Jaume Pahissa - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jaume Pahissa.

Jaume Pahissa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jaume Pahissa
Buste de Jaume Pahissa
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités
Père
Jaume Pahissa i Laporta (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genres artistiques

Jaume Pahissa, né le 7 octobre 1880 et mort le 27 octobre 1969, est un compositeur et musicologue d'origine espagnole[1].

D'un article du Figaro publié le 16 mars 1913 : « On nous signale le franc succès remporté au théâtre Licéo par une œuvre lyrique nouvelle appelée à avoir un grand retentissement. Elle est du célèbre compositeur catalan Jaume Pahissa et a pour titre Gala Placidia. C'est un ouvrage de grande valeur musicale et scénique. »[2]

Pahissa quitte l'Espagne en 1937 après la victoire de Francisco Franco pour s'installer à Buenos Aires, comme le font d'autres exilés républicains. En 1951, il a été nommé un membre honoraire de l'Academia de Bellas Artes de San Fernando lors de son exil à Buenos Aires[3].

Il a écrit La Presó de Lleida (La Prison de Lérida), La Morisca, Gala Placídia et La Princesa Margarida[4].

Notes et références

  1. (en) « Pahissa, Jaime, 1880-1969 », sur Library of Congress Name Authority File, Bibliothèque du Congrès, (consulté le 11 janvier 2014)
  2. Serge Basset, « Spectacles et concerts, Hors Paris, de Barcelone », Le Figaro,‎ , p. 6 (lire en ligne, consulté le 10 janvier 2014)
  3. (en) MOREDA-RODRIGUEZ, EVA, « Francoism and the Republican Exiles: the Case of the Composer Julian Bautista (1901–61) », Twentieth-Century Music, vol. 8, no 2,‎ , p. 153-173 (ISSN 1478-5722, DOI 10.1017/S1478572212000060, lire en ligne)
  4. Gouvernement de Catalogne, « Les compositeurs catalans du XXe siècle et l’opéra », sur gencat.cat, (consulté le 16 février 2014)


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jaume Pahissa
Listen to this article