Errico Malatesta (né le à Santa Maria Capua Vetere, dans la province de Caserte, en Campanie, Italie - mort le à Rome, Italie) est un intellectuel, écrivain, propagandiste et révolutionnaire anarchiste italien.

Errico Malatesta
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Italienne ( - )
Formation
Activités
Autres informations
Idéologie
Membre de
Œuvres principales
L'anarchie (d), Le Programme anarchiste (d), L'Autobiographie jamais écrite (d), Entre paysans (d)

Étudiant en médecine à Naples et déjà républicain, il adhère à l’anarchisme à la suite de la Commune de Paris (1871). Au congrès de Berne de l'Association internationale des travailleurs (1876), il préconise la « propagande par le fait » comme moyen d'action. Il est condamné à seize mois de prison pour sa participation à une insurrection dans la province de Bénévent (avril 1877). Rentré en Italie en 1914, il est considéré comme le principal responsable de la « Semaine rouge » d’Ancône (7-14 juin 1914)[1]. Il occupe une place importante dans le mouvement libertaire international du fait de sa capacité critique et pratique.

Il est avec Pierre Kropotkine l'un des principaux théoriciens du communisme libertaire[2] et élabore le concept de « gradualisme révolutionnaire » qui postule que l'anarchie ne peut être réalisée que par un processus cumulatif d'étapes additionnées.