Jean Landry Gillon - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jean Landry Gillon.

Jean Landry Gillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean Landry Gillon
Fonctions
Conseiller à la Cour de cassation
depuis
Avocat général à la Cour de cassation (d)
depuis
Député de la Meuse
-
Conseiller général
depuis
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
Bar-le-DucVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Jean Landry Gillon est un magistrat et homme politique français né le à Nubécourt (Meuse) et mort le à Bar-le-Duc (Meuse).

Fils de Joseph-François Gillon, maire de Nubécourt, et de Françoise Marcelle Geminel, il épouse le 14 juin 1813 à Bar-le-Duc, Marguerite Nanine Henrionnet dont il a deux filles : Nanine-Herminie et Marie-Sophie.

Docteur en droit en 1812, il est avocat et juge suppléant à Bar-le-Duc. Conseiller d'arrondissement de 1820 à 1830, premier adjoint au maire de Bar-le-Duc de 1827 à 1830 et conseiller général de 1828 à 1830, il est député de la Meuse de 1830 à 1848, siégeant dans la majorité soutenant la Monarchie de Juillet. En 1832, il est procureur général près la cour d'appel d'Amiens, puis avocat général à la cour de cassation en 1839 et conseiller de 1840 à 1856.

Sources

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jean Landry Gillon
Listen to this article