George Siegmann - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for George Siegmann.

George Siegmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

George Siegmann
Dans Fools First (1922, photo promotionnelle)
Naissance
New York
État de New York, États-Unis
Nationalité
Américaine
Décès (à 46 ans)
Los Angeles (Hollywood)
Californie, États-Unis
Profession Acteur et réalisateur
Films notables (comme acteur)
Naissance d'une nation (1915)
Les Trois Mousquetaires (1921)
Scaramouche (1923)
L'Homme qui rit (1928)

George Siegmann est un acteur et réalisateur américain, né le à New York (État de New York), mort le à Los Angeles — Quartier d'Hollywood (Californie).

Biographie

En 1924
En 1924

Comme acteur, George Siegmann débute dans Confidence, court métrage de D. W. Griffith sorti en 1909. Dans les années 1910, il contribue à de nombreux autres courts métrages réalisés par Griffith et Oscar Apfel, entre autres. Il retrouve également Griffith sur le long métrage La Conscience vengeresse (1914, avec Henry B. Walthall et Blanche Sweet), puis quatre autres avec Lillian Gish, Naissance d'une nation (1915), Intolérance (1916), Le Grand Amour (en) (1918) et Cœurs du monde (1918).

Parmi les cent-vingt-six films muets américains au total où il apparaît, mentionnons encore Les Trois Mousquetaires de Fred Niblo (1921), où il personnifie Porthos, aux côtés de Douglas Fairbanks (D'Artagnan), Léon Bary (Athos) et Eugene Pallette (Aramis), ainsi que Scaramouche de Rex Ingram (1923), avec Ramón Novarro dans le rôle-titre et Alice Terry. Son dernier film est L'Homme qui rit de Paul Leni (avec Mary Philbin et Conrad Veidt), sorti en 1928, année de sa mort prématurée, des suites d'une anémie.

En outre, George Siegmann est le réalisateur de seize films muets (six étant des courts métrages), sortis de 1915 à 1919, dont How Hazel Got Even (1915), Atta Boy's Last Race (1916) et The Little Yank (1917), tous trois avec Dorothy Gish.

Filmographie

Comme acteur (sélection)

De gauche à droite : Léon Bary, Eugene Pallette, Douglas Fairbanks et George Siegmann, dansLes Trois Mousquetaires (1921, photo promotionnelle)
De gauche à droite : Léon Bary, Eugene Pallette, Douglas Fairbanks et George Siegmann, dans
Les Trois Mousquetaires (1921, photo promotionnelle)

Comme réalisateur (intégrale)

Frank Bennett et Dorothy Gish, dansThe Little Yank (1917)
Frank Bennett et Dorothy Gish, dans
The Little Yank (1917)

(CM = court métrage)

  • 1915 : His Lesson (CM ; + acteur)
  • 1915 : How Hazel Got Even, coréalisé par Donald Crisp (CM)
  • 1915 : The Man with a Record (CM)
  • 1915 : The Victim (CM)
  • 1915 : A Breath of Summer (CM)
  • 1915 : A Yankee from the West (+ acteur)
  • 1915 : Hearts and Flowers (CM)
  • 1916 : Atta Boy's Last Race
  • 1917 : The Spirit of '76
  • 1917 : The Little Yank
  • 1917 : Should She Obey ? (+ acteur)
  • 1917 : Mother Love and the Law (+ acteur)
  • 1918 : My Unmarried Wife
  • 1919 : The Spitfire of Desire
  • 1919 : The Woman Under Cover
  • 1919 : The Trembling Hour
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
George Siegmann
Listen to this article