Harold Robbins - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Harold Robbins.

Harold Robbins

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2020). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
Harold Robbins
Harold Robbins (1979)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cimetière Forest Lawn de Cathedral City (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Distinction

Harold Robbins (New York, - Palm Springs (Californie), ) est un écrivain américain.

Biographie

Né à New York, il a passé son enfance dans un orphelinat. Éduqué à l'école secondaire George-Washington, il occupa plusieurs emplois après la fin de ses études.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, il perd sa fortune et déménage à Hollywood, où il travaille à Universal Studios, d'abord comme expéditionnaire, puis comme cadre de studio.

Il s'est fait une réputation comme écrivain en publiant son autobiographie, puis en dépeignant le côté le plus sombre de Hollywood. Plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma. À une époque, ses livres étaient parmi les plus vendus au monde.

Parmi ses succès les mieux connus figurent Les Ambitieux (en), un livre librement inspiré par la vie de Howard Hughes qui fait voyager le lecteur de la prospérité de l'industrie aéronautique jusqu'au glamour hollywoodien. La suite, intitulée The Raiders, a paru en 1995.

Il passa beaucoup de temps sur la côte d'Azur et à Monte-Carlo jusqu'à sa mort d'une insuffisance cardio-respiratoire le , à l'âge de 81 ans. Il est enterré au cimetière de Forest Lawn à Cathedral City en Californie.

Au total il a vendu plus de 750 millions de livres à travers le monde, traduits en 32 langues.

Depuis sa mort, plusieurs de ses romans ont été achevés sous son nom de plume par des « nègres littéraires ». Il a une étoile sur l'allée des célébrités de Hollywood.

Œuvres

  • Never Love A Stranger, 1948 (adapté au cinéma en 1958 : Never Love a Stranger)
  • The Dream Merchants (en), 1949
  • A Stone for Danny Fisher (en), 1952
  • Never Leave Me, 1953
  • 79 Park Avenue, 1955
  • Stiletto, 1960 (adapté au cinéma en 1969 : Stiletto)
  • The Carpetbaggers, 1961 (adapté au cinéma en 1964 : Les Ambitieux, et en 1966 : Nevada Smith)
  • Where Love Has Gone (en), 1962
  • Hopping the Fence, 1966
  • The Adventurers, 1966
  • The Inheritors, 1969
  • The Betsy, 1971
  • The Pirate, 1974
  • The Lonely Lady, 1976
  • Dreams Die First, 1977
  • Memories of Another Day, 1979
  • Goodbye, Janette, 1981
  • The Storyteller, 1982
  • Spellbinder, 1982
  • Descent from Xanadu, 1984
  • The Piranhas, 1986
  • The Raiders, 1995
  • The Stallion, 1996
  • Tycoon: A Novel (en), 1997
  • The Predators, 1998
  • The Secret, 2000
  • Never Enough, 2001
  • Sin City, 2002
  • Heat of Passion, 2003
  • The Betrayers, 2004
  • Blood Royal, 2005
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Harold Robbins
Listen to this article