Jacques Charon - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jacques Charon.

Jacques Charon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacques Charon
Jacques Charon en 1975 à Toulouse.
Nom de naissance Jacques Silvain Édouard Charon
Naissance
Paris, France
Nationalité
Française
Décès (à 55 ans)
Paris, France
Profession Acteur

Jacques Charon est un acteur et metteur en scène français, né le dans le 4e arrondissement de Paris[1], ville où il est mort le dans le 1er arrondissement[2].

Il entre en 1941 à la Comédie-Française où il effectuera l'essentiel de sa carrière. Nommé sociétaire en 1947 puis doyen en 1972, il s'est aussi distingué dans le théâtre de boulevard.

Famille et enfance

Fils d'un bonnetier, il naît à Paris 20 rue des Bons-Enfants. Très jeune, il est déjà passionné de théâtre, allant jusqu'à déclarer qu'il a appris à lire sur les affiches de la Comédie-Française et lorsqu'il obtient des bonnes notes à l'école, ses parents autorisent sa sœur à l'emmener aux matinales de la Comédie-Française le jeudi.[3].

Formation

Jacques Charon est d'abord élève de Julien Bertheau qui donne des cours le dimanche de 18 à 20 heures. Un mois après le début de sa formation il est déjà engagé pour jouer dans "Forte Tête" au Théâtre de l'Étoile. Puis il entre au Conservatoire national d'art dramatique à Paris dans la classe de Mme Dussane. Il obtient un deuxième prix de Comédie en première année dans Le Bavard de Carmontelle et Le Distrait de Regnard dans le rôle de Léandre.

Théâtre

À la Comédie-Française

Jacques Charon est engagé à la Comédie-Française le (coryphée), il en est pensionnaire le , devient le 410e sociétaire le et en devient le doyen le .

En tant que comédien

En tant que metteur en scène

Hors Comédie-Française

En tant que comédien

En tant que metteur en scène

Filmographie

Cinéma

Télévision

Au théâtre ce soir 

Publication

Références

  1. Extrait de naissance no 4/A 479 NB/1920
  2. Extrait de décès no 1/149/1975
  3. Télé 7 Jours N°106, semaine du 31 mars au 6 avril 1962, pages 24-25, article de Philippe Andrieu : "Jacques Charon : "J'ai appris à lire sur les affiches de la Comédie-Française"
  4. Critique par Jacques Lemarchand dans Le Figaro littéraire no 1027 du jeudi 23 décembre 1965
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jacques Charon
Listen to this article