Forrest Lewis - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Forrest Lewis.

Forrest Lewis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Forrest Lewis
Dans la série Medic (en),
épisode Break Through the Bars (1955)
Nom de naissance Raymond Forrest Lewis
Naissance
Knightstown (en) (Indiana)
Nationalité
Américain
Décès (à 77 ans)
Burbank (Californie)
Profession Acteur
Films notables Victime du destin
Tout ce que le ciel permet
Le Sport favori de l'homme
Skin Game
Séries notables Au nom de la loi
Les Mystères de l'Ouest
Un shérif à New York

Raymond Forrest Lewis, né le à Knightstown (en) (comté de Henry, Indiana) et mort le à Burbank (Californie), est un acteur américain.

Biographie

Par ailleurs acteur de radio dès le début des années 1940, Forrest Lewis contribue comme second rôle au cinéma à trente-deux films américains (dont des westerns), le premier étant Gildersleeve on Broadway (en) de Gordon Douglas (1943, avec Harold Peary et Billie Burke), inspiré de la série radiophonique The Great Gildersleeve (en) à laquelle il participe (avec Harold Peary dans le rôle-titre). Ses deux derniers films sortent en 1971, dont Skin Game de Paul Bogart et Gordon Douglas, avec James Garner et Louis Gossett Jr.

Entretemps, mentionnons Victime du destin de Raoul Walsh (1953), Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk (1955) et Le Sport favori de l'homme d'Howard Hawks (1964), tous trois avec Rock Hudson.

Pour la télévision américaine, outre deux téléfilms (1968-1970), il apparaît dans soixante-dix-huit séries (notamment de western) entre 1952 et 1973, dont Au nom de la loi (deux épisodes, 1958-1959), Les Mystères de l'Ouest (un épisode, 1966) et Un shérif à New York (son avant-dernière série, un épisode, 1971).

Forrest Lewis meurt en 1977, à 77 ans.

Filmographie partielle

Cinéma

Rock Hudson (à g.), Donna Reed et Forrest Lewis, dans Bataille sans merci (1953)
Rock Hudson (à g.), Donna Reed et Forrest Lewis, dans Bataille sans merci (1953)

Télévision

(séries, sauf mention contraire)

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Forrest Lewis
Listen to this article