Juan Trinidad - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Juan Trinidad.

Juan Trinidad

Juan Trinidad

Juan Trinidad en 2019.
Fonctions
Président de l'Assemblée de Madrid

(1 an, 11 mois et 28 jours)
Législature XIe
Prédécesseur Paloma Adrados
Successeur Eugenia Carballedo
Premier vice-président de l'Assemblée de Madrid

(4 ans et 2 jours)
Législature Xe
Prédécesseur Jacobo Beltrán
Successeur Paloma Adrados
Député à l'Assemblée de Madrid

(5 ans, 11 mois et 30 jours)
Élection
Réélection
Circonscription Madrid
Législature Xe et XIe
Groupe politique Ciudadanos
Biographie
Nom de naissance Juan Trinidad Martos
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Grenade (Espagne)
Nationalité Espagnole
Parti politique Ciudadanos

Présidents de l'Assemblée de Madrid

Juan Trinidad Martos, né le à Grenade, est un homme politique espagnol membre de Ciudadanos.

Il est président de l'Assemblée de Madrid entre et .

Biographie

Vie privée

Juan Trinidad est fils d'un militaire. Il est marié et a deux enfants dont un est atteint d'un trouble du spectre de l'autisme[1].

Formation et vie professionnelle

Il suit des études de droit à l'université CEU Luis Vives où il obtient sa licence. Il réalise un master en droit entrepreneurial au Centre d'études Garrigues. Il travaille ensuite dans le secteur privé comme conseiller juridique auprès de sociétés immobilières, dont celle de Juan Miguel Villar Mir[2].

Député régional

Lors des élections régionales de , il se présente en huitième position sur la liste présentée par Ciudadanos et conduite par Ignacio Aguado dans la circonscription de Madrid[3]. Le parti ayant remporté 17 sièges, il est élu député à l'Assemblée de Madrid. Dans le cadre des négociations préalables à la constitution de la XIe législature, le Parti populaire et Ciudadanos s'accordent pour que le premier parti occupe la présidence de l'Assemblée et le second la première vice-présidence[4]. Trinidad est alors désigné par son parti pour exercer cette fonction. Il renonce à l'utilisation de la voiture officielle attachée à sa fonction afin de donner l'exemple. Il reçoit en 2018 la médaille d'honneur de l'Association des victimes du terrorisme (AVT)[1].

Président de l'Assemblée de Madrid

Réélu député lors des élections madrilènes de après avoir concouru en sixième position, il présente sa candidature à la présidence de l'Assemblée régionale dans le cadre d'un accord avec le Parti populaire et Vox. Il est élu au premier tour de scrutin lors de la séance constitutive de la XIIe législature après avoir obtenu le vote favorable de 68 députés, face aux 64 voix obtenues par sa concurrente socialiste Pilar Llop[1].

Sa présidence est marquée par la première session d'investiture sans candidat de l'histoire de l'Assemblée. Trinidad ne propose aucun candidat à l'investiture, bien que le socialiste Ángel Gabilondo et la conservatrice Isabel Díaz Ayuso se soit proposés, en invoquant qu'aucun des deux n'a les soutiens nécessaires afin que l'investiture soit accordée dans le but de permettre au PP, à Ciudadanos et à Vox de négocier l'investiture d'Ayuso sans que l'Assemblée ne soit automatiquement dissoute[5]. En , il interprète le règlement pour déclarer valide le vote du projet de loi du sol, même en l'absence répétée de quorum et sans avertir au préalable l'opposition parlementaire de la répétition du vote en profitant de la fermeture des portes de l'hémicycle. Il allègue que l'opposition a commis un « usage frauduleux » du règlement[6]. En réponse, le groupe socialiste présente un recours en inconstitutionnalité devant le Tribunal constitutionnel qui ouvre une procédure[7].

Notes et références

  1. a b et c (es) « Juan Trinidad, nuevo presidente de la Asamblea de Madrid. », Telemadrid,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (es) Paloma Esteban, « Abogados, médicos... y ex UPyD: los otros 'Ciudadanos' de Villacís y Aguado en Madrid. », El Confidencial,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (es) « Relación de candidaturas proclamadas para las elecciones a la Asamblea de Madrid de 2019. », sur Commission électorale centrale d'Espagne, (consulté le ).
  4. (es) José Marcos, « El pacto entre PP y C’s en la Asamblea acerca a Cifuentes al Gobierno. », El País,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (es) « El presidente de la Asamblea de Madrid convoca un Pleno de investidura sin candidato. », Libertad Digital,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (es) Carmen Moraga, « Juan Trinidad: el discreto dirigente de Ciudadanos que un día intentó encerrar a los diputados madrileños para aprobar la ley del suelo. », Eldiario.es,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (es) Juan José Mateo, « El Tribunal Constitucional admite a trámite el recurso del PSOE contra la votación de la ley del suelo. », El País,‎ (lire en ligne, consulté le )

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Juan Trinidad
Listen to this article