cover image

Histoire de l'aviation

De Wikipedia, l'encyclopédie libre

L'histoire de l'aviation peut être divisée en six périodes :

  • l'époque des précurseurs : des premiers ornithoptères de l'antiquité, jusqu'au début du XVIIIe siècle l'être humain imagine – de manière plus ou moins réaliste – ce que pourrait être une machine volante. Puis la fin du XVIIIe siècle et le XIXe siècle voient le début de la conquête de l'air avec le développement de l'aérostation et de nombreuses tentatives de vol plané.
  • les pionniers du plus lourd que l'air : le début du XXe siècle est la période des premiers vols d'engins à moteur capables de décoller par leurs propres moyens. Presque chaque vol est une première ou une tentative de record : un peu plus vite, un peu plus loin, un peu plus haut . Les aviateurs sont, le plus souvent, des concepteurs ou des aventuriers.
  • la Première Guerre mondiale : quelques années seulement après le premier vol, un nouvel outil apparaît sur le champ de bataille. On passe brutalement à une production en grande série, certains modèles d'avions étant même construits à plus d'un millier d'exemplaires ; devenir pilote requiert un entraînement et une formation, même si le parfum d'aventure n'a pas totalement disparu.
  • l'entre-deux-guerres : la Première Guerre mondiale a produit une abondance de pilotes et d'appareils et la fin du conflit met les uns au chômage et rend les autres inutilisés, ce qui conduit à l'essor du transport aérien commercial et, en premier lieu, celui de l'aéropostale. L'aviation se développe et l'on assiste à la création d'une armée de l'air dans de nombreux pays. L'aviation militaire pousse les constructeurs à battre de nouveaux records et profite à l'aviation civile.
  • la Seconde Guerre mondiale : l'aviation est largement utilisée sur le champ de bataille. On peut considérer cette période comme l’acmé de l'avionique fondée sur les moteurs à piston et les hélices, tandis que naissent le moteur à réaction et le radar.
  • la seconde moitié du XXe siècle : une fois encore, la fin de la guerre crée une abondance d'appareils et de pilotes. C'est le début du transport aérien commercial régulier « tout temps » s'affranchissant des contraintes météorologiques et pratiquant le vol sans visibilité. L'aéronautique militaire contribue au développement du réacteur, c'est l'ère du jet, puis elle part à la conquête du vol supersonique. Les retombées civiles se voient dans les premiers avions de ligne à réaction tandis que le transport aérien se démocratise.
Planeur ultra-léger motorisé, et vol des oiseaux.
Le Wright Flyer des frères Wright, avion biplan à moteur 4 cylindres Wright de 12 ch, est le deuxième avion ayant effectué un vol motorisé et contrôlé historique, le .