Heinrich Reinhardt (compositeur) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Heinrich Reinhardt (compositeur).

Heinrich Reinhardt (compositeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Heinrich Reinhardt
Heinrich Reinhardt, vers 1900.

Naissance
Presbourg,
Autriche-Hongrie
Décès (à 56 ans)
Vienne,
Autriche
Activité principale Compositeur
Style Moderne
Activités annexes Président de la Société autrichienne des compositeurs
Années d'activité 1901-1922
Formation Conservatoire de la Société philharmonique de Vienne
Maîtres Anton Bruckner

Œuvres principales

Heinrich Reinhardt (né le à Presbourg, mort le à Vienne) est un compositeur autrichien d'opérettes.

Biographie

Il fait ses études au conservatoire de la Société philharmonique de Vienne avec, parmi ses professeurs, Anton Bruckner. Pianiste et organiste accompli, il se tourne vers la composition. Il compose des chansons et de la musique légère puis deux opéras.

La création de l'opérette Das süße Mädel le au Carltheater représente le passage d'un « âge d'or » à un « âge d'argent » de l'opérette viennoise.

Heinrich Reinhardt est aussi essayiste et critique musical. De 1914 à 1922, il est le président de la Société autrichienne des compositeurs (Österreichischer Komponistenbund).

Œuvre

Opéras
  • Die Minnekönigin
  • Der Söldner
Opérettes
  • Das süße Mädel (1901)
  • Der liebe Schatz (1902)
  • Der General-Konsul (1904)
  • Krieg im Frieden (1906)
  • Die süssen Grisetten (1907)
  • Ein Märchen für alles (1908)
  • Die Sprudelfee (1909)
  • Die siamesischen Zwillinge (1909)
  • Studentenhochzeit (1910)
  • Miss Exzentrik (1910)
  • Napoleon und die Frauen (1911)
  • Prinzessin Gretl (1914)
  • Die erste Frau (1915)
  • Der Gast der Königs (1916)
  • Der Glückstrompeter (1922)
  • Grisettenliebe (1928)

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Heinrich Reinhardt (compositeur)
Listen to this article