Inhibiteur de la neuraminidase - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Inhibiteur de la neuraminidase.

Inhibiteur de la neuraminidase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les inhibiteurs de la neuraminidase sont une classe de médicaments antiviraux actifs contre les virus de la grippe. Ils inhibent spécifiquement une enzyme, la neuraminidase virale, indispensable à la libération des virions à la fin du cycle de réplication virale. L'oseltamivir (promédicament commercialisé sous le nom Tamiflu), le zanamivir (Relenza), le laninamivir (Inavir) et le peramivir sont des inhibiteurs de neuraminidase. Contrairement aux inhibiteurs de la protéine M2, qui agissent spécifiquement contre le virus de la grippe A, les inhibiteurs de la neuraminidase agissent également contre le virus de la grippe B[1],[2]. L'oseltamivir et le zanamivir sont disponibles en Europe et en Amérique du Nord, tandis que le laninamivir est disponible au Japon et le peramivir est également disponible en Corée du Sud. Le laninamivir est lentement libéré dans les voies respiratoires[3] tandis que le peramivir se lie très étroitement à la neuraminidase[4], ce qui permet dans l'un et l'autre cas un effet prolongé.

Nausées et vomissements sont des effets secondaires courants. Les comportements anormaux observés chez certains enfants après absorption d'oseltamivir pourraient être une extension de l'état confusionnel voire des hallucinations produits par la grippe[5]. Ces comportements surviennent au début de l'infection, dans les 48 heures suivant le déclenchement de la maladie[5].

Notes et références

  1. (en) Brian J. Smith, Jennifer L. McKimm-Breshkin, Mandy McDonald, Ross T. Fernley, Joseph N. Varghese et Peter M. Colman, « Structural Studies of the Resistance of Influenza Virus Neuramindase to Inhibitors », Journal of Medicinal Chemistry, vol. 45, no 11,‎ , p. 2207-2212 (PMID 12014958, DOI 10.1021/jm010528u, lire en ligne)
  2. (en) Larisa V. Gubareva, « Molecular mechanisms of influenza virus resistance to neuraminidase inhibitors », Virus Research, vol. 103, nos 1-2,‎ , p. 199-203 (PMID 15163510, DOI 10.1016/j.virusres.2004.02.034, lire en ligne)
  3. (en) Hitoshi Ishizuka, Satoshi Yoshiba, Hiromi Okabe et Kazutaka Yoshihara, « Clinical Pharmacokinetics of Laninamivir, a Novel Long‐Acting Neuraminidase Inhibitor, After Single and Multiple Inhaled Doses of Its Prodrug, CS‐8958, in Healthy Male Volunteers », Clinical Pharmacology, vol. 50, no 11,‎ , p. 1319-1329 (PMID 20145259, DOI 10.1177/0091270009356297, lire en ligne)
  4. (en) Shanta Bantia, C. Shane Arnold, Cynthia D. Parker, Ramanda Upshaw et Pooran Chand, « Anti-influenza virus activity of peramivir in mice with single intramuscular injection », Antiviral Research, vol. 69, no 1,‎ , p. 39-45 (PMID 16325932, DOI 10.1016/j.antiviral.2005.10.002, lire en ligne)
  5. a et b (en) Norio Sugaya, « Widespread use of neuraminidase inhibitors in Japan », Journal of Infection and Chemotherapy, vol. 17, no 5,‎ , p. 595-601 (PMID 21850418, DOI 10.1007/s10156-011-0288-0, lire en ligne)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Inhibiteur de la neuraminidase
Listen to this article