cover image

Jeux olympiques d'hiver de 2002

XIXe édition des Jeux olympiques d'hiver, à Salt Lake City, USA / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Les Jeux olympiques d'hiver de 2002, officiellement connus comme les XIXes Jeux olympiques d'hiver, ont eu lieu à Salt Lake City aux États-Unis du 8 au . Plusieurs fois candidate par le passé, Salt Lake City obtient les Jeux en s'imposant face à Östersund, Sion et Québec. Elle est la troisième ville américaine à accueillir les Jeux olympiques d'hiver après Lake Placid en 1932 et 1980 et Squaw Valley en 1960. L'organisation des Jeux est confiée au « Salt Lake Olympic Committee » (SLOC), présidé par Mitt Romney. L'ensemble des sites de compétition se situent dans l'Utah, répartis entre les villes de Salt Lake City, Provo, Ogden et les stations de sports d'hiver de la chaîne Wasatch.

Quick facts: Localisation, Pays hôte, Ville hôte, Date , O...
Jeux olympiques d'hiver de 2002
Localisation
Pays hôte États-Unis
Ville hôte Salt Lake City
Date Du 8 au
Ouverture officielle par George W. Bush
Président des États-Unis
Participants
Pays 77
Athlètes 2 399
(1 513 masc. et 886 fém.)
Compétition
Nombre de sports 7
Nombre de disciplines 15
Épreuves 78
Symboles
Serment olympique Jim Shea
Skeleton
Flamme olympique Équipe américaine de hockey sur glace
Médaillée d'or aux Jeux de 1980
Mascotte Powder, Copper et Coal
Close

Les Jeux rassemblent 2 399 athlètes de 77 pays, ce qui constitue un record à l'époque pour les Jeux d'hiver. Ils se mesurent dans quinze disciplines qui regroupent un total de 78 épreuves officielles, soit dix de plus qu'en 1998. Le skeleton fait son entrée au programme des Jeux, de même que le bobsleigh féminin. Cinq pays participent pour la première fois aux Jeux d'hiver : le Cameroun, Hong Kong, le Népal, le Tadjikistan et la Thaïlande.

Les Jeux de Salt Lake City sont marqués par plusieurs scandales. Avant les Jeux, une enquête démontre que la ville et le comité de candidature ont acheté les votes de plusieurs membres du Comité international olympique pour assurer l'attribution des Jeux à Salt Lake City. Un scandale éclate en patinage artistique, où les fédérations russe et française sont accusées d'avoir arrangé les scores des juges pour s'assurer la médaille d'or. Enfin, cinq cas de dopage recensés notamment en ski de fond aboutissent à l'exclusion de plusieurs athlètes dont les médaillés Larisa Lazutina et Johann Mühlegg.

L'équipe américaine réalise une performance exceptionnelle en remportant 34 médailles dont 10 en or, soit 21 de plus qu'à Nagano quatre ans plus tôt. Elle est toutefois devancée au nombre de médailles d'or par la Norvège, qui se hisse en tête du tableau des médailles avec treize titres olympiques, et l'Allemagne qui en compte douze. Le biathlète norvégien Ole Einar Bjørndalen est l'athlète le plus médaillé de ces Jeux : il obtient quatre médailles d'or, soit une dans chaque épreuve qu'il a disputée. C'est également le cas du Finlandais Samppa Lajunen, qui obtient deux médailles d'or individuelles et une par équipe en combiné nordique. La skieuse croate Janica Kostelić impressionne lors des compétitions de ski alpin, au cours desquelles elle gagne quatre médailles dont trois en or. Au total, dix-huit pays obtiennent au moins une médaille d'or, ce qui constitue alors un record aux Jeux d'hiver.