua. Il a inscrit 7 buts en 13 rencontres de championnat. Après l'expérience asiatique, il fait son retour au Gimnasia y Esgrima La Plata[12]. En août 2009, il rejoint le CA Peñarol, où il retrouve son ancien entraîneur Julio Ribas[13]. Un an plus tard, il remporte son seul titre de champion d'Uruguay[14]. Puis, en 2011, il a disputé la Copa Libertadores, atteignant la finale qu'il a perdu contre Santos FC. Le 24 juin 2011, il annonce qu'il met un terme à sa carrière de joueur pour devenir entraîneur[15].

Carrière internationale

Le 17 juin 1999, Diego Alonso honore sa première sélection avec l'Uruguay contre le Paraguay en amical. Lors de ce match, il entre à la 55e minute de la rencontre, à la place de Gabriel Álvez. La rencontre se solde par une victoire de 3-2 des Uruguayens. Il participe à sa unique Copa América en juillet 1999. Lors de cette compétition, il joue deux rencontres. L'Uruguay perd la finale face au Brésil (défaite 3-0)[16].

Il joue son dernier match avec l'Uruguay le 14 novembre 2001, contre l'Argentine lors des éliminatoires de la Coupe du monde de 2002 (match nul de 1-1). Malgré sa bonne saison avec l'Atlético, il n'a pas été sélectionné pour la Coupe du monde de 2002 et a ensuite critiqué le sélectionneur Víctor Púa[17].

Diego Alonso compte huit sélections avec l'équipe d'Uruguay entre 1999 et 2001[18].

Carrière d'entraîneur

Le 13 septembre 2011, il est nommé entraîneur du CA Bella Vista, après la démission de Pablo Alonso[19], et a réussi à sauver l'équipe d'une relégation en deuxième division. La saison suivante, il rejoint le Club Guaraní[20].

Après un an au Paraguay, il retourne en Uruguay pour diriger le CA Peñarol[21]. Mais le 5 octobre 2013, il est licencié en raison des mauvais résultats obtenus, après seulement huit rencontres disputées[22]. Il est remplacé par Jorge Gonçalves[23].

Le 10 mars 2014, il rejoint le Club Olimpia[24], mais le 5 octobre, il est licencié à la suite de sa septième défaite en championnat face au 3 de Febrero[25].

Le 4 décembre 2014, il est nommé entraîneur du CF Pachuca[26]. Le 29 mai 2016, il remporte le tournoi de clôture du championnat du Mexique face au CF Monterrey[27],[11]. Puis, la saison suivante, il remporte la Ligue des champions de la CONCACAF face aux Tigres UANL[28], obtenant la qualification pour la Coupe du monde des clubs de la FIFA où il remporte la troisième place contre Al-Jazira Club[29].

Le 2 juin 2018, il rejoint le CF Monterrey[30]. Il remporte sa deuxième Ligue des champions de la CONCACAF face aux Tigres UANL[31]. Il est devenu le premier entraîneur à remporter la compétition avec deux clubs diffèrents[32]. Le 30 septembre 2019, il est licencié par le club à la suite de la défaite lors du clásico Regiomontano[33].

Alonso retrouve un poste d'entraîneur le 30 décembre 2019 quand il rejoint l'Inter Miami pour la saison inaugurale du club en MLS[34]. Après des débuts difficiles où son équipe commence par cinq défaites, il obtient des meilleurs résultats mais échoue à se qualifier pour les séries éliminatoires, il est alors démis de ses fonctions le 7 janvier 2021[35].

Statistiques

Statistiques de joueur

Statistiques de Diego Alonso au 30 décembre 2019
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Séries
Uruguay
Total
Division M B M B M B C M B M B M B M B
1997
Bella Vista
Segunda División - - - - - - - - - - - - - 0 0
1998
Bella Vista
Primera División 24 12 - - - - - - - - - - - 24 12
1999
Bella Vista
Primera División 14 7 - - - - CL 10 5 - - 1 0 25 12
1999-2000
Gimnasia La Plata
Primera División 32 17 - - - - - - - - - 5 0 37 17
2000-2001
Valence CF
Primera División 20 2 1 0 - - C1 12 6 - - 1 0 34 8
2001-2002
Atlético Madrid (prêt)
Segunda División 38 22 1 0 - - - - - - - 1 0 40 22
2002-2003
Racing Santander
Primera División 23 1 1 0 - - - - - - - - - 24 1
2003-2004
Málaga CF
Primera División 23 6 4 0 - - - - - - - - - 27 6
2004-2005
Pumas UNAM
Primera División 27 12 - - 2 1 CCC 4 1 5 2 - - 38 16
2005-2006
Real Murcie
Segunda División 25 2 2 0 - - - - - - - - - 27 2
2006
Nacional
Primera División 7 3 - - - - CS 6 2 - - - - 13 5
2007
Shanghai Shenhua
Chinese Super League 13 7 - - - - LCA+A3 4+3 3+2 - - - - 20 12
2008
Gimnasia La Plata
Primera División 14 3 - - - - - - - - - - - 14 3
2008-2009
Gimnasia La Plata
Primera División 22 2 - - - - - - - 2 1 - - 24 3
2009-2010
Peñarol
Primera División 23 6 - - - - - - - 3 0 - - 26 6
2010-2011
Peñarol
Primera División 21 11 - - - - CS+CL 3+7 0 - - - - 31 11
Total sur la carrière 326 113 9 0 2 1 - 49 19 10 3 8 0 404 136


Statistiques d'entraîneur

Statistiques d'entraîneur de Diego Alonso au 30 décembre 2019
Club Début Fin Résultats
M V N D BP BC Diff V. %
CA Bella Vista
25 9 3 13 27 34 -7 36,00
Club Guaraní
44 24 12 8 59 38 +21 54,55
CA Peñarol
8 1 3 4 10 15 -5 12,50
Club Olimpia
30 14 9 7 53 29 +14 46,67
CF Pachuca
172 74 45 53 289 216 +73 43,02
CF Monterrey
72 39 13 20 118 80 +38 54,17
Inter Miami
24 7 3 14 23 34 -11 29,17
Total 375 168 88 119 579 446 +133 44,80

Palmarès

Palmarès de joueur

Palmarès d'entraîneur

Notes et références

  1. (es) Primos hermanos bajo distinta bandera, sur elpais.com, 8 février 2001
  2. Diego Alonso » Copa Libertadores 1999, sur mondefootball.fr
  3. (es) La maldición uruguaya del VCF, sur plazadeportiva.com, 12 octobre 2013
  4. (es) Ocho goles de un tornado uruguayo que no logró cuajar en Mestalla, sur lasprovincias.es, 4 février 2019
  5. (es) El Valencia ficha a Salva y cede a Diego Alonso al Atlético, sur elpais.com, 28 juillet 2001
  6. (es) Diego Alonso: "Tenemos que disfrutar de cada segundo", sur as.com, 10 mai 2002
  7. (es) ¿Qué fue de Diego Alonso, el estilete del adiós al infierno?, sur as.com, 6 septembre 2017
  8. (es) Munitis vuelve al Racing, que también ficha a Diego Alonso, sur elpais.com, 3 septembre 2002
  9. (es) El Málaga contrata a Diego Alonso, sur as.com, 22 août 2003
  10. (es) Diego Alonso fue presentado oficialmente como auriazul y negó cualquier, sur mediotiempo.com, 21 juillet 2004
  11. a et b (es) Diego Alonso, campeón como DT y jugador, sur estadiodeportes.mx, 29 mai 2016
  12. (es) Para volver a gritar sus goles, sur espn.com, 24 décembre 2007
  13. (es) Alonso a Peñarol, sur 180.com, 31 juillet 2009
  14. (es) Uruguay: Seis años después Peñarol volvió a gritar campeón (1-1), sur goal.com, 19 mai 2010
  15. (es) Diego Alonso se retiró del fútbol, sur futbol.com, 24 juin 2011
  16. Diego Alonso » Copa América 1999, sur mondefootball.fr
  17. (es) Diego Alonso: "Víctor Púa no ha sido fiel a sus principios", sur as.com, 10 mai 2002
  18. (es) Fiche de Diego Alonso, sur tenfieldigital.com
  19. (es) Diego Alonso nuevo técnico de Bella Vista, sur montevideo.com, 13 septembre 2011
  20. (es) Diego Alonso es nuevo DT de Guaraní, sur paraguay.com, 2 juillet 2012
  21. (en) Diego Alonso fue presentado como nuevo Entrenador de Peñarol, sur peñarol.org, 20 juin 2013
  22. (es) Diego Alonso renuncia a como técnico de Peñarol, sur eluniverso.com, 6 octobre 2013
  23. (es) Goncálves dirigirá a Peñarol, sur espn.com, 7 octobre 2013
  24. (es) Diego Alonso es el nuevo entrenador de Olimpia de Paraguay, sur lr21.com, 12 mars 2014
  25. (es) Alonso dejó de ser entrenador de Olimpia, sur abc.com, 5 octobre 2014
  26. (es) El uruguayo Diego Alonso es nuevo entrenador del Pachuca, sur espn.com, 4 décembre 2014
  27. (es) Pachuca, Campeón del Clausura 2016, sur ligamx.net, 29 mai 2016
  28. (es) Pachuca es campeón de la 'Concachampions', sur ligamx.net, 26 avril 2017
  29. Le bronze pour Pachuca (1:4), sur fifa.com, 16 décembre 2017
  30. (es) Diego Alonso es el nuevo DT de Monterrey, sur elobservador.com, 2 juin 2018
  31. CONCACAF Champions League 2019 : la quatrième étoile des Rayados, sur lucarne-opposee.fr, 2 mai 2019
  32. (es) Diego Alonso, el único técnico en ganar la Concachampions con dos clubes, sur marca.com, 2 mai 2019
  33. (en) Monterrey moves on from Diego Alonso after Clasico loss, sur goal.com, 30 septembre 2019
  34. (en) Inter Miami CF Selects Diego Alonso as First-Ever Head Coach in Club History, sur intermiamicf.com, 30 décembre 2019
  35. (en) « Inter Miami, head coach Diego Alonso mutually agree to part ways », sur mlssoccer.com, .
  36. (es) ¡Sigue la Fiesta! La UNAM levanta el Campeón de Campeones, sur mediotiempo.com, 8 août 2004
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Diego Alonso
Listen to this article