Guillermina Bravo - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Guillermina Bravo.

Guillermina Bravo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guillermina Bravo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Chacaltianguis (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine
Distinction

Guillermina Nicolasa Bravo Canales, née le et morte le , est une danseuse, une chorégraphe et une directrice de ballet mexicaine. Cofondatrice de l'Académie de la danse mexicaine (Academia de la Danza Mexicana) en 1947, elle crée ensuite avec Josefina Lavalle la compagnie nationale de ballet de Mexico en 1948, installée à Querétaro depuis 1991 où elle lance également le centre national de danse contemporaine. Elle est considérée comme une figure importante de la danse mexicaine moderne.

Biographie

Guillermina Bravo, fille de Guillermo Nicolás Bravo et de María de los Dolores Canales y Mondragón, est née à Chacaltianguis, dans l’État de Veracruz, en 1920[1],[2],[3]. Elle découvre la danse lors d’une tournée au Mexique d’Anna Pavlova[4]. Elle étudie la danse folklorique à l'école nationale de danse (Escuela Nacional de Danza) et la musique au Conservatorio Nacional de Música de Mexico. Elle fait ses débuts en 1936 avec les sœurs Campobello, pionnières de la danse au Mexique, qui associent des éléments classiques et gymniques à des thèmes nationaux liés à révolution mexicaine. En 1938, elle est formée par Estrella Morales. Puis elle enseigne, tout en dansant comme ballerine du ballet des beaux-arts de Mauren Waldeen (en espagnol : Ballet de Bellas Artes) à Mexico. Par la suite, elle participe à la création de l'Academia de la Danza Mexicana et du ballet national, influencée notamment par les travaux de Mauren Waldeen[4]. Elle est également influencée par le pédagogue mexicain Xavier Francis, formé à la danse contemporaine au sein du collectif américain de danseurs New Dance Group[4],[5],[6], ainsi que par les apports de Martha Graham à cet art[6].

Après 1960, elle se retire de la scène, mais conserve la direction du ballet national et continue à créer des chorégraphies[7],[8].

Elle est morte le [9]. Bravo était membre de l'Academia de Artes et de la World Dance Alliance. Elle a reçu le Prix national des sciences et des arts en 1979 et a été nommée docteur honoris causa de l'Université de Veracruz[10].

Notes et références

  1. (es) « Guillermina Bravo, pilar de la cultura mexicana, cumple 90 años », La Jornada,‎ (lire en ligne)
  2. (es) Patricia Cardona, Guillermina Bravo, iconografía, Consejo Nacional para la Cultura y las Artes, , p. 1919
  3. (es) Margarita Tortajada, Frutos de mujer: las mujeres en la danza escénica, Consejo Nacional para la Cultura y las Artes, Instituto Nacional de Bellas Artes y Literatura, Dirección General de Publicaciones, (lire en ligne), p. 424
  4. a b et c Geneviève Vincent, « Bravo, Guillermina [Chacaltianguis1920 – Santiago de Querétaro 2013] », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber (dir.), Le Dictionnaire universel des créatrices, Éditions des femmes, (lire en ligne), p. 642
  5. Pierre-Alain Baud, La danse au Mexique: art et pouvoir, L'Harmattan, , « Le passage à la danse contemporaine professionnelle. Xavier Francis et Guillermina Bravo », p. 74-76
  6. a et b Isaura Corlay, « Gsovska Tatiana », dans Philippe Le Moal (dir.), Dictionnaire de la danse, Éditions Larousse, , p. 71
  7. (es) « Guillermina Bravo - Una Artista del Siglo XX », El Universal,‎ (lire en ligne)
  8. (es) César Delgado Martínez, Guillermina Bravo: historia oral, Instituto Nacional de Bellas Artes, Centro Nacional de Investigación, Documentación e Información de la Danza,
  9. (es) « Fallece en Querétaro la bailarina Guillermina Bravo », Excélsior,‎ (lire en ligne)
  10. (es) « Guillermina Bravo », sur Dirreción de Danza UNAM, Mexico C,
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Guillermina Bravo
Listen to this article