K2 Geospatial - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for K2 Geospatial.

K2 Geospatial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

K2 Geospatial

Création 1995
Activité Logiciel Système d'information géographique (SIG)
Produits Logiciel JMap
Site web www.k2geospatial.com

K2 Geospatial, anciennement KHEOPS Technologies, est une entreprise canadienne fondée en 1995 à Québec. K2 conçoit et développe des logiciels en proposant une technologie géospatiale. L'entreprise s'est engagée à mettre l'information et les outils d'analyse spatiale à la portée de tous. C'est par le développement de solutions logicielles que K2 fournit des aides visuelles aux décideurs d'entreprises de différentes tailles. La compagnie est basée dans la ville québécoise de Montréal, au Canada.

 Produit et Services

K2 Geospatial propose une gamme intégrée de produit et services en gestion de données. L'entreprise propose des logiciels qui visent à démocratiser l'accès à l'information spatiale et aux outils d'analyse de cette information.

La solution JMap, la technologie phare de K2, invite ses utilisateurs à accéder, analyser et communiquer l'ensemble de leurs données avec l'aide d'une seule plateforme. En d'autres termes, la plateforme d'intégration cartographique JMap élime la problématique des connexions de données et systèmes gérés en silos. Ces regroupements d'informations sont alors connectés afin de faciliter la création d'écosystèmes informatiques entièrement intégrés. JMap retire les problématiques liées à l'interopérabilité en étant la seule plateforme d'intégration cartographique qui permet de se connecter à n'importe quel système ou source de données sans perturber ce qui est en place[1]. La technologie JMap est largement répandue dans divers milieux, autant professionnels qu'académiques[2]. Chaque jour, des milliers d'employés et citoyens provenant de différents environnements utilisent JMap pour accéder à leurs données spatiales et non spatiales afin d'améliorer leurs décisions opérationnelles et stratégiques[3].

La plateforme, en plus d'être disponible en trois langues (français, anglais et espagnol)[4], est proposée selon trois versions qui s'adapte aux besoins de chaque des usagers (JMap Pro, JMap Mobile et JMap Web)[4]. Les différentes versions de JMap détiennent les trois mêmes fonctionnalités, soit connecter les différents systèmes, consolider une variété d'informations et publier les données afin d'améliorer la prise de décisions en temps réel[4]. Avec le développement d'applications mobiles, l'information diffusée sur les versions de JMap est disponible en temps réel ou différé sur tous types d'appareils. Enfin, durant le mois de , l'entreprise a dévoilé une nouvelle version de sa technologie, soit JMap 7. Plus performante, encore plus robuste et interopérable, la 7e version de JMap donne aux décideurs, analystes et utilisateurs des outils supplémentaires pour améliorer la prise de décision et agir en temps réel[5].

L'équipe de K2 Geospatial propose également des services complets pour accompagner les organisations dans la mise en oeuvre de solutions performantes visant à simplifier et optimiser la prise de décision[6]. L'entreprise offre des consultations et des développements sur mesure, des services administratifs gérés, ainsi que des formations à propos de divers aspects de la plateforme JMap[6]

 Communauté d'utilisateurs JMap

K2 Geospatial propose des conférences s'adressant aux utilisateurs de JMap, aux partenaires de K2 ainsi qu'à l'ensemble des personnes manifestant un intérêt pour la plateforme d'intégration cartographique et son utilisation dans les organisations[7]. Ces conférences représentent l'occasion pour les participants d'en apprendre davantage à propos des multiples utilités et possibilités que la technologie JMap peut offrir. Par ailleurs, des Conférences des Utilisateurs de JMap sont tenues depuis plus de dix ans[8]. Avec une diversité de lieux riches en savoirs, innovants et captivants, comme la Maison du Développement Durable[9] et la Biosphère de Montréal[10] et l'École des mines à Paris[9], les Conférences constituent pour les intervenants une possibilité d'approfondir leurs connaissances à l'aide d'ateliers techniques et de réseauter avec la communauté des utilisateurs, administrateurs et développeurs de JMap[9].

 Domaines d'applications

La solution JMap est implantée à travers diverses industries mondiales, telles que :

 Développement international

K2 Geospatial possède aujourd'hui des bureaux dans la ville de Boston, aux États-Unis, et dans la capitale du Chili, soit la ville de Santiago. Grâce à différents partenariats et nombreux liens d'affaires, l'entreprise a pu étendre son expertise et ses services à travers plusieurs marchés internationaux. D'ailleurs, lors d'une rencontre avec un ancien consultant international du Gouvernement québécois au Pérou, la stratégie professionnelle de K2 a porté ses fruits : la réputation de l'entreprise dans la région n'est plus à faire[22]. En somme, la plateforme d'intégration cartographique JMap est actuellement déployée et utilisée par plus de 450 organisations dans les Amériques et en Europe[23],[24] tel que : Nestlé, Ville de Montréal, Antamina, Aéroport de Toulouse, Marine du Brésil, Institut Géographique Agustin Codazzi, etc[25],[26].

Membership

K2 Geospatial fait partie des membres de diverses associations :

  • La Fondation Open Source Geospatial (OSGeo) : L'OSGeo est une organisation sans but lucratif qui a pour mission de supporter et promouvoir le développement collaboratif des technologies et données géospatiales ouvertes[27].
  • L'Open Geospatial Consortium (OGC) : L'OGC est un consortium international qui participe à l'élaboration des normes d'interface accessible au public afin de développer des solutions interopérables[28].
  • L'Association québécoise des technologies (AQT) : L'AQT est un organisme à but non lucratif autofinancé qui vise la croissance de l'industrie des TIC, le développement d'outils et méthodes d'accompagnement et la croissance des entreprises[29].

Cela représente un bénéfice pour l'entreprise étant donné que plusieurs conséquences à ces alliances constituent des éléments positifs : opportunités de réseautage croissantes, développement professionnel accru, rayonnement industriel renforcé, partage d'expertise accéléré, etc.

Partenaires

K2 Geospatial possède un profil de marché proposant des alliances stratégiques spécifiques à l'entreprise. Précisément, K2 détient deux types de partenaires. Il y a d'abord les partenaires revendeurs autorisés. Ceux-ci ont pour mission de promouvoir, de revendre et d'implanter les solutions développées par K2 Geospatial, seules ou interfacées avec leurs propres solutions[25]. Ensuite, les partenaires technologiques, quant à eux, exposent leur savoir-faire et leur technologie en complément à ceux de K2 afin de proposer des solutions intégrées répondant aux besoins spécifiques des organisations qui le demandent[25]. Parmi ces deux types de partenaires, il est possible d'identifier iPorta[30], Cayenta[31], PG Solutions[32], pour en nommer que quelques-uns.

 Références

  1. « K2 Geospatial launches the latest version of its map-based integration platform JMap », sur Directions Magazine (consulté le 21 juin 2017)
  2. Pascale Laberge-Milot, « UQAM | Géographie | Laboratoires informatiques », sur geo.uqam.ca (consulté le 21 juin 2017)
  3. « Réseau Convergence Network | Partenaires », sur www.convergence.ulaval.ca (consulté le 27 juillet 2017)
  4. a b et c Association de géomatique municipale du Québec, « Géomatique 2015 - 25 ANS- Martin Plante, K2 Géospatial Présentation de JMap 6.5 », (consulté le 22 juin 2017)
  5. « Montreal : K2 Geospatial launches latest version map-based integration platform JMap », sur GoGeomatics Canada, (consulté le 27 juin 2017)
  6. a et b « Services d'intégration SIG | intelligence d’affaires (BI) | développement logiciel », K2 Geospatial,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juin 2017)
  7. « 6e Conférence des utilisateurs de JMap | Portail Constructo - Le réseau interactif de la construction au Québec », sur www.portailconstructo.com (consulté le 22 juin 2017)
  8. « Conférences sans article » Yvan Bédard - Site du Dr Yvan Bédard, professeur au Département des sciences géomatiques de l'Université Laval », sur yvanbedard.scg.ulaval.ca (consulté le 18 juillet 2017)
  9. a b et c « 8ème Conférence des Utilisateurs de JMap », (consulté le 12 juillet 2017)
  10. « 6e Conférence des utilisateurs de JMap | Portail Constructo - Le réseau interactif de la construction au Québec », sur www.portailconstructo.com (consulté le 12 juillet 2017)
  11. (en) « MA: K2 Geospatial USA and BMSI Join Forces to Offer U.S. Municipalities a GIS-Enabled Work Order Management Solution from K2 Geospatial », Mass Transit,‎ (lire en ligne, consulté le 21 juin 2017)
  12. Guillaume Bourgault-Côté, « Un «feu jaune» pour Stephen Harper », Le Devoir,‎ (ISSN 0319-0722, lire en ligne, consulté le 29 juin 2017)
  13. « The City of Saguenay selects JMap to optimize snow removal operations! Web-GIS helping Quebec municipalities improve their winter road maintenance. », sur secure.ibsystems.com (consulté le 22 juin 2017)
  14. « Liste des contrats comportant une dépense de plus de 2000$ et moins de 25 000$ avec un même fournisseur don l'ensemble de ces contrats totalisent plus de 25 000$ », sur ville.terrebonne.qc.ca, (consulté le 21 juin 2017)
  15. « Déneigement : la technologie géospatiale au service des municipalités et de leurs citoyens | AQTr - Association québécoise des transports », sur aqtr.com (consulté le 27 juin 2017)
  16. « Géo Info Chronique du Québec géographique - Géomatique 2009, un tournant qui consacre l'effet de convergence technologique. », sur Bibliothèque et Archives nationales Québec, (consulté le 27 juin 2017)
  17. « K2 GEOSPATIAL INC. | TechnoMontréal », sur innovation.technomontreal.com (consulté le 12 juillet 2017)
  18. (en-CA) « RAC’s New Canadian Rail Portal is powered by K2 Geospatial’s JMap », Canadian GIS & Geomatics,‎ (lire en ligne, consulté le 21 juin 2017)
  19. « K2 Geospatial - Profil complet - Réseau des entreprises canadiennes - Industries et entreprises - Industrie Canada », sur www.ic.gc.ca (consulté le 18 juillet 2017)
  20. (en) « Smart Cities | City Uses JMap Mobile to Fight Emerald Ash Borer Infestation | Built environment, Connectivity, Examples and case studies », sur smartcitiescouncil.com (consulté le 2 août 2017)
  21. Alain Vanasse, Carole Charvet, Josiane Courteau et Mireille Courteau, « Un atlas interactif sur les inégalités de santé touchant les maladies chroniques et la santé mentale », Cahiers de géographie du Québec, vol. 55, no 156,‎ (ISSN 0007-9766 et 1708-8968, DOI 10.7202/1008885ar, lire en ligne, consulté le 29 juin 2017)
  22. (en) « Le Pérou, une véritable mine d'or », sur www.lesaffaires.com (consulté le 6 juillet 2017)
  23. « Partenaires - Géomatique 2016 », Géomatique 2016,‎ (lire en ligne, consulté le 21 juin 2017)
  24. Association de géomatique municipale du Québec, « Géomatique 2016, Jean Robert Desbiens Haddad K2 Geospatial », (consulté le 29 juin 2017)
  25. a b et c « K2 Geospatial - Profil complet - Réseau des entreprises canadiennes - Industries et entreprises - Industrie Canada », sur www.ic.gc.ca (consulté le 18 juillet 2017)
  26. « KHEOPS technologies JMap », sur www.promptinc.org, (consulté le 2 août 2017)
  27. (en) « OSGeo.org | Your Open Source Compass », sur www.osgeo.org (consulté le 4 juillet 2017)
  28. (en) « About OGC | OGC », sur www.opengeospatial.org (consulté le 2 août 2017)
  29. « Portrait des membres », sur Association québécoise des technologies (consulté le 5 juillet 2017)
  30. « Partenariats - iPorta - Solutions informatiques immobilières », iPorta,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juillet 2017)
  31. « K2 Geospatial et Cayenta signent un partenariat co... | TechnoMontréal », sur www.technomontreal.com (consulté le 18 juillet 2017)
  32. « Partenaires », sur www.pgsolutions.com (consulté le 18 juillet 2017)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
K2 Geospatial
Listen to this article