Gaston Thiébaut - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gaston Thiébaut.

Gaston Thiébaut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gaston Thiébaut

Gaston Thiébaut, vers 1936.
Fonctions
Député de la Meuse (1932-1940)
Gouvernement IIIe République
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 84 ans)

Gaston Marie Léon Thiébaut, né le à Samogneux (Meuse) et mort le à Bar-le-Duc (même département) est un homme politique français, comptable de profession.

Biographie

Fils de cultivateurs, Gaston Thiébaut exerce d'abord la profession de comptable. Membre du Parti radical, il se présente aux élections législatives de 1932, mais il est battu par Victor Schleiter. Le , celui-ci meurt dans l'accident de chemin de fer de Lagny-Pomponne. Trois mois plus tard, Gaston Thiébaut est élu député au second tour lors de l'élection partielle consécutive à ce décès, grâce à une triangulaire due à la désunion des modérés. En , il est élu conseiller général, puis, en , maire de Verdun.

Il appartient à la commission des Régions libérées, à la commission du Travail, ainsi qu'à la commission du Commerce et de l'industrie. Il prend la défense des agriculteurs et des classes moyennes, fidèle à la doctrine radicale. Réélu en 1936 au premier tour, il entre à la commission des Beaux-Arts, à celle d'Alsace-Lorraine et à celle de l'Armée. En 1938, il est rapporteur pour la politique général lors du congrès tenu par le Parti radical à Marseille.

Le , Gaston Thiébaut est l'un des quatre-vingts parlementaires qui votent contre les pleins pouvoirs à Philippe Pétain.

Une école primaire porte son nom à Bar-le-Duc. Gaston Thiébaut est inhumé dans le cimetière de Samogneux (55). Cette commune l'a honoré en donnant son nom à une rue et à une place.

Sources

  • « Gaston Thiébaut », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]
  • Jean El Gammal (dir. ), "Dictionnaire des parlementaires lorrains de la IIIe République", Metz, Ed. Serpenoise, 2006

Article connexe

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gaston Thiébaut
Listen to this article