Dogmatique juridique

De Wikipedia, l'encyclopédie libre

La dogmatique juridique est « le domaine de la science du droit consacré à l’interprétation et à la systématisation des normes juridiques »[1]. Elle peut aussi être définie comme « l'étude savante et raisonnée du droit positif dans la perspective de l'adoption d'une solution souhaitable »[2].

Le substantif « dogmatique » paraît avoir été utilisé pour la première fois en droit dans le titre de la revue Jahrbücher für Dogmatik des heutigen römischen und deutschen Rechts, créée en 1857 par Rudolf von Jhering. S’inspirant de la dogmatique théologique traitant des dogmes religieux, la dogmatique juridique permet à l’auteur de désigner l'étude objective des normes juridiques, c'est-à-dire sans discussion de leur valeur[3],[4],[5].

Le vocable de « dogmatique juridique » marque ainsi l’apparition d'un nouveau concept qui aura une réelle influence sur la pratique du droit. L’activité dogmatique présente une véritable spécificité qui ne s’est que progressivement dégagée au cours de l’histoire de la pensée juridique. Ceci explique que les débats sur le statut théorique de la dogmatique soient encore assez vifs mais aussi parce qu’ils ont partie liée avec l’influence décisive du positivisme philosophique.

Oops something went wrong: