Au cinéma et en vidéo, le format d'image est un abus de langage courant qui désigne en fait le « rapport de forme » de l'image ou de l'écran ; ce facteur désigne les proportions du rectangle d'affichage, parfois appelé « rapport de cadre » (« ratio » en anglo-saxon, ratio image, ratio écran, ratio projection) d'après l'anglo-saxon « aspect ratio » : c'est le rapport entre la largeur et la hauteur d'un photogramme ou d'un écran. Par convention, ce rapport largeur/hauteur s'écrit « largeur »:« hauteur ». Ces données peuvent provenir de mesures ou, dans le cas de la vidéo ou de l'informatique, du nombre de pixels pour les deux dimensions, c'est-à-dire la définition d'écran.

Au cinéma, les formats d'image encore actuellement utilisés pour la projection argentique sont majoritairement 1,85:1, et 2,39:1, connu sous le terme de « format large anamorphosé x2 ». Les principaux formats utilisés avant eux ont été :