cover image

Groupes interne et externe (sociologie)

notion de psychologie sociale / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

En sociologie et en psychologie sociale, un groupe interne (ou in-group en anglais, ou endogroupe) est un groupe social auquel une personne s'identifie psychologiquement comme étant membre. Les gens peuvent par exemple s'identifier à leur groupe d'amis, leur famille, leur communauté, leur équipe sportive, leur parti politique, leur sexe, leur ethnicité, leur religion ou leur nationalité.

Les personnes dans ce stade forment un groupe interne de fans de football, leur groupe externe étant composé de ceux qui ne sont pas fans de ce sport. Cependant, les supporteurs d'une équipe forment également leur propre groupe interne où les supporteurs de l'équipe adverse forment le groupe externe.

Par opposition, un groupe externe (ou out-group en anglais, ou exogroupe) est un groupe social auquel un individu ne s'identifie pas.

Cette terminologie fut popularisée par Henri Tajfel et ses collègues à partir des années 1970 lors de son travail sur la théorie de l'identité sociale. L'importance de la catégorisation en groupe interne et externe a été mise en évidence à l'aide du paradigme de groupe minimal. Tajfel et ses collègues ont découvert que les individus peuvent former des groupes d'auto-préférence en quelques minutes, et que de tels groupes peuvent se former même sur la base de caractéristiques discriminatoires complètement arbitraires et inventées, telles que des préférences pour certaines peintures. [1],[2],[3],[4]