Frank Tuttle (réalisateur) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Frank Tuttle (réalisateur).

Frank Tuttle (réalisateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2021). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
Frank Tuttle
Nom de naissance Frank Wright Tuttle
Naissance
New York, État de New York
États-Unis
Nationalité
Américain
Décès
Hollywood, Californie
États-Unis
Profession Réalisateur, scénariste

Frank Tuttle (de son vrai nom Frank Wright Tuttle) est un réalisateur et scénariste américain né le à New York (États-Unis) et mort d'une crise cardiaque le à Hollywood (Californie) (États-Unis).

Biographie

L'écrivain et réalisateur Frank Tuttle, dont la carrière hollywoodienne s'étend de l'ère du cinéma muet à l'aube des années 1960, est né le 6 août 1892 à New York. Son premier crédit dans l'industrie cinématographique a été en tant que scénariste pour le film de Monte Blue « The Kentuckians » (1921) pour Famous Players-Lasky (Paramount). Il fait ses débuts en tant que réalisateur l'année suivante avec le mélodrame The Cradle Buster (1922), avec Osgood Perkins. Directeur sous contrat chez Paramount, il réalise 73 autres films avant de raccrocher son mégaphone après « l'île aux femmes perdues » (1959). Sa production comprend des films allant du classique « Tueur à gages » (1942) - le film qui a fait d'Alan Ladd une star - à la farce d'Edgar Bergen « Charlie McCarthy, Detective » (1939).

Tuttle a travaillé dans tous les genres, y compris le « slapstick », et avec des grands et des quasi-grands, des stars du muet Clara Bow, Evelyn Brent, Louise Brooks, Thomas Meighan et Gloria Swanson aux vedettes de l'ère sonore Jean Arthur, Mary Astor, William Bendix, Joan Blondell, Eddie Cantor, Bing Crosby, William Demarest, Cary Grant, Veronica Lake, Fredric March, Adolphe Menjou, William Powell, Robert Preston, Edward G. Robinson, Charles Ruggles, Simone Signoret et Phil Silvers.

Tuttle est devenu célèbre lors de la Chasse aux sorsières d'Hollywood pour ses relations avec le Parti communiste américain, révélées dans un témoignage devant le Comité des activités anti-américaines de la Chambre (HUAC) ; non seulement il avait été membre du Parti communiste, mais il avait organisé des réunions du Parti dans sa maison de New York, qui a servi de site à une réunion des membres du parti dont V.J. Jérôme. Jérôme était commissaire culturel du Parti communiste américain et rédacteur en chef de sa revue théorique "The Communist" (plus tard rebaptisée "Political Affairs"). En 1951, Jérôme a été mis en examen pour subversion en vertu de la loi Smith avec d'autres membres du Parti communiste. Condamné, il a été emprisonné pendant trois ans. Lionel Stander, qui était sur la liste noire, était à la réunion de Jérôme chez Tuttle. Lors d'une comparution devant le HUAC, il a admis avoir été membre du Parti de 1937 à 1947 et l'avoir quitté car le parti était devenu "trop violent" à son goût (Jérôme et d'autres dirigeants du Parti communiste ont été inculpés pour avoir préconisé le renversement violent du Gouvernement des États-Unis). Tuttle a cédé à l'injonction de «donner des noms» et désigna celui du réalisateur Jules Dassin, lui-même mis sur liste noire et contraint à l'exil en Europe. Évitant ainsi la liste noire, Tuttle a continué à diriger à Hollywood, mais ironiquement, sa carrière s'est terminée en 1959, l'année où la liste noire a été brisée lorsque Otto Preminger et Kirk Douglas ont ouvertement embauché Dalton Trumbo, membre de la liste noire des Dix d'Hollywood, pour écrire les scripts d'Exodus (1960) et de Spartacus (1960).

Frank Tuttle est décédé le 6 janvier 1963 à Los Angeles, en Californie. Il avait 70 ans.

Le slapstick (de l'anglais slap stick, "bâton claqueur" en français, une férule double, inoffensive mais très sonore, inspirée du batacchio des bateleurs italiens) est un genre d'humour impliquant une part de violence physique volontairement exagérée.Ce style est dérivé de la commedia dell'arte.

C'est aussi l'une des caractéristiques du cinéma burlesque américain (1912-1940) popularisé notamment par les studios Keystone à Edendale près de Los Angeles (Californie). Il fut fondé principalement à l'initiative de Mack Sennett, et régulièrement utilisé par Buster Keaton.

Vie privée

Frank Tuttle épouse Tatiana une danseuse russe. En 1934, Natacha Nattova, danseuse de music-hall, accuse Tatiana Tuttle de s'aliéner les affections de son mari Nick Daks, également danseur. Mme Daks demande une aide financière et des frais juridiques dans le cadre de son action en divorce. Le juge a rejeté sa requête après avoir entendu le cas de Tuttle et vu leurs déclaration sous serment[1],[2],[3].

Filmographie

Réalisateur

Scénariste

Notes et références

  1. LA Times, 18 novembre  1934.
  2. New York Times, 18 novembre  1934.
  3. The Brooklyn Daily Eagle, 18 novembre 1934
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Frank Tuttle (réalisateur)
Listen to this article