Félix Duquesnel - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Félix Duquesnel.

Félix Duquesnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Félix Duquesnel
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Félix Henri Duquesnel (Paris, 2 juillet 1832-Paris, 28 avril 1915) est un journaliste, auteur dramatique et romancier français.

Biographie

Il fait des études au collège Rollin, puis à la Faculté de droit et s'inscrit au barreau qu'il quitte rapidement pour le journalisme.

Journaliste à L’Illustration, à Je sais tout ou au Gaulois, parmi d'autres journaux, directeur du Théâtre de l'Odéon à partir de 1866, du Théâtre du Châtelet (avec Émile Rochard) (1880-1882), puis du Théâtre de la Porte Saint-Martin de 1884 à 1893, ses pièces ont été représentées sur les plus grandes scènes parisiennes du XIXe siècle : Théâtre Sarah-Bernhardt, Théâtre du Vaudeville, Théâtre des Capucines etc.

Il laisse une importante correspondance avec de nombreuses personnalités du XIXe siècle comme Émile Augier, Gustave Flaubert, Sainte-Beuve, Jules Sandeau, Adolphe d'Ennery, Xavier de Montépin, Jules Verne[1], Alexandre Dumas, George Sand

Œuvres

Théâtre

  • La Peur, comédie en 1 acte, 1903
  • La maîtresse de piano, pièce en 5 actes et 6 tableaux précédés d'un prologue, avec André Barde, 1906
  • Patachon, comédie en 4 actes, avec Maurice Hennequin, 1907
  • Le Cavalier Pioche, pièce en 1 acte, 1907
  • La saison russe à Paris, 1909
  • Sa Fille, comédie en 4 actes, avec Barde, 1911

Romans

  • Le Roman d'une fleuriste, Ollendorff , 1895
  • Contes des dix mille et deux nuits, Flammarion, 1904[2]
  • Le mystère de Gaude, Calmann-Lévy, 1905
  • Monsieur Roussignac, policier, Juven, 1908
  • A la flamme de Paris, Fasquelle, 1910
  • La bande des habits noirs, Fasquelle, 1913

Autres

  • L'alphabet rationnel, étude sur l'alphabétisme et la graphie de la langue française, Delagrave, 1897
  • Souvenirs littéraires : George Sand, Alexandre Dumas, souvenirs intimes, Plon-Nourrit, posth., 1922[3]

Bibliographie

  • Volker Dehs, Les souvenirs de Félix Duquesnel, Bulletin de la Société Jules-Verne no 132, p. 27-31
  • Elsa de Lavergne, La naissance du roman policier français, 2009, p. 320

Notes et références

  1. Dont il était ami.
  2. En 1903, Les Deux bosses, conte oriental est tiré des Contes des dix mille et deux nuits adaptés à la scène par Charles Esquier.
  3. Précedemment publié dans Le Temps en juillet-août 1913.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Félix Duquesnel
Listen to this article