Je suis un criminel - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Je suis un criminel.

Je suis un criminel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Je suis un criminel (They Made Me a Criminal) est un film américain réalisé par Busby Berkeley, sorti en 1939.

Il s'agit du remake de La Vie de Jimmy Dolan.

Synopsis

Après une combat victorieux à New-York, le gaucher Johnnie Bradfield passe une soirée arrosée avec ses amis, au cours de laquelle l'un d'eux, en l'absence de témoin, tue un journaliste trop curieux. Profitant de la cuite de Johnnie, le meurtrier s'enfuit pour lui faire porter le chapeau, en le dépouillant de son argent, de sa montre et de sa petite amie. Mais, pris en chasse par la police, le couple meurt carbonisé dans sa voiture. Les journaux peuvent titrer sur le champion assassin, identifié par sa montre et sa mort.

Seul Phelan n'y croit pas : il avait lui-même attaché la montre au poignet gauche de Johnnie et on l'a retrouvée au poignet droit du mort. Sous les quolibets de ses collègues, il décide de retrouver Johnnie.

Celui-ci vagabonde jusque dans l'Oklahoma, où il finit par s'installer sous le nom de Jack Dorney dans le ranch dattier de Peggy Rafferty, qui recueille des adolescents en difficulté, et ils commencent à vivre ensemble. Mais le ranch va mal, et un projet de station-service le remettrait à flot. Il faut pour cela 2 000 $. Or on annonce l'exhibition de Rutchek, une brute qui promet 500 $ pour chaque round tenu contre lui. Johnnie/Jack s'inscrit, mais Phelan, qui l'a reconnu sur une photo primée d'un des enfants arrive pour assister au combat et l'arrêter...

Fiche technique

Distribution

Conformément au générique :

Acteurs non crédités

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Je suis un criminel
Listen to this article